15/07 14:10

Présidence de France Télévisions: Le CSA vient de dévoiler la liste des candidatures recevables - Voici les noms des candidats qui seront auditionnés la semaine prochaine

Le CSA a reçu 12 candidatures pour la présidence de France Télévisions et a retenu huit postulants, dont l’actuelle patronne Delphine Ernotte et l’ex-patron de RTL Christopher Baldelli qui seront auditionnés lundi et mardi, a-t-il annoncé mercredi dans un communiqué.

Deux femmes et six hommes, tous spécialistes de l'audiovisuel. Deux journalistes, un politique et cinq dirigeants: revue des huit candidats en lice pour la présidence de France Télévisions.

- Delphine Ernotte-Cunci

Ex-patronne d'Orange France, première femme nommée à la tête de France Télévisions, Delphine Ernotte, 53 ans, est une spécialiste du numérique. Sous son mandat ont été lancés la chaîne d'informations Franceinfo, plusieurs plateformes (Okoo, Lumni, france.tv, Slash) et bientôt Salto, le service de vidéos par abonnement détenu par France Télévisions, TF1 et M6.

Militante de l'égalité hommes-femmes, sous son impulsion, Anne-Sophie Lapix a notamment remplacé David Pujadas aux commandes du JT de 20H. Son début de mandat a aussi été marqué par ses propos contre les "hommes blancs de plus de 50 ans", qu'elle avait jugés trop nombreux sur les chaînes du groupe et qui ont été suivis du départ de figures comme Julien Lepers ou Patrick Sébastien.

- Christopher Baldelli

L'ex-président du directoire du groupe RTL a maintenu la radio à un très haut niveau d'audiences pendant ces dix dernières années. Agé de 55 ans, M. Baldelli connait bien le service public où il a été directeur délégué puis directeur général de France 2, entre 1999 et 2005. A RTL, il a notamment débauché Laurent Ruquier pour l'animation des Grosses Têtes. Il a également choisi de maintenir Eric Zemmour à l'antenne malgré plusieurs polémiques.

Egalement passé par la presse quotidienne régionale, il a été conseiller des ministres Nicolas Sarkozy, Philippe Douste-Blazy et Alain Juppé.

- Serge Schick

Fin connaisseur de l'audiovisuel public, il faisait partie depuis 2017 du comité exécutif de Radio France, en tant que directeur de la stratégie des publics et du développement des marques. Il a dirigé auparavant Ina Expert, qui regroupe les activités d'enseignement, de recherche, et d'expertise de l'Institut national de l'audiovisuel. Lui aussi connait bien France Télévisions, où il a été chargé de l'élaboration du plan stratégique du groupe de 1994 à 2000, avant de cofonder les chaînes thématiques Histoire et Mezzo.

- Jean-Paul Philippot

Administrateur général de la RTBF (radiotélévision publique belge francophone) depuis 2002, il a contribué à assainir les finances de la RTBF et à lui faire prendre son virage numérique. Jean-Paul Philippot, 60 ans, a été reconduit en février pour un quatrième mandat de six ans malgré une polémique sur son salaire. Il a également présidé pendant neuf ans l'Union européenne de radio-télévision, le groupement européen des principales télévisions nationales, dont Delphine Ernotte est vice-présidente.

- Sandrine Roustan

Spécialiste de la production TV, Sandrine Roustan a été directrice des programmes de France 4 entre 2012 et 2014. Elle a débuté comme journaliste sur Canal + avant de devenir adjointe au directeur des magazines de M6. Licenciée de France 4, elle travaille actuellement pour le deuxième plus gros groupe médiatique chinois Shanghai Media en tant que directrice du développement international.

- Pierre-Etienne Pommier

Touche-à-tout, évoluant entre les médias et le marketing, M. Pommier, 49 ans, est depuis juin 2019 conseiller numérique du groupe LREM à l'Assemblée nationale. Après avoir travaillé à Canal+, Harris Interactive et Paris Première, il a fondé une petite agence de presse, Bubble, et une plateforme d'éducation numérique, Pythagora, qu'il a revendues.

- Serge Cimino

Journaliste au service "politique intérieure" et délégué SNJ à France Télévisions, Serge Cimino, 56 ans, s'était déjà présenté en 2015. Il présente un projet élaboré avec son syndicat pour défendre les "missions de Service Public" de France Télévisions, "pour retrouver du commun et du collectif". Dans son projet publié mercredi, il avance plusieurs propositions pour remettre les salariés et de la démocratie "au coeur du projet d'entreprise". En 2015, sa candidature avait été écartée au premier tour.

- Michel Goldstein

Ancien footballeur professionnel, âgé de 59 ans, Michel Goldstein est notamment chroniqueur et commentateur au service des sports de France Télévisions. Il s'était porté candidat en 2018 pour la présidence de France Médias Monde, entreprise qui regroupe France 24 et Radio France International, après l'invalidation du nouveau mandat de Marie-Christine Saragosse à la suite d'un malentendu administratif.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Petoulet
16/juillet/2020 - 01h18

Au fait Ernotte ,ancienne DRH chez France Telecom au moment de la "mode" des suicides! Jamais eu de comptes à rendre! Ah mais oui,ça ne compte pas pour elle,c'est une femme,féministe,militante LGBT,très bien introduite dans la nomenklatura gauchiste qui dirige le pays.

Donc intouchable tout comme Lauvergeon qui a coulé Areva!

Portrait de Petoulet
16/juillet/2020 - 01h11
GolfPapa a écrit :

Ah bin merde je suis déçu il n'y a pas Claire Chazal , elle qui rêvait d'être ministre de la Culture ???

Ses relations avec Fogiel qui lui est un ami personnel de Brigitte çà n'a pas marché donc elle va continuer sur le service public avec un salaire indécent pour une émission que personne ne regarde

Surtout qu'elle ne s'est pas gênée pour voler la place de son prédécesseur qui n'avait pas démérité, sans le moindre scrupule,ni remords.

C'est ça le service public d'Ernotte,on recycle à prix d'or des vieilles ganaches que TF1 a viré car non rentables...

Portrait de Clem...Entine
16/juillet/2020 - 00h23

tout sauf Ernotte.

Portrait de jeanmich
15/juillet/2020 - 23h35
Aubry.Isab a écrit :
Ne choisissez plus l’actuelle présidente ! On voit ce qu’est devenue ce groupe ! Lamentable

Le groupe France télévisions est devenu le numéro 2 des audiences françaises après Tf1....  les programmes sont tres appréciés... et pendant le confinement le soutien scolaire apporté sur France 4 a été le bienvenu....

Julien lepers vous manque tant que ça ??

Vous dénigrez sans raisons derrière votre pseudo.... 

Portrait de GolfPapa
15/juillet/2020 - 19h45

Ah bin merde je suis déçu il n'y a pas Claire Chazal , elle qui rêvait d'être ministre de la Culture ???

Ses relations avec Fogiel qui lui est un ami personnel de Brigitte çà n'a pas marché donc elle va continuer sur le service public avec un salaire indécent pour une émission que personne ne regarde

Portrait de Aubry.Isab
15/juillet/2020 - 14h32 - depuis l'application mobile

Ne choisissez plus l’actuelle présidente ! On voit ce qu’est devenue ce groupe ! Lamentable

Portrait de Jordivela
15/juillet/2020 - 11h52

Thierry Ardisson serait le président idéal pour France TV