26/10 14:14

Le procès en appel de Bernard Tapie pour "escroquerie" dans l'affaire de l'arbitrage controversé de 2008 renvoyé en mai 2021, en raison de l'état de santé de l'homme d'affaires

Le procès en appel de Bernard Tapie pour "escroquerie" dans l'affaire de l'arbitrage controversé de 2008 a été renvoyé lundi au mois de mai 2021, en raison de l'état de santé de l'homme d'affaires. La cour d'appel de Paris a ordonné que le procès de l'ancien ministre et de ses cinq co-prévenus, dont le PDG d'Orange Stéphane Richard, soit réexaminé à partir du 10 mai, pour quinze journées d'audiences.

Cette décision fait suite à une demande de renvoi formulée par la défense de M. Tapie, qui souffre à 77 ans d'un double cancer de l'estomac et de l'oesophage, et dont la maladie a récemment "très gravement progressé". La cour avait décidé mardi de suspendre les débats, dans l'attente d'une expertise médicale sur l'état de santé du patron du groupe de médias La Provence.

Cette expertise a conclu à "une altération" de l'"état général" de Bernard Tapie et à une incompatibilité avec une comparution devant ses juges. L'expert a également estimé que les nouveaux traitements médicaux entrepris par l'ex-patron de l'Olympique de Marseille peuvent laisser entrevoir une amélioration sensible de son état, mais "pas avant cinq mois", a indiqué la présidente de la cour Sophie Clément. Une audience, fixée au 29 mars 2021, doit permettre de faire un point sur l'état de santé de l'homme d'affaires, avant la reprise des débats en mai.

Bernard Tapie avait fait savoir qu'il ne voulait pas être représenté par ses avocats en son absence. "M. Tapie a tout fait pour pouvoir participer à cette audience, qui est et reste décisive pour lui. Malheureusement, son état de santé ne lui a pas permis de pouvoir aller plus loin", a réagi auprès de l'AFP l'un de ses défenseurs, Me Hervé Temime.

L'ancien ministre était apparu très affaibli à l'ouverture de son procès en appel le 12 octobre, quinze mois après sa retentissante relaxe au pénal dans ce dossier. L'arbitrage qui lui avait octroyé 403 millions d'euros en 2008 pour solder son vieux litige avec le Crédit Lyonnais lors de la revente d'Adidas a définitivement été annulé au civil pour "fraude" et M. Tapie a été condamné à restituer les millions perçus.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Greenday2013
27/octobre/2020 - 13h58

Je suis sûûûûûr qu'il sera condamné et forcé de rembourser.

Portrait de eneyto
27/octobre/2020 - 08h16

Parce que vous croyez qui l'est le seul

Portrait de BREIZ Mike
26/octobre/2020 - 22h05

Autant dire qu'il n'aura jamais lieu, 13 ans de procès ,c'est beaucoup trop long!

Portrait de lotcon
26/octobre/2020 - 17h13

Il a coulé pas mal de boîtes, mis pas mal de gens à la porte tout en passant pour un super homme d'affaires, voire un sauveur.

Sa gouaille l'a amené à la politique.

Bref, un Trump avant Trump...

Portrait de MICMAH458
26/octobre/2020 - 14h42

Je suis triste pour lui, car j'ai toujours bien apprécié le bonhomme.  Quant à son procès, et comme il n'ira pas mieux dans quelques mois, je pense qu'il n'aura jamais vraiment lieu.  Au fait, depuis quand les juges s'occupent-ils de possibles améliorations de la science pour dire le droit ?

Portrait de jarod.26
26/octobre/2020 - 14h30
bon courage nanard ! il en a pas fini dans ses affaires
Portrait de fluojet74
26/octobre/2020 - 14h25

Coupable ou non, ce type-là aura passé sa vie dans les affaires et les tribunaux...drôle de vie