13/08 18:35

La découverte d'une liste de "médecins noirs" en France à destination de la population de couleur provoque un malaise dans le monde médical et sur le web - Reportage

Une liste de médecins noirs circule sur les réseaux sociaux, à la demande de patients se disant victimes de discriminations auprès des soignants blancs. La Licra (la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme) demande au ministre de la Santé de se saisir de ce sujet. Le monde médical est divisé : l’ordre des médecins s’est prononcé contre, mais le syndicat des jeunes médecins généralistes soutient l’initiative.

Composée de noms de gynécologues noires, elle a été repérée par la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra). Celle-ci émane d’un groupe de soignants « racisés » et regroupés au sein d’un collectif baptisé « Globule noir ».

À la demande des internautes, il fournit des noms de praticiennes noires. Le compte a cependant été supprimé il y a une semaine depuis que la Licra a médiatisé l’affaire. L’organisation demande sur Twitter au ministre de la Santé, Olivier Véran, « de se saisir de cette question pour défendre l’honneur d’une profession et celle de la République ».

Ces listes répondent au besoin de certains patients indiquant subir le racisme de soignants blancs et qui préfèrent se tourner vers des professionnels de santé de couleur. Les soignants noirs prendraient davantage en compte les spécificités des patients de même couleur de peau, selon les témoignages recueillis par la radio.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de censure64
14/août/2020 - 09h39

Je pense qu'une enquête plus approfondie sur ce collectif et ceux qui le composent devrait permettre de voir le profil de ces gens là et savoir si il est compatible avec l'exercice de leur profession dans le médical, qui est à la base un métier qui s'occupe de tout le monde. Il y en a marre de ce communautarisme.

Portrait de Dex
14/août/2020 - 08h20

Il y a quelques décennies aux USA, il y avait des toilettes ou des bus réservés aux noirs. Ces derniers revendiquaient l'égalité et ce genre de chose s'est arrêté. C'est quand même un comble que la même communauté réclame aujourd'hui un retour en arrière! 

Portrait de ViveLaFrance
14/août/2020 - 06h39 - depuis l'application mobile
Alhekine a écrit :

Le fils de l'ambassadeur du Cameroun arrive chez lui en pleurant.

"Papa, mon professeur de math m'a traité de singe".

"C'est inadmissible, je vais aller voir le directeur des demain".

Le lendemain, le père et le directeur parle au professeur de math qui est offusqué.

"Je n'ai jamais traité de singe votre fils. Je ne me permettrais jamais de faire ça et mon dossier plaide en ma faveur".

Le père appelle son fils pour confirmer.

Le professeur propose de montrer comment il se comporte avec ses élèves.

"Jacques mon petit, petit venir au tableau. Multiplie moi 6x50"

Le jeune homme répond "350 monsieur"

Le prof met sa main à son front et dit : "jacques, les maths ne sont vraiment pas ta branche".

 

Je suis souvent allé voir le gynéco avec mon épouse, souvent des femmes, parfois des hommes. 

Les femmes sont sans ménagement, pour elle, c'est juste une petite douleur alors qu'un homme sera plus doux.

Mais elles le sont avec toutes les femmes pas seulement avec les femmes noires. 

Sauf que depuis quelques années, parce qu'on est une femme noire, si un homme ou une femme blanc(he) dit ou fait quelque chose avec tout le monde, certaines communautés vont le prendre mal (d'où mon histoire).

@Alhekine Entièrement d’accord avec vous ! Aujourd’hui tout une communauté cherche la petite bête pour un oui, pour un non...
Suivant sa religion, la mode est de chercher l’erreur là où il n’y en a pas.. On exige tel médecin, on veut des femmes, etc... Des les hôpitaux, les gynécologues par exemple, ne sont jamais les mêmes, il y a beaucoup d’intérimaires.. Africains, Syriens, Libanais, Algériens, etc... sont en consultations et nous acceptons qu’ils nous auscultent aussi bien qu’un gynécologue Français ! Alors pourquoi les histoires viennent toujours d’un seul et même clan ?

Portrait de axl59
13/août/2020 - 22h13

Ah .... le fameux vivre ensemble....

Portrait de Le--Grinch
13/août/2020 - 20h59

Globule noir c'est la nécrose de la France !

Portrait de Sorj
13/août/2020 - 19h35

« Composée de noms de gynécologues noirES.

Non seulement noires mais exclusivement des femmes.

Peut être un rapport direct avec l’augmentation des excisions et infibulations en France.

Portrait de hummerH2
13/août/2020 - 19h07
licororne a écrit :

 on est chez les fous !!! 

Chez les fous ou chez les racistes ???

Portrait de padagor
13/août/2020 - 18h40

"Les soignants noirs prendraient davantage en compte les spécificités des patients de même couleur de peau"

Je suis curieux de savoir quelles sont ces spécificités à part la couleur de peau??