14:31

Loi de "Sécurité Globale": Le groupe LR à l'Assemblée nationale "s'opposera très clairement à la tentative de suppression" de l'article 24, met en garde son président Damien Abad

Le groupe LR à l'Assemblée nationale "s'opposera très clairement à la tentative de suppression" de l'article 24 de la proposition de loi Sécurité globale, a mis en garde mercredi son président Damien Abad. Il a souligné sur RFI que son groupe soutiendrait "très clairement" ce texte et en particulier cet article sur l'encadrement de la diffusion de l'image des policiers, dénoncé par la gauche, les représentants des journalistes et les défenseurs des libertés publiques.

"Nous sommes favorables à l'article 24 et nous nous opposerons très clairement à la tentative de suppression de cet article par des députés de la majorité parce qu'aujourd'hui on doit protéger les policiers, les gendarmes et les pompiers", a-t-il souligné en référence au souhait du MoDem, allié de LREM à l'Assemblée, de voir cet article supprimé. "Il faut trouver le bon équilibre juridique qui permette de protéger la liberté de la presse (...) mais distinguer le travail des journalistes de celui qui va mettre la photo d'un policier sur les réseaux sociaux avec son adresse", a souligné M. Abad.

Pour le député LR, la proposition de loi est un texte qui "va dans le bon sens en donnant des moyens et des compétences supplémentaires à la police municipale". Les députés ont entamé mardi son examen. Son article 24 prévoit de pénaliser d'un an de prison et de 45.000 euros d'amende la diffusion de "l'image du visage ou tout autre élément d'identification" d'un policier ou d'un gendarme en intervention lorsque celle-ci a pour but de porter "atteinte à son intégrité physique ou psychique".

Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées mardi après-midi à l'appel notamment de syndicats de journalistes et associations de défense des droits de l'homme pour protester contre le texte qui empêcherait selon eux journalistes et citoyens de filmer les forces de l'ordre durant les manifestations. De violents incidents ont éclaté en fin de journée entre manifestants et forces de l'ordre.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de tontoncristobal
18/novembre/2020 - 23h46

C'est la rançon des gilets jaunes !! 

Portrait de seb2746
18/novembre/2020 - 21h57

La même loi qu'en Corée du Nord, même la Russie ne l'a jamais mise en place.Même L'Onu demande à la France de ne PAS passer cette loi dictatoriale et dangereuse pour les libertés

Protégeons les dérives et bavures alors que depuis 2001 les services de polices demandent des caméras JUSTEMENT pour se protéger...

Comment faire des économies en interdisant la vérité.