10/09 16:01

Louna: En larmes sur le plateau de "Crimes" ce midi sur NRJ12 , les vrais héros du téléfilm de TF1 hier soir racontent leur histoire - VIDEO

Hier soir, TF1 a diffusé le téléfilm “Plus jamais sans toi Louna”, qui raconte l’histoire d’un couple interprété par Chloé Jouannet et Rod Parado qui est accusé à tord de maltraitance sur leur fille. Cette fiction est inspirée d’une histoire vraie l’histoire de Yoan et Sabrina. Et après la fiction, ces derniers étaient aujourd’hui en direct sur le plateau d’NRJ12 dans "Crimes et faits divers: la quotidienne", présentée par Jean-Marc Morandini.

C’est l’histoire d’un couple heureux qui, soudainement, va vivre un véritable cauchemar. Tout avait pourtant bien commencé pour Sabrina et Yoan, heureux parents d’une petite Louna. Mais à trois mois, le nourrisson commence à présenter des signes inquiétants : somnolence, plaques, oedèmes. Sabrina et Yoan sont particulièrement inquiets.

Ils décident donc d’emmener la fillette à l'hôpital. Louna est prise en charge par des médecins. Mais les jeunes parents sont loin de s’attendre aux conclusions du personnel médical.

D’après eux, Louna serait maltraitée et aurait subi de terribles violences. Sabrina et Yoan sont alors pris dans le tourbillon infernal de la justice. Accusés de coups sur la petite Louna, ils sont mis en examen, et surtout, privés de la garde de leur fillette. Louna va grandir loin d’eux durant des mois, puis des années. Une torture au quotidien pour ces jeunes parents qui ont lutté pendant plus de trois ans, pour prouver leur innocence.

Sur le plateau, face à Jean-Marc Morandini, Sabrina a craqué et a fondu en larmes lorsque son compagnon Yoan a raconté le jour où il a craqué, voulant même en finir en s'injectant de la morphine à une dose très importante, qui aurait pu le tuer.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de nina83
11/septembre/2019 - 08h38

Pauvres parents, quel calvaire ils ont vécu..... le toubib qui a refusé le test sur le bébé à l'époque doit être fier de lui..... il a fait vivre l'horreur durant plusieurs années a toute une famille, honte à lui.