06/02 17:27

Coronavirus: Le médecin chinois qui avait lancé l'alerte le 30 décembre dernier est décédé aujourd'hui à l'hôpital de Wuhan

Le médecin chinois qui avait lancé l'alerte sur le coronavirus le 30 décembre dernier est décédé aujourd'hui à l'hôpital de Wuhan (Chine), comme le rapporte Global News.

Li Wenliang avait alerté ses collègues médecins dans un groupe de discussion les avertissant de porter des vêtements de protection pour éviter l'infection. Hospitalisé depuis le 12 janvier, l'ophtalmologiste avait raconté son histoire sur le site Weibo. Convoqué par le Bureau de la sécurité publique, Li Wenliang était accusé de "faire de faux commentaires" qui avaient "gravement perturbé l'ordre social". Le 30 janvier, les médecins avaient diagnostiqué le coronavirus.

Les mesures restrictives contre l’épidémie de pneumonie virale, qui a fait plus de 560 morts en Chine, s’intensifiaient jeudi à travers le monde et deux navires de croisière avec des milliers de passagers à leur bord étaient placés en quarantaine en Asie.

Plus de 28.000 personnes sont désormais contaminées par le nouveau coronavirus sur le territoire chinois où un nombre croissant de villes imposent à des dizaines de millions d’habitants des mesures draconiennes de confinement.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Jean Bonneau
7/février/2020 - 01h03
lilirose45 a écrit :

Ils disaient que ceux qui sont morts avaient des pathologies , des personnes fragiles ou personnes âgées 

Visiblement, ce médecin qui était jeune n'avait pas de pathologies particulières 

Donc mensonges des médias, tout le monde peut décéder de ce virus

Ok, et donc comment expliquez-vous le complot des personnes contaminés en dehors de Chine qui ne meurent pas? 

Portrait de Mimicus
6/février/2020 - 23h06

34 ans, si jeune....

Portrait de vévert1416
6/février/2020 - 22h24

Récemment, 2 jeunes filles d'origine asiatique, se sont vu refuser la prise en charge par un UBER. Avons nous entendu le MRAP, SOS Racisme ou que sais-je encore s'en émouvoir ? Ce silence assourdissant aurait-il été le même si le refus avait été émis à l'encontre de personnes d'autres origines ? 

Portrait de Harriet
6/février/2020 - 20h50
lilirose45 a écrit :

Ils disaient que ceux qui sont morts avaient des pathologies , des personnes fragiles ou personnes âgées 

Visiblement, ce médecin qui était jeune n'avait pas de pathologies particulières 

Donc mensonges des médias, tout le monde peut décéder de ce virus

Effectivement, le virus est censé avoir une mortalité de 2% des personnes infectées dans les cas que vous évoquez ....

Ce médecin jeune , semble contredire le "discours" officiel ... à moins qu'il n'ait été exposé (de par sa profession) à une charge virale à la fois répétée et importante ?

Portrait de bengalister
6/février/2020 - 19h58

Le conglomérat Chinois Tencent a sur son site cette semaine donné le chiffre d'environ 24 589 morts pour 154 023 personnes infectées. Ces chiffres ont été rétirés.Peut-être une simple erreur informatique...

Quoiqu'il en soit je ne crois pas du tout aux chiffres Chinois officiels. Quand ils annoncaient 2000 personnes infectées il y avait déjà une 40aine de cas aux 4 coins du globe. Ça parait peu crédible.

Portrait de lilirose45
6/février/2020 - 19h52

Ils disaient que ceux qui sont morts avaient des pathologies , des personnes fragiles ou personnes âgées 

Visiblement, ce médecin qui était jeune n'avait pas de pathologies particulières 

Donc mensonges des médias, tout le monde peut décéder de ce virus

Portrait de Jilou1994
6/février/2020 - 19h13

Toutes nos meilleures pensées et notre gratitude à ce héros. 

Portrait de hummerH2
6/février/2020 - 17h35

L'histoire se répète !!! smiley

Carlo Urbani, le 1er médecin à avoir identifié le SRAS en 2003 et à avoir alerté l'OMS, avait lui aussi été infecté par le SRAS et en est mort également à l'époque. smiley