04/02/2020 11:40

Violences sexuelles dans le patinage: Le parquet ouvre une enquête pour viols et agressions sexuelles sur mineurs après la parution de l'ouvrage "Un si long silence" de Sarah Abitbol

Le parquet de Paris a ouvert mardi une enquête pour viols et agressions sexuelles sur mineurs après les accusations de l’ancienne championne de patinage Sarah Abitbol contre son ex-entraîneur Gilles Beyer.

L’affaire est née de la publication jeudi d’un livre témoignage de celle qui fut dix fois championne de France de patinage artistique en couple, multimédaillée européenne et mondiale en couple. Elle y dénonce des faits qui se seraient produits entre 1990 à 1992, une période en principe couverte par la prescription, alors qu’elle était âgée de 15 à 17 ans.

Dans un communiqué, le procureur de la République de Paris Rémy Heitz a précisé que les investigations, confiées à la brigade des mineurs, «s’attacheront à identifier toutes autres victimes ayant pu subir, dans le contexte décrit, des infractions de même nature», au-delà des faits évoqués dans cet ouvrage. «Je suis contente, je suis soulagée. Cette prise de parole enfin commence à porter ses fruits», a réagi Mme Abitbol sur BFM TV. «Je suis émue, car c’est 30 ans de combat», a-t-elle ajouté.

Pour la ministre des Sports Roxana Maracineanu, l’ouverture d’une enquête est «un signal fort». «La parole des victimes doit être entendue par la justice», a-t-elle tweeté en milieu de journée.

Vendredi, Gilles Beyer, 62 ans, a reconnu, dans une déclaration écrite à l’AFP, «des relations intimes» et «inappropriées» avec Sarah Abitbol, lui présentant des «excuses».

L’ancienne championne les a aussitôt refusées et déclaré sur le site internet de L’Obs qu’elle attendait une deuxième étape, «celle qui mettra en lumière la responsabilité de tous ceux qui ont couvert, dans le club (les Français volants, NDLR) et à la fédération».

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions