15/09 12:01

Emmanuel Macron continue de renouveler une partie de son équipe de l'Elysée avec les départs de son conseiller spécial Philippe Grangeon et de son conseiller en communication Joseph Zimet

Emmanuel Macron continue de renouveler une partie de son équipe de l'Elysée avec les départs de son conseiller spécial Philippe Grangeon et de son conseiller en communication Joseph Zimet, selon le Journal officiel mardi.

A la tête de la communication, Joseph Zimet, qui quittera ses fonctions le 21 septembre, est remplacé par Clément Leonarduzzi, président de Publicis Consultants, branche Influence du groupe Publicis et spécialiste de la gestion de crise. Également publiée au JO, la nomination de Brice Blondel, qui vient de quitter son poste de préfet des Hautes-Pyrénées, comme chef de cabinet d'Emmanuel Macron en remplacement de François-Xavier Lauch, devenu directeur de cabinet adjoint de Gérald Darmanin au ministère de l'Intérieur.

Personnalité influente de la Macronie, Philippe Grangeon quitte, lui, ses fonctions de conseiller spécial ce mardi, pour prendre sa retraite. «Il n'y a aucune interprétation politique» dans cette décision, «c'est un choix de vie» et «il était clair dès le début que je rejoignais l'Elysée pour un temps donné et de manière bénévole», avait-il expliqué à l'AFP. Ancien responsable de la CFDT puis d'En Marche dès sa création, Philippe Grangeon avait été chargé début 2019 d'aider Emmanuel Macron à lancer «l'acte 2» de son quinquennat à l'occasion du «grand débat» consécutif à la crise des «gilets jaunes».

Quelques mois plus tard, en août 2019, Joseph Zimet avait à son tour rejoint l'Elysée pour prendre la responsabilité de la communication après le départ de Sibeth Ndiaye, devenue porte-parole du gouvernement. Cet historien, qui avait coordonné la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale, avait pour mission de retisser les relations avec les journalistes, auparavant tendues.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Oh Yes It's Good
15/septembre/2020 - 14h27

Toute façon vu comment il te les fracasse les plans com', il peut bien changer d'équipe... smiley

Portrait de seb2746
15/septembre/2020 - 12h41

moi je veux bien, un poste grassement payé par les Français, ça ne se refuse pas, ils aiment ça en plus, on tabasse, on dépense sans compter sur leur dos mais ils votent encore pour la même politique encore et toujours, ils aiment ça smiley