11/10 11:11

Le rappeur Rost dément fermement avoir menacé Jean Messiha après avoir participé à "Morandini Live" hier sur CNews - VIDEO

Ce matin, Rost était l'invité de Pascal Praud dans "L'heure de Praud" sur CNews. Le rappeur est revenu sur le débat tendu qu'il a eu la veille dans "Morandini Live" avec Jean Messiha, membre du bureau national du Rassemblement national (revoir l'extrait en cliquant ICI).

Il a tenu à démentir formellement avoir menacé son interlocuteur à la sortie du plateau de l'émission de Jean-Marc Morandini. Sur Twitter, quelques minutes après sa participation au débat, Jean Messiha avait affirmé avoir été menacé à la sortie du plateau de "Morandini Live" par son interlocuteur.

"Il dit que vous l'avez menacé de mort, ce n'est pas vrai ?", a demandé Pascal Praud. "J'ai vu ça hier sur Twitter que je l'ai menacé de mort. Je vais vous dire ce que je lui ai dit exactement", a répondu Rost.

Et d'ajouter : "A la sortie de l'émission, je lui ai dit  ‘Vous êtes un facho stupide, qui n’a rien compris, qui êtes encore dans les années 1980 avec votre discours. En mettant tout le monde dans le même lot, vous savez ce que vous faites : vous jouez le jeu de ces djihadistes qui embrigadent nos gamins pour qu’ils finissent pas assassiner des gens ici".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de papillon bleu
11/octobre/2019 - 14h15

ROST représente bien cette population sans couilles qui pretend vouloir la paix mais qui alimente la haine par son comportement.

On le sait que ces individus menacent pour un "oui" pour un "non" sans témoins, c'est leur mode vie de rue, par contre dés que ça se complique, ils jurent sur leur mere (qui ls ne respecte meme pas), qu'ils n'ont jamais dit ça!

On est foutu, ces eux qu'on croit!!!!

Portrait de lahainesurinternet
11/octobre/2019 - 14h10

Le dernier islamiste qui a massacré 4 français n’était pas un "gamin" mais un adulte de 45 ans,  toujours le langage infantile pour ne pas nommer la réalité.

Portrait de Sorj
11/octobre/2019 - 13h08

« Vous jouez le jeu de ces djihadistes qui embrigadent nos gamins ».

On va donc faire simple : pas d’islam = pas de djihadiste = pas de prévention nécessaire.

Imaginez un peu la tête de tous ces communautaristes si on avait,  en France, des structures de lutte et de prévention contre la radicalisation catholique, qui tue regulierement des musulmans par paquet de 50, et, qu’on leur envoyait en pleine face que s’ils ne veulent pas mourir, ils n’ont qu’a pas faire d’amalgames avec la masse dormante ou nous provoquer.

Ce niveau de foutage de gueule....

Portrait de Blek37
11/octobre/2019 - 12h57

Comment peut on inviter ce raciste anti France, anti blanc ? Ce type est la nausée ! 

Portrait de Retrogamer
11/octobre/2019 - 12h17

Il dement aussi bien qu'il a dementit avoir cassé du flic dans une de ses chansons.

Bref quand on veut mettre un contradicteur en face du fn on evite ce genre de guignol qui repete en boucle que c'est le mal absolu depuis 10 piges en face sans jamais expliquer le pourquoi du comment et surtout en etant pas aussi irreprochable qu'il veut nous le faire croire.

Portrait de djbaxter
11/octobre/2019 - 11h47

"vous jouez le jeu de ces djihadistes qui embrigadent nos gamins pour qu’ils finissent pas assassiner des gens ici". Alors que c'est exactement l'inverse qui se passe. Ecoutez les indigénistes, communautaristes et autres victimaires qui appellent à boycotter les magasins qui ne sont pas tenus par leur communauté, à réclamer des droits imaginaires sur leur lieu de travail, etc. A la fin, certains dérangés voient d'abord les supposées frustrations et discriminations pour justifier des actes terroristes, uniquement parce que les auteurs sont de leur communauté ou de leur religion.