28/06 15:01

Etats-Unis: Le directeur général du quotidien américain "The New York Times" annonce que 68 postes vont être supprimés dans le groupe

Un nouveau média américain va procéder à des licenciements en raison de la pandémie de coronavirus. Selon Pressgazette, le directeur général, Mark Thomson, et la directrice de l'exploitation, Meredith Kopit Levien, ont adressé un message aux salariés indiquant que 68 postes allaient être supprimés.

Ces suppressions d'emploi ne devraient pas toucher la rédaction et l'équipe chargée des pages d'opinions. En revanche, l'agence de marketing "Fake Love" devrait être fermée. Au total, le quotidien américain compte plus de six millions d'abonnés, dont cinq millions d'abonnements numériques.

Les licenciements, mesures de chômage partiel et baisses de salaires des dirigeants se sont multipliés dans les médias avec la crise du coronavirus, malgré un fort intérêt des lecteurs pour l'information et partout dans le monde, l'effondrement du marché publicitaire pèse.

Aux Etats-Unis, le groupe Conde Nast (Vogue, Wired, ou le New Yorker) a annoncé le licenciement d'une centaine de salariés sur 6.000. La magazine Fortune a licencié 35 salariés, soit un dixième de ses équipes, et réduit de 30% le salaire de ses dirigeants.

Ailleurs sur le web

Vos réactions