14/09 13:35

Vif accrochage dans "Morandini Live" ce matin entre la gilet jaune Sophie Tissier et la chroniqueuse politique Laurence Sailliet - VIDEO

Ce matin, Jean-Marc Morandini présentait un nouveau numéro de "Morandini Live" en direct sur CNews et Non Stop People. Au cours de l'émission, un débat autour de la mobilisation des "gilets jaunes" de samedi dernier a eu lieu sur le plateau.

La gilet jaune Sophie Tissier et la chroniqueuse politique Laurence Sailliet ont eu très vite un accrochage. "Vous vous obstinez, chaque samedi, à organiser vos manifestations qui ne mèneront à rien, puisque vous n'obtiendrez rien. (...) Les commerçants parisiens en ont ras-le-bol", a lancé Laurence Saillet.

"Le préfet fait fermer des stations de métro, les policiers demandent aux commerçants de fermer. Tout a été orchestré pour invisibiliser notre travail d'organisation collective, pacifique. (...) Quand nous avons organisé des manifestations sur les Champs-Élysées, les commerçants étaient ouverts...", a répondu son interlocutrice. "Il n'y a pas eu de manifestations pacifiques sur les Champs-Élysées. C'est faux", a précisé Laurence Saillet.

Pour Sophie Tissier, "c'est l'Etat qui monte et organise la violence" qui se produit dans les cortèges des "Gilets Jaunes". "C'est votre vision de la France ? Vous pensez qu'on n'est pas en démocratie ? Vous êtes une anarchiste, parce qu'on est en démocratie ! Il y a des élections qui sont organisées en France. Emmanuel Macron a été élu", a continué Laurence Saillet. "Je ne suis pas une anarchiste. Je suis une démocrate", a répondu Sophie Tissier.

"Ne vous comparez pas aux gilets jaunes très légitimes qui, au départ, exprimaient une vraie souffrance et qui étaient sur les ronds points. Ce n'était pas des anarchistes. Quand vous organisez une manifestation, vous savez ce qu'il se passe derrière. Votre propos c'est que la France n'est une démocratie. Quand on part de ce précepte, on comprend toute votre organisation intellectuelle et politique", a déclaré Laurence Saillet précisant, quelques instants plus tard, qu'elle est "au même niveau que Jérôme Rodrigues".

"Vous attisez la haine de dire aux Français qu'ils ne sont pas dans une démocratie. (...) Vous êtes Madame Rodrigues en fait. Vous êtes la même en femme", a conclu Laurence Saillet.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de nina83
15/septembre/2020 - 10h31
lilirose45 a écrit :

Au départ, les revendications des GI partaient d'un bon sentiment. Au fur et à mesure, ils se sont radicalisés 

Aujourd'hui, ils sont instrumentalisés par l'extrême gauche et les black blocs et par des illuminés de tout poil comme elle et neunoeil

 

 

Exactement ! 

Portrait de JeSuisConEtJeNeMeSoignePas
14/septembre/2020 - 17h18

Rien à tirer de 99% de ces pauvres moutons jaunes qui osent se revendiquer de Jaurès alors qu'ils ne sont que des pions des extrémistes de droite et de gauche. 

Sinon, combien de grammes dans le sang à chaque sortie?

Portrait de lilirose45
14/septembre/2020 - 17h11

Au départ, les revendications des GI partaient d'un bon sentiment. Au fur et à mesure, ils se sont radicalisés 

Aujourd'hui, ils sont instrumentalisés par l'extrême gauche et les black blocs et par des illuminés de tout poil comme elle et neunoeil

 

 

Portrait de merlin2
14/septembre/2020 - 14h07

Sophie est une insupportable gauchiste extrêmiste. Souvenez vous d'elle... C'est elle qui était intervenu chez Hanouna pour défendre la cause des techniciens contre Canal ! Elle ne s'est pas remis de tout çà et s'est radicalisé. C'est devenu son seul but dans la vie ! 

Portrait de lahainesurinternet
14/septembre/2020 - 13h52

Les GJ c'est devenu toutes les nuances de l'extreme gauche anticapitaliste qui utilisent le mot "oligarchie", "ric" et qui ferment leur gueule sur l'immigration, l'ensauvagement.. 

Portrait de Hansi
14/septembre/2020 - 13h47

Et vous faites quoi vous dans la vie ?

Moi je suis gilet jaune

Et ça rapporte ?

Avec toutes les prestations sociales  que je touche ça va, mais j'aimerais bien un peu plus.