08/11 08:23

Brigitte Macron apporte son soutien à l'actrice Adèle Haenel qui affirme avoir été agressée par le réalisateur Christophe Ruggia alors quelle avait 12 ans, ce qu'il nie

Brigitte Macron apporte son soutien à Adèle Haenel qui accuse le réalisateur Christophe Ruggia d’agressions sexuelles lorsqu’elle était adolescente, ce qu’il nie.  La Première dame, Brigitte Macron, a tenu à l’encourager en affirmant hier soir:  "Elle parle. Et tout ceux qui parlent ont du courage, donc un immense respect pour ceux qui parlent. Maintenant il faut voir la réponse à apporter à ces messages mais je veux lui dire toute notre solidarité, et véritablement cette reconnaissance".

Le Parquet de Paris a ouvert une enquête, alors que l’actrice n’a pas porté plainte. Une enquête confiée à l'Office Central de la répression de la violence faite aux personnes (OCRVP), a précisé le parquet.

La comédienne accuse aujourd’hui le réalisateur « d’attouchements » et de « harcèlement permanent » entre 2001 et 2004, sur le site de Médiapart. Celui-ci a enquêté pendant sept mois sur le sujet, recueillant le témoignage d’une trentaine de personnes à visage découvert, et diffusé un entretien vidéo de l’actrice, largement repris sur les réseaux sociaux.

De son côté, Christophe Ruggia, 54 ans, qui n’avait pas donné suite aux sollicitations du site au cours de l’enquête, a adressé un droit de réponse. Il réfute tous « gestes physiques » ou « comportement de harcèlement sexuel ». Et explique : « J’ai commis l’erreur de jouer les Pygmalion avec les malentendus et les entraves qu’une telle posture suscite. À l’époque, je n’avais pas vu que mon adulation et les espoirs que je plaçais en elle avaient pu lui apparaître, compte tenu de son jeune âge, comme pénible à certains moments. »

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Ninie76700
8/novembre/2019 - 14h42
LaLouise a écrit :

Et on parle des hommes qui se croient tout permis ! Et pour rappel Adèle Haenel n'a pas besoin de rebooster sa carrière. ET NON !!! ce n'est pas facile d'en parler peu importe le nombre d'années. Cela reste un traumatisme et il faut un certain courage pour en parler... courage (vous connaissez ?)

Donc tous les hommes sont coupables et toutes les femmes ont raison c'est très facile à dire plus besoin de tribunal autant les condamnés tout de suite,  apparemment vous savez mieu que tout le monde qui est coupable qui est innocent.

Portrait de Tenvalacruchealo
8/novembre/2019 - 11h58
Vladimirlefox a écrit :
Mais qu’est qu’elle en sait de la vérité pour prendre parti ??! Elle devrait rester neutre ...

+1 c'est que je pensais...pas de présomption d'innocence ?

 

Portrait de KenShiro
8/novembre/2019 - 11h51

Et si cet homme est innocent elle va faire quoi Mme Macron ? 

 Moi je ne sais pas qui dit la vérité sur cette affaire, mais je crois qu'il faut rester des plus prudents, surtout quand on sait que l'instigatrice de Balance ton porc, était une mythomane en réalité, qui a brisé la vie d'un homme.

 Mais ça les féministes 2.0 elles s'en foutent de la vérité.

Portrait de Retrogamer
8/novembre/2019 - 10h07

Le type a probablement fait des trucs degueulasses mais merde meme si au plus haut sommet on participe au tribunal mediatique la justice peut fermer ses portes je ne voit pas a quoi elle peut bien servir le gars est condamné en quelques jours sans la moindre enquete et socialement il n'as plus aucune perspective sans avoir ete jugé.

Portrait de Ninie76700
8/novembre/2019 - 08h55
LaLouise a écrit :

C'est très important que la "1ère Dame de France" réagisse sur ce sujet. Ces agissements de certains hommes d'une Société ancestrale ne doivent plus être banalisés !

La première dame doit rester neutre elle n'était pas la, ne sais pas la vérité, les suppositions ne font pas des preuves, de plus elle incite d'autres femmes à aller raconter des conneries pour se rendre intéressante.A cause du comportement de certaines femmes qui aiment se faire remarquer en racontant des âneries, d'autres femmes qui sont vraiment victime de coup, de viol harcèlement réel au travail...sont noyés dans un tas de plaintes et d'accusations inutiles, trop facile de se plaindre des décennies plus tard pour booster sa carrière