04/10 14:31

Un correspondant de Radio France internationale (RFI) en République démocratique du Congo, poursuivi en diffamation par un ancien ministre, a été entendu par la justice

Un correspondant de Radio France internationale (RFI) en République démocratique du Congo, poursuivi en diffamation par un ancien ministre, a été entendu par la justice, a-t-on appris auprès de l'ONG Reporters sans frontières (RSF) et de l'avocat du journaliste. En début de journée, RSF s'était déclarée sur Twitter "préoccupée par la convocation devant le tribunal de Kinshasa ce matin du correspondant de @RFI Pascal Mulegwa".

"Le journaliste est poursuivi par un ancien ministre, accusé dans un rapport d'ONG d'avoir détourné de l'argent pour financer sa campagne électorale", précisait l'ONG de défense de la presse. Un juge a posé neuf questions au journaliste de nationalité congolaise, en lien avec la plainte de José Makila, ancien vice-Premier ministre en charge des transports et voies de communication, a indiqué l'avocat du journaliste à l'AFP.

"Après l'audition, le magistrat nous a demandé d'attendre en disant que le plaignant se présenterait pour une éventuelle confrontation", qui n'a pas finalement pas eu lieu, a ajouté Me Godefroid Kabongo. L'éventuelle confrontation pourrait avoir lieu "dans les jours à venir", selon l'avocat. Le journaliste avait signé pour RFI le 20 septembre une correspondance sur "des soupçons d'escroquerie autour de Transco, la société de transports en commun". Il citait le rapport d'une ONG, l'Observatoire de la dépense (Odep).

Ailleurs sur le web

Vos réactions