04/11 15:01

M6 veut diffuser l'interrogatoire de Bertrand Cantat par la police: "C'est interdit de faire ça en France !" (avocat) - VIDEO

Ce matin, Maître Nicolas Rebbot était l'invité de Jean-Marc Morandini dans "Morandini Live" sur CNews et Non Stop People. L'avocat est revenu sur le souhait de Bernard de la Villardière et de M6 de diffuser dans "Enquête Exclusive" un des interrogatoires de Bertrand Cantat entendu par la police lituanienne après le décès de sa compagne Marie Trintignant, en 2003.

"On n'a pas le droit de diffuser les interrogatoires à la TV en France ! Les interrogatoires de police d'un gardé à vue en matière criminelle sont captés d'une manière sonore et audiovisuelle. Ils ne servent que d'outil de référence. Si le mis en cause veut contester ce qu'il y a sur les PV d'audition, on prendra ce qui a été filmé et enregistré", a indiqué l'avocat en précisant "[qu']au bout de 5 ans après l'extinction de l'action publique, une fois que le jugement est rendu, ces images doivent être détruites".

Et d'ajouter : "Tout autre utilisation est condamnable par un an d'emprisonnement et 15.000 euros d'amende. En France, c'est la loi française qui va s'appliquer si l'on diffuse en France (...) Il y a d'autres outils juridique qui permettent d’empêcher la diffusion : l'atteinte à la vie privée, l'atteinte à la quiétude d'une personne qui essaye de se réinsérer depuis quelques années. Tout ça peut venir empêcher la diffusion de manière préventive".

"Ça ne sert pas à grand chose [de diffuser ces images] à part faire le buzz, du sensationnel, à la limite du racolage. (...) En quoi le public va être mieux informé ? Il y a eu un jugement, Bertrand Cantat a été condamné. Il a purgé sa peine (...) Je pense que ce n'est pas utile. En dehors du cadre juridique, je pense que même moralement et déontologiquement c'est très blâmable", a continué Maître Nicolas Rebbot en indiquant qu'il "y a des outils juridiques qui peuvent permettre" l'interdiction de diffusion.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Greenday2013
5/novembre/2019 - 13h57
arquen a écrit :

Attendez une seconde. Il a reconnu avoir massacré sa compagne, il a purgé sa peine donc légalement rien ne s'oppose désormais à la diffusion publique de ses aveux ! Cet Avocat qui prétend le contraire est un incompétent total au niveau de la Législation Européenne ! Aveux obtenus sans contrainte et peine intégralement purgée.

Il n'a jamais reconnu l'avoir massacrée. Il a juste parlé de claques.

(la tête toute défoncée, c'est sûrement le radiateur qui s'en est chargé tout seul)

Portrait de Frankenstein
5/novembre/2019 - 02h36

Fuck the monster !

Portrait de seb2746
4/novembre/2019 - 20h51
arquen a écrit :

Attendez une seconde. Il a reconnu avoir massacré sa compagne, il a purgé sa peine donc légalement rien ne s'oppose désormais à la diffusion publique de ses aveux ! Cet Avocat qui prétend le contraire est un incompétent total au niveau de la Législation Européenne ! Aveux obtenus sans contrainte et peine intégralement purgée.

Aveux de ? il a hurlé que c'était un jeu entre eux et que c'était ELLE qui aimait ça...Il a juste dit qu'il avait bien mis les coups pour ce jeu, jamais il n'a reconnu l'avoir "frapper", la seule chose qu'il a dit c'est qu'il n'avait mis qu'une "claque" alors que l'expert avait dit que c'était à coup de poing.

Peine intégralement purgé ? 3 ans 3/4 sur 8 ans...

 

De toute façon, il n'accepte et ne reconnait rien depuis tout ce temps, étant selon lui la victime...

Portrait de arquen
4/novembre/2019 - 20h19

Attendez une seconde. Il a reconnu avoir massacré sa compagne, il a purgé sa peine donc légalement rien ne s'oppose désormais à la diffusion publique de ses aveux ! Cet Avocat qui prétend le contraire est un incompétent total au niveau de la Législation Européenne ! Aveux obtenus sans contrainte et peine intégralement purgée.

Portrait de La République C'est Moi
4/novembre/2019 - 20h13
lilirose45 a écrit :

En France, non seulement  la diffusion d'un interrogatoire est interdite et Cantat peut attaquer et demander un max de fric en dommages et intérêts 

Vous ne trouvez pas ça bizarre vous?

On ne parle d'un petit youtubeur mais d'un des plus gros groupe TV d'Europe qui a un service juridique bien copieux.

Ils sont bien évidement au courant de ce qu'ils ont droit de faire ou pas.

Portrait de lilirose45
4/novembre/2019 - 19h22
[email protected] a écrit :

Pauvre bichounet, il peut pas bénéficier de lois laxiste de la france. Fallait la tuer en France, t'aurais eu plein de protections et qui sait peut être une médaille. 

À tous, si vous voulez commettre un crime, faite le en France !!! Vous aurez toute les lois pour vous et des juges rouges pour vous excuser 

En France, non seulement  la diffusion d'un interrogatoire est interdite et Cantat peut attaquer et demander un max de fric en dommages et intérêts 

Portrait de Phoenix Foundation
[email protected] a écrit :

Pauvre bichounet, il peut pas bénéficier de lois laxiste de la france. Fallait la tuer en France, t'aurais eu plein de protections et qui sait peut être une médaille. 

À tous, si vous voulez commettre un crime, faite le en France !!! Vous aurez toute les lois pour vous et des juges rouges pour vous excuser 

Portrait de ajc21
4/novembre/2019 - 18h38

l'atteinte a la vie privée de Cantat en diffusant cet extrait, je m'en tape. Par contre le respect de la famille de Marie Trintignant est bien plus important

Portrait de next@00
4/novembre/2019 - 17h42

Pauvre bichounet, il peut pas bénéficier de lois laxiste de la france. Fallait la tuer en France, t'aurais eu plein de protections et qui sait peut être une médaille. 

À tous, si vous voulez commettre un crime, faite le en France !!! Vous aurez toute les lois pour vous et des juges rouges pour vous excuser 

Portrait de th93100
4/novembre/2019 - 17h21
La République C'est Moi a écrit :

Si l'avocat réagit comme ça c'est sûrement que les aveux de Cantat doivent être édifiants.

Quelqu'un qui avoue avoir tué... oui, c'est édifiant

Portrait de Philou-02.
4/novembre/2019 - 15h59

Le mieux à faire c’est de ne pas regarder ce reportage non ? 

Portrait de La République C'est Moi
4/novembre/2019 - 15h58

Si l'avocat réagit comme ça c'est sûrement que les aveux de Cantat doivent être édifiants.

Portrait de Le Solitaire Seul
4/novembre/2019 - 15h46

VIANDARDS !