20/01 14:22

Emmanuel Macron à Versailles: Plusieurs manifestants repoussés cet après-midi par les forces de l’ordre autour du château - Plusieurs organisations syndicales ont appelé à manifester - Vidéo

14h21: Le point sur la situation en ce début d'après-midi

Emmanuel Macron reçoit lundi à Versailles des patrons venus du monde entier pour vanter une France accueillant les entreprises à bras ouverts, credo illustré par une série d’annonces de contrats et de nouveaux investissements totalisant près de 4 milliards d’euros.

Cette profession de foi, pour la troisième édition du sommet «Choose France», se heurte néanmoins à l’actualité sociale: après les «gilets jaunes» en 2019, la mobilisation contre la réforme des retraites atteint son 47e jour même si la grève dans les transports marque le pas.

Plusieurs organisations syndicales ont appelé à manifester en fin de matinée devant la gare de Versailles Chantiers. Plus de 300 manifestants étaient présents, selon les organisateurs, 200 selon la police, avec des slogans tels que «Macron on vient te chercher chez toi» ou encore «Macron dégage».

«En tant que cheminots depuis 30 ans on nous calomnie, on est traité de parasites de la société française par le gouvernement. Les vrais parias, c’est ce gouvernement», a pesté Éric Bezou, cheminot à Mantes-la-Jolie, syndiqué SUD-Rail, tandis que la manifestation se déroulait dans un esprit bon enfant.

Dimanche soir, l’Elysée a détaillé de nouveaux investissements, le plus important provenant de l’armateur italo-suisse MSC qui a passé une commande d’un montant de 2 milliards d’euros aux Chantiers de l’Atlantique à Saint-Nazaire pour deux nouveaux paquebots livrables en 2025 et 2027.

Cette commande ferme s’accompagne de la signature de deux protocoles d’accord portant potentiellement sur 4 milliards d’euros d’investissements supplémentaires.

«Choose France», événement auquel sont attendus près de 200 dirigeants d’entreprises français et étrangers qui vont participer au total à «plus de 400 rencontres bilatérales», est organisé depuis 2018 à l’orée du Forum économique mondial (WEF) de Davos en Suisse.

Outre le président et le Premier ministre Edouard Philippe, 19 membres du gouvernement vont accueillir, sous les ors du château royal, des patrons de grands groupes américains (Coca-Cola, Snap Inc, Fedex, Google, Netflix...), asiatiques (Hyundai Motors, Samsung Electronics, Fosun, Toyota...), africains (Cooper Pharma, Orascom) et européens (Rolls Royce, EY, ING Bank...).

Le chef de l’Etat profitera également de la journée pour promouvoir les conditions d’accueil et de développement des start-up en France, principalement par l’extension de dispositifs d’intéressement au capital visant à faciliter le recrutement.

Parmi ces mesures: l’ouverture aux entreprises étrangères des options d’achats sur les titres de la société (BSPCE) mais également un élargissement de l’exonération des charges patronales des attributions gratuites d’actions (AGA) aux entreprises de taille intermédiaire n’ayant jamais servi de dividende, et non plus aux seules PME.

14h00: Plusieurs organisations syndicales ont appelé à manifester en fin de matinée devant la gare de Versailles Chantiers. Plus de 300 manifestants étaient présents, selon les organisateurs, 200 selon la police, avec des slogans tels que «Macron on vient te chercher chez toi» ou encore «Macron dégage».

«En tant que cheminots depuis 30 ans on nous calomnie, on est traité de parasites de la société française par le gouvernement. Les vrais parias, c’est ce gouvernement», a pesté Éric Bezou, cheminot à Mantes-la-Jolie, syndiqué SUD-Rail, tandis que la manifestation se déroulait dans un esprit bon enfant.

13h25: Après plusieurs minutes sur place, les manifestants ont décidé de retourner dans le calme vers la gare SNCF de Versailles.

13h01: A quelques heures de la venue d'Emmanuel Macron, de nombreux manifestants sont présents à proximité du Château de Versailles. Plusieurs policiers sont présents sur place pour les repousser.

12h58: Emmanuel Macron reçoit lundi à Versailles des patrons venus du monde entier, pour vanter une France accueillant les entreprises à bras ouverts, credo illustré par une série d’annonces de contrats et de nouveaux investissements totalisant près de 4 milliards d’euros.

Cette profession de foi, pour la troisième édition du sommet «Choose France», va néanmoins se heurter encore à l’actualité sociale: après les «gilets jaunes» en 2019, la mobilisation contre la réforme des retraites cette année.

Au 47e jour du mouvement, et alors que la grève dans les transports semble marquer le pas, plusieurs organisations syndicales devaient manifester lundi à Versailles.

Dimanche soir, l’Elysée a détaillé de nouveaux investissements, dont le plus important provient de l’armateur italo-suisse MSC, qui a passé une commande d’un montant de 2 milliards d’euros aux Chantiers de l’Atlantique à Saint-Nazaire pour deux nouveaux paquebots livrables en 2025 et 2027. Cette commande ferme s’accompagne de la signature de deux protocoles d’accord portant potentiellement sur 4 milliards d’euros d’investissements supplémentaires.

«Choose France», événement auquel sont attendus près de 200 dirigeants d’entreprises français et étrangers qui vont participer au total à «plus de 400 rencontres bilatérales», est voulu depuis 2018 comme un rendez-vous à l’orée du Forum économique mondial (WEF) de Davos en Suisse.

Outre le président et le Premier ministre Edouard Philippe, 19 membres du gouvernement vont accueillir, sous les ors du château royal, des patrons de grands groupes américains (Coca-Cola, Snap Inc, Fedex, Google, Netflix...), asiatiques (Hyundai Motors, Samsung Electronics, Fosun, Toyota...), africains (Cooper Pharma, Orascom) et européens (Rolls Royce, EY, ING Bank...).

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de francaz33
21/janvier/2020 - 01h40
nina83 a écrit :

ils s'amusent bien, une poignée de branleurs qui ne bossent jamais, et qui voudraient qu'on les comprennent, je plains leurs employeurs, obligés de les supporter à longueur de temps.....

la plupart  sont en arrêt maladie pour ne pas perdre d'argent c'est honteux 

Portrait de Dady cool
20/janvier/2020 - 16h18
air pur a écrit :

Selon l'Insee, 27.300 entreprises industrielles ont disparu entre 2006 et 2015.plus d'un demi million d'emplois ont été supprimés soit par la délocalisation en Chine ou par la concurrence étrangère. La France avant d'être accueillante devait plutot chercher à préserver ses emplois.

Pour préserver les emplois, encore faudrait il qu'en France on n'ait pas les syndicats les plus bêtes du monde. Martinez préfère le chaos à la négociation, il préfère faire fermer une usine plutôt que de trouver des accords. Le code du travail Français est tellement complexe et surprotecteur que  plus personne n'embauche ou que l'on préfère automatiser ou effectivement partir à l'étranger.

Portrait de nina83
20/janvier/2020 - 15h59

ils s'amusent bien, une poignée de branleurs qui ne bossent jamais, et qui voudraient qu'on les comprennent, je plains leurs employeurs, obligés de les supporter à longueur de temps.....

Portrait de ErgoProxy
20/janvier/2020 - 15h53
air pur a écrit :

Selon l'Insee, 27.300 entreprises industrielles ont disparu entre 2006 et 2015.plus d'un demi million d'emplois ont été supprimés soit par la délocalisation en Chine ou par la concurrence étrangère. La France avant d'être accueillante devait plutot chercher à préserver ses emplois.

Bin pour les préserver justement il faut être accueillant... Si on ferme les portes aux entreprises étrangères = pas d'emploi. 

Portrait de air pur
20/janvier/2020 - 15h35

Selon l'Insee, 27.300 entreprises industrielles ont disparu entre 2006 et 2015.plus d'un demi million d'emplois ont été supprimés soit par la délocalisation en Chine ou par la concurrence étrangère. La France avant d'être accueillante devait plutot chercher à préserver ses emplois.

Portrait de minou75
20/janvier/2020 - 15h35 - depuis l'application mobile
POKEMON69 a écrit :

Quelle belle image de la France ils donnent ces abrutis. Macron reçoit des investisseurs, ce qui doit créer de l'emploi.Et ces pauvres types avec leur emploi à vie payés par nos impots essayent d'empécher çà. 

Vivement la concurrence que l'on fasse couler ces boites et qu'ils se frottent enfin à la réalité. 

@POKEMON69

Rectification : Macron reçoit des esclavagistes qui viennent saigner la France !!!

Portrait de POKEMON69
20/janvier/2020 - 14h33

Quelle belle image de la France ils donnent ces abrutis. Macron reçoit des investisseurs, ce qui doit créer de l'emploi.Et ces pauvres types avec leur emploi à vie payés par nos impots essayent d'empécher çà. 

Vivement la concurrence que l'on fasse couler ces boites et qu'ils se frottent enfin à la réalité. 

Portrait de colin33
20/janvier/2020 - 14h32 - depuis l'application mobile
magnon a écrit :

a part  dire referendum que connais tu

@magnon démocratie

Portrait de Cloclo80
20/janvier/2020 - 14h25

Si le président de la république ne peut plus se déplacer sans drainer derrière lui une horde d'excités , où va notre pauvre France !

Portrait de ErgoProxy
20/janvier/2020 - 14h15
Dady cool a écrit :

Non mais vous confondez tout. Le Français se fiche que le travaille se trouve en France, en Chine ou à Pétaouchnok. Le Français veut juste des sous.

Pas le français. Mais les ploucs, les gueux. Les jaloux. 

Portrait de magnon
20/janvier/2020 - 14h03
colin33 a écrit :
C'est de la provocation d'organiser une manifestation à Versailles, surtout dans la situation actuelle, il faut que les français se mobilisent, UN RÉFÉRENDUM !!!

a part  dire referendum que connais tu

Portrait de magnon
20/janvier/2020 - 14h00
censure64 a écrit :

Tous ces grands patrons et groupes qui payent que dalle d'impôts en France et qui font du fric chez nous et qui pour certains touchent des subventions publiques. Macron ferait bien d'inviter des entrepreneurs français qui participent à son train de vie mais ça doit pas être assez gros pour lui et son futur.

pas compris ta reponse, pas grave tu n'a rien  compris, a part raler  jamais content

en plus tu ne sais pas s"il y a des français ou pas

Portrait de magnon
20/janvier/2020 - 13h57
Dady cool a écrit :

Non mais vous confondez tout. Le Français se fiche que le travaille se trouve en France, en Chine ou à Pétaouchnok. Le Français veut juste des sous.

d'accord mais si personne ne travaille plus , comment  faire

Portrait de Dady cool
20/janvier/2020 - 13h48
ErgoProxy a écrit :

C'est incroyable tous ces gueux là qui n'ont rien d'autre à faire que d'emm.rder le monde ! Quelle belle image de notre pays devant tous ces grands patrons venus investir dans notre pays ! 

Quand on délocalise en Chine = les français râlent. Quand on investit en France = les français râlent. C'est de la folie. 

Non mais vous confondez tout. Le Français se fiche que le travaille se trouve en France, en Chine ou à Pétaouchnok. Le Français veut juste des sous.

Portrait de censure64
20/janvier/2020 - 13h41
ErgoProxy a écrit :

C'est incroyable tous ces gueux là qui n'ont rien d'autre à faire que d'emm.rder le monde ! Quelle belle image de notre pays devant tous ces grands patrons venus investir dans notre pays ! 

Quand on délocalise en Chine = les français râlent. Quand on investit en France = les français râlent. C'est de la folie. 

Tous ces grands patrons et groupes qui payent que dalle d'impôts en France et qui font du fric chez nous et qui pour certains touchent des subventions publiques. Macron ferait bien d'inviter des entrepreneurs français qui participent à son train de vie mais ça doit pas être assez gros pour lui et son futur.

Portrait de Panurge
20/janvier/2020 - 13h41

Ça y est «bas  les masques » les manifestants montrent enfin leurs véritables combats ; celui du communisme et tout les crimes qui sont liés à cette idéologie mortifère  ! 

Portrait de hummerH2
20/janvier/2020 - 13h37
MacTV a écrit :
Si Versailles m’était conté... Ce Président se complaît dans la dorures et en présence de torses nus. Il a pensé à inviter Carlos Ghosn !??

Aucun risque !!! ces 2 la ne s'adressent plus la parole depuis 2015 !

Ghosn n'avait pas du tout apprécié les manœuvres de Macron contre Nissan à cette époque, manœuvres qui ont été l'étincelle de la guerre Nissan/Renault.

Déja, en 2015, alors que Macron était ministre de l'économie de Hollande, Ghosn refusait tout contact avec lui, et s'adressait directement à Hollande.

 

Bref, pas copain du tout ces 2 la !

Portrait de magnon
20/janvier/2020 - 13h35
ErgoProxy a écrit :

C'est incroyable tous ces gueux là qui n'ont rien d'autre à faire que d'emm.rder le monde ! Quelle belle image de notre pays devant tous ces grands patrons venus investir dans notre pays ! 

Quand on délocalise en Chine = les français râlent. Quand on investit en France = les français râlent. C'est de la folie. 

et oui, quand la france n'aura plus rien, ils vont faire quoi, car les aides , plus aussi

Portrait de magnon
20/janvier/2020 - 13h33
MacTV a écrit :
Si Versailles m’était conté... Ce Président se complaît dans la dorures et en présence de torses nus. Il a pensé à inviter Carlos Ghosn !??

je ne pensait pas qu'il est autant de cassos,

Portrait de magnon
20/janvier/2020 - 13h32

ces manifestants travaillent quand, 

a la place du gouvernement, je laisse tout tomber ,

les grandes gueules ont que gouverner , on verra vite ce que va devenir la france

Portrait de ErgoProxy
20/janvier/2020 - 13h25
colin33 a écrit :
C'est de la provocation d'organiser une manifestation à Versailles, surtout dans la situation actuelle, il faut que les français se mobilisent, UN RÉFÉRENDUM !!!

Il faudrait plutôt inviter tous ces investisseurs à Flunch ? 

Portrait de ErgoProxy
20/janvier/2020 - 13h23

C'est incroyable tous ces gueux là qui n'ont rien d'autre à faire que d'emm.rder le monde ! Quelle belle image de notre pays devant tous ces grands patrons venus investir dans notre pays ! 

Quand on délocalise en Chine = les français râlent. Quand on investit en France = les français râlent. C'est de la folie. 

Portrait de colin33
20/janvier/2020 - 13h21 - depuis l'application mobile

C'est de la provocation d'organiser une manifestation à Versailles, surtout dans la situation actuelle, il faut que les français se mobilisent, UN RÉFÉRENDUM !!!

Portrait de hummerH2
20/janvier/2020 - 13h19

Le cortège présidentiel aurait été aperçu prenant la direction de Varennes ...