04/05 08:01

Où sont passés Télématin et Laurent Bignolas sur France 2 ? Après 40 jours d'absence, la chaîne ne donne toujours aucune date de retour...

Fin févier Laurent Bignolas avait été placé en quarantaine à son retour d'un voyage en Italie et avait été remplacé par Damien Thévenot à la grande satisfaction des téléspectateurs qui l'exprimaient clairement sur les réseaux sociaux et de certains chroniqueurs. Il faut dire que depuis son arrivée à Télématin, l'ambiance semblait très tendue entre Laurent Bignolas et les chroniqueurs historique, au point que la majorité d'entre eux a même quitté le programme, voir la chaîne...

Puis est arrivé le COVID19 et la chaîne a alors expliqué que Télématin serait suspendu une quinzaine de jours en raison d'un cas suspecté dans l'équipe de coronavirus. Le programme a alors été remplacé par la matinale de France Info diffusée en simultané sur les deux chaînes.

Près de quarante jours plus tard, Télématin n'est pas de retours e toujours aucune annonce d'une éventuelle remise à l'antenne de Télématin. Le Parisien indique ce matin que la direction réfléchit toujours et évoque la date du 25 mai, mais sans aucune certitude.

La matinale de France Info sur France 2 attire en moyenne 800.000 téléspectateurs soit sensiblement le même score que Télématin. France 2 ne semble donc pas pressé de faire revenir son programme matinal...

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de ZeWatcher
5/mai/2020 - 08h25 - depuis l'application mobile
Aubry.Isab a écrit :
Les chroniqueurs ne sont pas partis à cause de bignolas, ils sont partis parce que le salaire qu’on leur proposait en étant en cdi n’était pas à la hauteur de leur soi disant talent journalistique ! Et pour d’autre l’âge de la retraite avait sonné. Il faut mieux vous renseigner !

@Aubry.Isab +1

Portrait de BREIZ Mike
4/mai/2020 - 20h15

Malheureusement pou lui, il n'a jamais été accepté par ceux qui travaillent avec lui soit disant qu'il harcelait lui aussi ses collaborateurs.Je pense qu'il y aura un(e) nouvel(lle)ou  présentateur (trice)à la rentrée.

Portrait de Aubry.Isab

Les chroniqueurs ne sont pas partis à cause de bignolas, ils sont partis parce que le salaire qu’on leur proposait en étant en cdi n’était pas à la hauteur de leur soi disant talent journalistique ! Et pour d’autre l’âge de la retraite avait sonné. Il faut mieux vous renseigner !