23/12/2019 19:17

Grève Jour 19 - La RATP donne ses prévisions de trafic pour demain - 6 lignes de métro seront fermées - Les images de l'opération coup de poing ce midi Gare de Lyon à Paris - Vidéo

1917:  Matignon annonce que la prochaine rencontre du gouvernement avec les partenaires sociaux aura lieu le mardi 7 janvier.

18h41: Sur France info, Thierry Defresne , délégué central CGT chez Total, déclare: "On assiste à un durcissement du mouvement car le gouvernement continue de faire la sourde oreille." Avant de prévoir une baisse de 20% de la production de pétrole dans les prochains jours. Désormais, deux raffineries sur sept sont à l'arrêt en France, selon le syndicat.

La CGT ajoute que les perturbations de la production de pétrole vont d'abord toucher la région parisienne, où "la situation est déjà extrêmement tendue".

17h07: La SNCF donne ses prévisions de trafic pour demain: 2 TGV sur 5, 1 Transilien sur 5, 1 Intercités sur 4, 4 TER sur 10

16h59: Les prévisions de trafic de la RATP pour demain sont tombées : six lignes de métro demeureront fermées (la 3 bis, la 5, la 6, la 7 bis, la 12, et la 13., les deux lignes automatisées 1 et 14 fonctionneront normalement, et les huit autres seront très perturbées.

16h51: Agnès Buzyn se dit "choquée" par les images tournées lors de la manifestation surprise de ce matin gare de Lyon à Paris. On fait prendre des risques aux usagers (...) C'est dommage d'en arriver là", a regretté la ministre des Solidarités et de la Santé.

15h04 : Les prévisions de la SNCF pour le week-end des 28 et 29 décembre seront dévoilées vendredi après-midi, a indiqué lundi le groupe ferroviaire à l'AFP alors que la grève dans les transports se poursuit. Le plan de transport du prochain week-end de chassé-croisé, au milieu des vacances scolaires, sera communiqué vendredi vers 17h, a fait savoir une porte-parole de la SNCF interrogée par l'AFP. "La circulation reprendra mercredi dans l'après-midi sur la majorité des lignes" mais... Pour les jours précédents, la communication se fera au jour le jour. Le plan de transport de mardi, jour du réveillon de Noël, sera ainsi connu ce lundi vers 17h. La SNCF a déjà indiqué que les lignes Transilien (RER SNCF et trains de banlieue parisienne) s'arrêteraient progressivement de circuler mardi à partir de 18H00. "La circulation reprendra mercredi dans l'après-midi sur la majorité des lignes" mais "certaines lignes ou tronçons resteront fermés jusqu'au jeudi 26 décembre dans la matinée", avait-elle averti dimanche.

14h21: Plusieurs stations sur la ligne 1 sont fermées "par mesure de sécurité" sur ordre de la Préfecture: Les stations Argentine, Charles de Gaulle, George V, Franklin D. Roosevelt et Champs-Élysées–Clem. ne sont plus desservies sur ordre des autorités par mesure de sécurité suite à une manifestation sur la voie publique.

13h50: Le taux de grévistes à la SNCF s'établit à 9,2% à la mi-journée. Dans le détail, 47,7% des conducteurs, 27,8% des contrôleurs et 12,3% des aiguilleurs sont en grève lundi.

12h18: Les manifestants sont désormais dans les rues autour de la Gare de Lyon - Le trafic reprend doucement sur place avec de nombreux CRS sur place

12h10: Des centaines de grévistes sont dans la Gare et la tension est de plus en plus forte

12h07: La RATP indique aux voyageurs avoir interrompu le trafic entre Nation et Châtelet en raison d'un "acte de malveillance à Gare de Lyon". 

12h04: Les manifestants ont rejoint les quais de la ligne 1 du métro. Des fumigènes ont été allumés, il y a de la fumée. La CGT indique  que leur objectif n'est pas de bloquer cette ligne automatique qui fonctionne normalement depuis le début de la grève, rapporte France Bleu

.

11h41: Un représentant cheminot a appelé les personnes présentes à rejoindre un autre rassemblement, qui se tient actuellement près de la gare de Lyon. "Les forces de l'ordre, présentes en nombre, ont formé un cordon pour empêcher tout déplacement de ce groupe. ", précise LCI.

11h17: A Paris, quelques dizaines de grévistes ont tenté de forcer un barrage de policiers pour entrer dans la gare de Lyon après le rassemblement devant le siège de la RATP qui est à proximité, indique France Bleu. 

10h58: Des centaines de grévistes manifestent actuellement devant le siège de la RATP à Paris 

10h45: La circulation commence à se densifier en Ile-de-France, même si elle reste faible pour le moment. 94 km de bouchons enregistrés à 10h30. 

10h20: Selon un sondage Odoxa réalisé pour France Inter, la popularité d'Emmanuel Macron et Edouard Philippe reste stable. Pour 33% des personnes sondées, le chef de l'Etat est un bon président, et 35% qui ont une image positive du premier ministre

09h53: La raffinerie près de Martigues est en grève et elle est mise à l'arrêt, rapporte France Bleu. Une assemblée générale des salariés doit avoir lieu ce lundi après-midi à la raffinerie de GrandPuits en Seine-et-Marne.

09h52: La ministre de la Transition écologique Elisabeth Borne a affirmé dimanche que "les Français jugeront" l'attitude de la CGT Energie, qui a revendiqué plusieurs coupures de courant illégales dans le cadre de la mobilisation contre la réforme des retraites.

Mme Borne, venue à Courbevoie (Hauts-de-Seine) dans la salle de crise du gestionnaire du réseau d'électricité Enedis, mobilisé face aux conséquences de la tempête Fabien qui a balayé le sud de la France, a aussi été interrogée sur ces coupures volontaires, dont celles qui ont affecté samedi soir deux rencontres de Top 14 de rugby à Agen et à Castres.

"Je viens de vous parler de l'engagement des agents d'Enedis et de leur sens du service public, là c'est autre chose, je condamne vraiment très fermement ces coupures", a répondu la ministre.

"Parfois, on nous dit +on cible les préfectures+ ou +on cible les entreprises du CAC40+, chacun peut voir que ce sont des foyers, des Français comme vous et moi" qui sont affectés, a remarqué Mme Borne. "Y compris des choses très dangereuses, parce que dans les foyers il peut y avoir des appareils médicaux, ensuite il y a eu des coupures dans des cliniques, cinq cliniques à Lyon, des lignes de métro", a-t-elle énuméré.

"Je vois que la CGT Energie revendique. Les Français jugeront ce que veut dire le service public pour la CGT Energie", a-t-elle ajouté, en rappelant que "les responsables d'Enedis déposent plainte systématiquement".

La CGT Energie a revendiqué depuis le début de la semaine plusieurs coupures d'électricité sur fond de colère contre la réforme des retraites. Ces interruptions ont affecté des dizaines de milliers de foyers, de Perpignan à Lyon en passant par Nantes et la région marseillaise.

Les coupures sauvages sont expressément interdites par la loi et punies pénalement.

Au sujet de la grève affectant en particulier les transports publics, qui était dimanche dans son 18e jour, Mme Borne, ministre de tutelle de ce secteur, a estimé qu'"il y a eu vraiment des garanties fortes qui ont été données aux cheminots, c'est aussi le cas à la RATP".

"J'appelle chacun des agents à regarder les garanties qui ont été données, et à entendre les attentes des Français qui souhaitent maintenant pouvoir profiter pleinement des fêtes de fin d'année", a conclu la ministre.

09h50: Olivier Faure, premier secrétaire du PS, a dénoncé lundi l'incapacité du gouvernement à "anticiper les conséquences" de sa réforme des retraites, déplorant le temps pris pour élaborer un simulateur précis pour chaque situation individuelle.

"La seule chose que le gouvernement simule bien jusqu'à présent, c'est sa compétence", lance-t-il dans un entretien à Libération.

"Rendez-vous compte: il nous est dit que nous aurons un simulateur permettant de comparer les pensions actuelles et futures six mois après le vote de la loi ! On signe un chèque en blanc et six mois plus tard, on sait de combien on est débités. Qui peut accepter de telles conditions?", demande-t-il.

Jugeant "pas très responsable de continuer à tendre le climat social pour un projet dont le gouvernement ne sait même pas anticiper les conséquences", il souhaite que celui-ci "crée les conditions d'une trêve" à l'occasion des fêtes de fin d'année, et réitère son appel à un "retrait" du projet de réforme avant de "tout reprendre" à zéro.

Olivier Faure, qui s'est dit ces dernières semaines "pas opposé par principe à la retraite à points", fait valoir que le PS ne s'est "jamais prononcé pour", affirmant que lui-même "ne fétichise aucun" système, l'essentiel étant selon lui d'"aller vers plus de justice".

"Le système par points ne mérite ni excès d'honneurs ni indignité. Il est une réponse technique. Mais cet outil peut être redoutable: l'unité des règles et du régime le rend potentiellement plus vulnérable à la régulation financière et à l'approche budgétaire", relève-t-il.

Le gouvernement a annoncé jeudi la mise en ligne d'un "simulateur" permettant à chacun de savoir s'il sera concerné par le futur "système universel" par points. Un questionnaire rudimentaire qui constitue la première "brique" du "simulateur" individuel qui sera disponible "courant 2020".

En attendant, il a dévoilé une trentaine de "cas types" de fonctionnaires et de salariés du privé des générations 1980 et 1990 comparant pour chaque profil les montants de pensions "dans le système actuel" et "dans le système universel". Le nombre de "cas types" sera porté à 150 d'ici à la présentation du projet de loi en conseil des ministres le 22 janvier, puis à au moins 300.

08h48: Selon FranceInfo, les 23 et 24 décembre, 48% des clients SNCF ont vu leur TGV ou Intercités supprimé. Concernant les prévisions pour la semaine suivante, elles demeurent incertaines. Ceux dont les trains ont été annulés ont donc dû trouver une solution alternative pour se rendre dans leur famille, pour le réveillon de Noël ou du Nouvel An.

07h20: Le centre de tri de La Poste à Saint-Étienne-du-Rouvray en Seine-Maritime est bloqué par des manifestants et des gilets jaunes depuis 4h30 ce matin, rapporte France Bleu.

05h58: Le point sur la trafic à la RATP annoncé demain

La situation devrait légèrement s’améliorer, selon les premières prévisions du groupe. Si les lignes 1 et 14 (automatiques) continueront de rouler, les lignes 4, 7, 8, 9 et 10 ne reprendront que «partiellement» du service aux heures de pointe.

Un RER A sur deux et un RER B sur trois circuleront également sur ces périodes.

Côté bus et Tramway, la situation sera identique à celle de ce dimanche 22. À noter que depuis le début du mouvement, les lignes du métro 5, 11 et 12 n’ont pas vu un seul voyageur.

.

Les prévisions de trafic de la SNCF pour demain viennent de tomber : comptez 40% des TGV et des TER, 20% des Transilien (en heure de pointe) et 25% des Intercités.

TGV: 

- Axe Est: 1 train sur 2
- Axe Atlantique: 1 train sur 2
- Axe Nord: 2 trains sur 5
- Axe Sud-Est:1 train sur 2
- Intersecteurs: 1 train sur 5
- Ouigo: 1 train sur 2

Le trafic international: comptez 4 Eurostar sur 5, 2 Thalys sur 3 et 1 Lyria sur 3.

Message particulier à l'attention des utilisateurs du Transilien : "Le mardi 24 décembre, les lignes Transilien s’arrêteront progressivement de circuler à partir de 18h00. La circulation reprendra mercredi dans l’après-midi sur la majorité des lignes. Cependant, certaines lignes ou tronçons resteront fermés jusqu’au jeudi 26 décembre dans la matinée."

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de biscoto
23/décembre/2019 - 13h22 - depuis l'application mobile

le gros problème avec Macron le petit bricoleur c'est que tout le monde n'aura pas la même retraites ce type fait trop de sélections!!!!!

Portrait de turfin
23/décembre/2019 - 12h46

Les bourrins !