04/08 07:46

L'écorce de l'arbre offert par le musée Anne Frank d'Amsterdam au village corse de Pianello a été vandalisé - Le Parquet annonce l'ouverture d'une enquête

Une enquête a été ouverte après la dégradation d'un marronnier offert par le musée Anne Frank d'Amsterdam au village corse de Pianello, a indiqué Caroline Tharot, la procureure de Bastia. L'écorce du tronc a été arrachée dans la nuit de samedi à dimanche, ce qui menace potentiellement la survie de l'arbre.

Interrogée sur le possible caractère antisémite de l'acte, la procureure de Bastia a précisé qu'il "n'y avait aucune revendication et aucune inscription, juste la dégradation constatée d'une grande partie du tronc de l'arbre".

Ce marronnier était un cadeau. Il avait été offert en 2010 au village de Pianello par la Maison d'Anne Frank, musée d'Amsterdam consacré à la jeune fille juive morte dans un camp nazi après avoir été arrêtée aux Pays-Bas. Il avait été bouturé à partir de l'arbre qu'Anne Frank voyait depuis l'appartement clandestin d'Amsterdam où elle était cachée de 1942 à 1944, selon le foyer rural de Pianello et l'association Terra Eretz Corsica Israël qui organisent depuis quatre ans une journée de commémoration autour de cet arbre à Pianello.

La détérioration de l'arbre a eu lieu à quelques heures avant l'événement "In Giru a l'Arburu" ("autour de l'arbre"), une journée de débats, de conférences et de concerts dédiés à la mémoire de la Shoah et contre l'antisémitisme.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Clem...Entine
4/août/2020 - 12h48

Un pur hasard certainement...certains ont trop arrosé l'aïd.

Portrait de Josongul
4/août/2020 - 08h19

Ecureuil antisémiiite !smiley