25/03 10:01

VIRUS - Reportage à Marseille où des dizaines de personnes se pressent pour être testées gratuitement à l'initiative du Professeur Raoult - VIDEO

Jeunes, vieux, en bonne santé apparente pour certains, plus fragiles pour d'autres: face au coronavirus, une longue file s'étire devant l'IHU Méditerranée Infection, pôle d'expertise marseillais sur les maladies infectieuses, pour se faire tester par les équipes du professeur Raoult.

Dans ces locaux ultramodernes, au sein de l'hôpital de La Timone, tout le monde est accueilli. Pas question d'appliquer les consignes nationales réservant ces tests aux personnels médicaux et aux personnes fragiles. Certains sont là depuis 07H00 du matin, comme ce quadragénaire de Marseille venu "pour être tranquille".

"Pour le test c'est très rapide, une touillette dans le nez et c'est fini! On sera contacté dans 48 heures par téléphone si on est positif": Gilbert Salomone, 49 ans, vient de se faire dépister, avec sa femme et sa fille. Et il ne lui reste plus qu'à attendre le verdict, même s'il reconnaît qu'il "n'était pas inquiet": "J'avais quelques maux de tête légers, rien de plus".

Comme lui, la plupart des gens venus attendre, dans le silence, sont masqués. La plupart ne semblent pas présenter de signes graves. 

Directeur de l'IHU Méditerranée Infection, Didier Raoult est à l'origine de cette foule hétéroclite sur les marches de son établissement. Depuis plusieurs semaines déjà, il s'est prononcé en faveur d'une politique massive de tests.

Rappelons que le professeur Raoult a annoncé se mettre en retrait du conseil scientifique accompagnant l'exécutif sur la maladie, assurant privilégier un lien "direct" notamment avec Emmanuel Macron.

Dans une vidéo publiée sur YouTube et relayée sur les réseaux sociaux, Didier Raoult affirme rester en contact avec le ministère de la Santé et le président de la République "directement", "pour leur dire ce que je pense", "parce que le conseil ne correspond pas à ce que je pense être un devoir de conseil stratégique".

Plus tôt dans la journée, un porte-parole de l'institut hospitalo-universitaire (IHU) Méditerranée infection qu'il dirige à Marseille avait démenti auprès de l'AFP une information des Echos selon laquelle Didier Raoult avait "claqué la porte" du conseil, assurant que ce dernier n'avait pas démissionné. "Occupé à la direction de l'IHU Méditerranée infection, il ne participera pas aux prochaines réunions", avait simplement déclaré un porte-parole de l'IHU.

Sur les deux premiers avis (datés du 12 et 14 mars) du conseil scientifique, rendus publics par le ministère de la Santé, le nom du professeur Raoult figure avec la mention "excusé". En revanche, son nom ne figure plus dans la liste des membres sur le troisième avis, daté du 16 mars.

Didier Raoult, spécialiste reconnu des maladies infectieuses, teste actuellement la chloroquine - un antipaludéen - sur des patients atteints du Covid-19.

Dimanche, son équipe a annoncé son intention d'administrer "à tous les patients infectés" son traitement hydroxychloroquine + azithromycine. 

Dans sa vidéo publiée mardi, M. Raoult se dit "débordé de mails de soutien" et assure manquer de temps: "On a 75 malades hospitalisés, 600 personnes à tester par jour". Il a assuré avoir "beaucoup d'aide" de l'assistance publique et de l'Agence régionale de santé "avec des difficultés qu'ils ont parfois à organiser des choses que nous faisons ici qui ne correspondent pas forcément aux lignes directrices qui sont faites". 

Le ministre de la Santé Olivier Véran a indiqué lundi qu'il s'apprêtait à autoriser le traitement par hydroxychloroquine mais uniquement pour les formes graves et dans un cadre hospitalier "sur décision collégiale des médecins" et a promis un arrêté sur le sujet.

"En l'absence de toute donnée probante", il est en revanche exclu de le prescrire dans la population générale ou pour des cas non sévères. 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Brian
25/mars/2020 - 12h11 - depuis l'application mobile
thiistiime a écrit :

Mais où diable tous ces gens ont-ils eu leurs masques ...?

@thiistiime
Le marché noir

Portrait de thiistiime
25/mars/2020 - 11h18

Mais où diable tous ces gens ont-ils eu leurs masques ...?

Portrait de Brian
25/mars/2020 - 11h04 - depuis l'application mobile

Les effets secondaires il n'en parle pas le professeur.

Portrait de Voix Zouave
25/mars/2020 - 10h31
Voix Zouave a écrit :

         Professeur Raoult héro national !

.

Portrait de Voix Zouave
25/mars/2020 - 10h31
         Professeur Raoult héro national !
Portrait de Voix Zouave
25/mars/2020 - 10h27
cbor33 a écrit :

Sauf erreur de ma part, je n'ai pas entendu les chiffres des contaminés, guéris, décédés (éventuellement) sur les établissements où la chloroquine est donnée massivement (région PACA), dans les journaux télévisés nationaux. Il serait peut-être intéressant de comparer, jour après jour.

Oui,si les médias nationaux ne le font pas,ils sont complices d'assassinats

Portrait de cbor33
25/mars/2020 - 10h17

Sauf erreur de ma part, je n'ai pas entendu les chiffres des contaminés, guéris, décédés (éventuellement) sur les établissements où la chloroquine est donnée massivement (région PACA), dans les journaux télévisés nationaux. Il serait peut-être intéressant de comparer, jour après jour.