02/07 19:01

Sondage: La cote de confiance d'Edouard Philippe grimpe encore en un mois, à 43%, toujours devant celle d'Emmanuel Macron à 35%

La cote de confiance d'Edouard Philippe grimpe encore en un mois, à 43% (+4 points), toujours devant celle d'Emmanuel Macron, qui regagne toutefois deux points, à 35%, selon un sondage Elabe publié jeudi, alors qu'un remaniement est imminent.

Très exposé dans la gestion de la crise sanitaire, le Premier ministre retrouve ainsi le niveau du début de mandat (43% en juillet 2017), selon ce sondage pour Les Echos et Radio Classique.

Sa cote de confiance a augmenté de neuf points au cours des deux derniers mois, et même de 16 points au cours des quatre derniers.

La confiance dans le Premier ministre pour "affronter efficacement les problèmes qui se posent au pays" est désormais supérieure à celle d'Emmanuel Macron dans tous les électorats, note l'institut.

Un total de 48% des personnes interrogées disent toutefois ne pas lui faire confiance (22% "pas du tout"), un niveau en baisse de sept points.

Quant à Emmanuel Macron, après un décrochage de six points en deux mois, sa cote de confiance remonte pour se situer à un niveau supérieur à celui enregistré avant la crise du coronavirus.

Un total de 60% des personnes interrogées disent ne pas lui faire confiance (-2 points), dont 31% "pas confiance du tout".

Au classement des personnalités, l'ancien ministre Nicolas Hulot est en tête avec 48% d'opinions positives (32% de négatives), devant Nicolas Sarkozy (31% d'opinions positives, mais 55% de négatives), Olivier Véran (30% de positives, mais 37% de négatives) et Anne Hidalgo (30% de positives aussi, mais 47% de négatives).

Enquête réalisée en ligne les 30 juin et 1er juillet auprès de 1.002 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 1,4 à 3,1 points.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de cbor33
3/juillet/2020 - 06h17

Les Français ont la mémoire courte et vont le regretter

Portrait de thiistiime
2/juillet/2020 - 21h07
bengalister a écrit :

c'est juste de la compassion par rapport à un personnage politique qui s'est pris crises sur crises depuis son début de mandat et qui a l'air de bosser. Peut-être le fait qu'il soit marqué physiquement joue.

Macron est vu comme le président cynique qui ne s'implique pas beaucoup, fait des discours qui dressent un constat réaliste mais derrière sont du vent complet et fait porter le chapeau à son fusible.

Philippe n'est pas aidé avec des ministres et portes paroles tous + nuls les uns que les autres: Sibeth, Buzyn, Castaner, Belloubet, la cata. Il sort légèrement du lot.

Ceci dit si on doit l'obstination sur la réforme des retraites vidée de sa substance, les 80km/h et la taxe carbone à Philippe et bien c'est que c'est vraiment la disette sur la scène politique...

 

C'est intéressant que vous utilisiez le mot "compassion".

Com'

Passion.

Voilà, tout est résumé je crois. Les Français qui répondent à ces sondages subissent beaucoup l'influence des médias, hélas.

Portrait de bengalister
2/juillet/2020 - 20h34
thiistiime a écrit :

Bon et bien mettons Edouard Philippe président. Et 2 mois après les Français le mettront à 20% de confiance... et ainsi de suite.

Ça me rappelle Juppé qui était très impopulaire en 95... et soudainement très populaire à 70 piges...

Bref, soit les sondages c'est de la merde, soit les Français ont tendance à être très cons.

c'est juste de la compassion par rapport à un personnage politique qui s'est pris crises sur crises depuis son début de mandat et qui a l'air de bosser. Peut-être le fait qu'il soit marqué physiquement joue.

Macron est vu comme le président cynique qui ne s'implique pas beaucoup, fait des discours qui dressent un constat réaliste mais derrière sont du vent complet et fait porter le chapeau à son fusible.

Philippe n'est pas aidé avec des ministres et portes paroles tous + nuls les uns que les autres: Sibeth, Buzyn, Castaner, Belloubet, la cata. Il sort légèrement du lot.

Ceci dit si on doit l'obstination sur la réforme des retraites vidée de sa substance, les 80km/h et la taxe carbone à Philippe et bien c'est que c'est vraiment la disette sur la scène politique...

 

Portrait de hummerH2
2/juillet/2020 - 20h30
550 Stuzen CZ a écrit :

Probable ! 

Reste que Jupiter doit voir tout rouge de se faire voler la lumière par une autre planète que lui. 

Et pourtant, Macron aurait tout intérêt à ce que Philippe reste premier ministre.

Avec la grave crise à venir des la rentrée les sondages de popularité de Philippe vont s'éffondrer et il se verra grillé pour la présidentielle de 2022, laissant la voie libre pour Macron.

 

Si Philippe quitte son poste maintenant, il part avec une bonne cote, et pourrait etre vu comme l'homme providentiel pour 2022.

 

Reste à savoir si il a vraiment des ambitions pour le poste de Président, ou pas .smiley

Portrait de 550 Stuzen CZ
2/juillet/2020 - 20h20
hummerH2 a écrit :

"Bref, soit les sondages c'est de la merde, soit les Français ont tendance à être très cons."

Malheureusement, j'ai bien peur que le mélange des deux  solutions ne donne un aperçu assez précis de la réalité ...:~  ;)

Probable ! 

Reste que Jupiter doit voir tout rouge de se faire voler la lumière par une autre planète que lui. 

Portrait de hummerH2
2/juillet/2020 - 20h17
thiistiime a écrit :

Bon et bien mettons Edouard Philippe président. Et 2 mois après les Français le mettront à 20% de confiance... et ainsi de suite.

Ça me rappelle Juppé qui était très impopulaire en 95... et soudainement très populaire à 70 piges...

Bref, soit les sondages c'est de la merde, soit les Français ont tendance à être très cons.

"Bref, soit les sondages c'est de la merde, soit les Français ont tendance à être très cons."

Malheureusement, j'ai bien peur que le mélange des deux  solutions ne donne un aperçu assez précis de la réalité ...smiley  smiley

Portrait de thiistiime
2/juillet/2020 - 20h05

Bon et bien mettons Edouard Philippe président. Et 2 mois après les Français le mettront à 20% de confiance... et ainsi de suite.

Ça me rappelle Juppé qui était très impopulaire en 95... et soudainement très populaire à 70 piges...

Bref, soit les sondages c'est de la merde, soit les Français ont tendance à être très cons.

Portrait de fifou
2/juillet/2020 - 19h21

On se croirait en Chine...ça les arrange bien le coronavirus : plus de grève plus de gilets jaune et en plus ils essayent tous d'enfiler le costume du super héros alors que tout le monde sait que la gestion a été tardive et catastrophique .