25/03 12:01

VIRUS - Rencontre avec des éboueurs parisiens, en première ligne face au coronavirus, lors de leurs tournées dans les rues de la capitale - VIDEO

Depuis le début du confinement, les tournées de ramassage des ordures se poursuivent quasiment normalement dans la capitale. "On a la peur au ventre (...) On sollicite les riverains pour qu'ils ne jettent pas de déchets par terre", explique un éboueur.

Face à la pénurie, de nombreux éboueurs n'ont pas accès ni au masque, ni au gel hydroalcoolique. La Mairie de Paris a décidé de réduire les effectifs face au risque de contamination au coronavirus avec 1.000 agents municipaux.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de waidy01
25/mars/2020 - 23h32
vévert1416 a écrit :

Bravo et merci à eux. Et quand je vois les 2 messages précédents, j'ai envie de gerber.

C'est bien beau d'avoir envie de gerber mais pour votre gouverne, il y a d'autres métiers bien plus exposés aux risques de contamination au coronavirus et qui sont en première ligne pour nous servir encore; D'autant plus qu'ouvrir les bennes aujourd'hui, c'est aussi un risque pour TOUTES LES PERSONNES qui viennent jeter leurs ordures et qui ensuite, tapotent sur un digicode, poussent une porte d'immeuble et pianotent sur les boutons de l'ascenseur. Et je parle en tant que citadin avec des poubelles communes et de tri.

Me concernant, si j'avais le choix, j'irai bosser sans aucun problème et sans sourcilier. Surtout si j'étais éboueurs. Ils sont un minimum équipés pour ce genre de métier, non ?! Ils bossent quand même pas en short, en  t-shirt et à main nues à ce que je sache ? C'est aussi une profession qui est censé avoir une panoplie de désinfectants à leur dépôt si je ne me trompe ?

Le confinement va durer bien plus de deux semaines. À mon avis, 6 de plus. Donc si je n'avais pas été invité à faire du télétravail à la dernière minute et surtout si mon métier avait une réelle valeur, au sens collectif, et notamment éboueur dont j'estime les risques bien moindre qu'une caissière, oui (!) j'irai bosser plutôt que de rester cloitré chez moi et devoir signer des attestations à chaque sortie. Surtout que j'ai quelques soupçons quand au fait d'avoir déjà contracté le virus il y a une quinzaine de jours. Mais ça on ne le saura jamais parce que sans test à grande échelle on va tous continuer à vivre barricadés à Paranoland en attendant la dernière personne contaminée s'en remettre ou si vaccin il y a, le dernier patient à prendre son injection. Tout ça en s'alarmant avec des chiffres complètement erronés qu'on nous annonce tous les soirs au JT.

NB :  il semblerait que certaines personnes qui ont été contaminées en Chine, aient mis plus de 37 jours à éliminer le virus de leur corps. Donc on est pas sortie de la crise et va falloir trouver d'autres solutions pour que toute notre économie ne s'écroule. 

Et enfin, un GRAND MERCI CHALEUREUX AUX ÉBOUEURS en passant. Evidemment.

Portrait de caloudoudou
25/mars/2020 - 20h40

Pour info il n y a pas que les éboueurs parisiens ....il y a aussi la province qui a ses éboueurs. Mon fils en fait partie pas de masque ni gel c est une société privée......pas de ramassage de nuit mais en journée et ils n ont pas le temps de se curer le nez....

Portrait de Wouhpinaise
25/mars/2020 - 18h17
Ninie76700 a écrit :

Je veux bien que la plupart des personnes et peur en allant travailler.

Mais vu l'heure de ramassage des poubelles qui sont sortis la veille donc plusieurs heures avant il n'y a pas plus de risques que d'autres employés qui continuent leurs travail surtout qu'ils ne croisent pas grand monde ils attendent une prime et en cas d'arrêt c'est pas 84% du salaire eux c'est 100% donc pourquoi travailler !

Je vous rappelle (ou vous informe) que 50 % des éboueurs qui collectent les déchets dans Paris sont des salariés du secteur privé.

Portrait de hummerH2
25/mars/2020 - 16h36
Ninie76700 a écrit :

Je veux bien que la plupart des personnes et peur en allant travailler.

Mais vu l'heure de ramassage des poubelles qui sont sortis la veille donc plusieurs heures avant il n'y a pas plus de risques que d'autres employés qui continuent leurs travail surtout qu'ils ne croisent pas grand monde ils attendent une prime et en cas d'arrêt c'est pas 84% du salaire eux c'est 100% donc pourquoi travailler !

Vous êtes au courant qu'une toute récente étude à démontrée que le virus peut survivre jusqu'à 3 jours !!!  sur du plastique, 2 jours sur de l'acier inoxydable, 24 heures sur du carton et 4 heures sur du cuivre. Le virus pourrait également rester dans l'air jusqu'à 3 heures après sa projection hors du corps de son hôte. ???

 

Et vous affirmez  qu'après quelques heures il n'y aurait plus grand risque pour eux ?? smiley

Portrait de vévert1416
25/mars/2020 - 15h34

Bravo et merci à eux. Et quand je vois les 2 messages précédents, j'ai envie de gerber.

Portrait de waidy01
25/mars/2020 - 13h14

Je comprends pas où est le risque pour eux ?! Ils travaillent avec des gants qui je l'espère sont désinfectés au début et à la fin de chaque tournée à ce que je sache. Me dite pas qu'ils se curent le nez ou la bouche avec leurs gants durant leur tour ? 

Portrait de Ninie76700
25/mars/2020 - 12h15

Je veux bien que la plupart des personnes et peur en allant travailler.

Mais vu l'heure de ramassage des poubelles qui sont sortis la veille donc plusieurs heures avant il n'y a pas plus de risques que d'autres employés qui continuent leurs travail surtout qu'ils ne croisent pas grand monde ils attendent une prime et en cas d'arrêt c'est pas 84% du salaire eux c'est 100% donc pourquoi travailler !