20/10 10:16

Seine-Maritime : Une octogénaire meurt dans un Ehpad trois jours après avoir bu du détergent - La police de Rouen a ouvert une enquête pour homicide involontaire.

Une octogénaire est décédée dans la nuit du vendredi  à samedi, trois jours auparavant, elle avait avalé du détergent, trouvé sur un chariot de ménage, révèle France Bleu Normandie. Âgée de 82 ans, elle était pensionnaire de l'unité Alzheimer, une unité particulièrement protégée.

Pourtant, cela n'a pas empêché la vieille dame d'échapper à la surveillance du personnel soignant. Elle s'est dirigé vers la blanchisserie, qui n'était pas fermée à clé, et dans laquelle se trouvait un chariot de ménage.

Sur celui-ci, deux verres remplis de "Destop", un puissant détergent industriel pour canalisations. Selon une de ses filles, qui témoigne dans le média régional, sa mère a cru qu'il s'agissait de verres d'eau.

Brûlée au troisième degré à la bouche, aux voies respiratoires et à l’œsophage, la vieille dame a été hospitalisée et placée dans un coma artificiel.

Selon Le Parisien, une seule personne était en charge de la surveillance de la dizaine de résidents de l'unité, les autres personnels soignant étant en réunion au moment du drame. Une enquête a été ouverte pour comprendre comment la vieille dame a pu se retrouver sans surveillance. Une plainte a également été déposée par l'Udaf pour défaut de surveillance. La police de Rouen a ouvert une enquête pour homicide involontaire.

Ailleurs sur le web

Vos réactions