25/07/2019 12:32

Franky Zapata a échoué dans sa tentative de traversée de la Manche à bord de son Flyboard - Regardez son décollage près de la plage de Sangatte - VIDEO

12h32: Franky Zapata, «l'homme volant», tombé en mer alors qu'il tentait de traverser la Manche sur son «Flyboard», a rejoint sain et sauf la terre ferme au port de Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais), se déclarant «déçu» de son échec mais promettant de retenter son pari très prochainement.

«Je suis déçu. Maintenant, c'est certain que je vais retraverser. Quand, je ne sais pas, mais dans les jours qui suivent. Il faut que je renégocie avec tout le monde», a-t-il déclaré à des journalistes de l'AFP à son arrivée au port avec juste une égratignure au coude droit.

09h27: Franky Zapata, «l’homme volant», a décollé jeudi près de la plage de Sangatte (Pas-de-Calais) debout sur son «Flyboard», une plateforme à turboréacteurs, pour tenter de traverser la Manche 110 ans après l’exploit de Louis Blériot, premier aviateur à avoir franchi le détroit par les airs.

Mais quelques minutes après son décollage, l'homme a échoué la traversée de la Manche à bord de son Flyboard. Franky Zapata est tombé à l'eau au moment de son ravitaillement sur une plateforme à mi-chemin de son parcours. Franky Zapata "va bien et est en train d'être ramené sur le littoral", a déclaré le maire de Sangatte. 

Champion d’Europe et du monde de jet-ski, ce Marseillais de 40 ans devrait prendre une vingtaine de minutes pour franchir le détroit de 35 km et rallier les côtes anglaises dans la zone de St Margaret’s Bay, en volant à environ 140 km/h et à 15 ou 20 mètres au-dessus de l’eau. Il doit se poser sur un bateau pour se ravitailler en kérosène après 18 km.

Vers 9h05, debout sur une sorte de plateforme, les pieds solidement coincés comme dans des chaussures de snowboard, il a décollé à la verticale, dans un vrombissement assourdissant, d’un parking proche de la plage de Sangatte-Blériot-Plage, devant plusieurs dizaines de curieux qui ont applaudi et une importante équipe de production.

Dans sa combinaison noire et rouge, le visage dissimulé derrière la visière de son casque noir, il a survolé la digue puis disparu en quelques secondes à l’horizon, au dessus de la mer -où naviguaient au loin quelques voiliers-, se dirigeant grâce à un joystick tenu dans une main.

Des bateaux doivent le suivre jusqu’à son atterrissage près de Douvres. Il doit revenir en France pour une conférence de presse à 14h00.

Entouré de son équipe, il a préalablement reconnu les lieux ; un couloir était interdit d’accès au public et à la presse, réservé à son équipe de tournage qui le filme notamment par hélicoptère.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de .Kazindrah.
25/juillet/2019 - 23h03

Dans son regrettable échec il y a tout de même trois points positifs : Il s'en sort avec peu de dommage corporel, son matériel n'est pas complètement hors d'usage et ce ratage va lui permettre d'améliorer encore sa formidable invention qui va avoir des répercussions formidables.

Vivement qu'il recommence et réussisse !

 

 

Portrait de B612
25/juillet/2019 - 21h52

Il n'est pas arrivé à réitérer l'exploit de Louis Blériot, mais avant que ce dernier ne traverse la Manche, il y en a eu des échecs. L'histoire de l'aviation ne s'est pas faite en un jour.

Mais il savait que ce n'était pas gagné d'avance et qu'il avait 30% de chances de réussite. Cela dit, ce qu'il a effectué est déjà bien et son engin (qui est encore au stade de prototype) est déjà une avancée prometteuse. Il a toutefois dit qu'il réessayerait. J'espère que cette fois-ci il réussira.

Et peut-être que dans quelques mois ou quelques années, il pourra arriver à perfectionner son engin au point de lui faire traverser la Manche d'une seule traite. 

En tous cas je salue sa passion et son obstination. C'est grâce à des gens comme lui que des inventions ont changé nos vies. Ce qui sera peut-être le cas avec son Flyboard, qui sait ?

Portrait de Adelinette
25/juillet/2019 - 17h14
Petoulet a écrit :

Un faux exploit,limite escroquerie puisqu'il doit se poser à mi parcours sur un bateau pour ravitailler !!! Est-ce-que Blériot s'était posé sur un porte avion au milieu de la Manche? Réponse: non! Bien sur et de toutes façons ça n'existait pas. Ça c'était un mec qui en avait dans le calbut!

 

Mon dieu ce qu'il ne faut pas lire... Le mec a créé de toute pièce cet engin, il arrive à le faire voler et il a réussi à parcourir 17km avant de tomber à l'eau. C'est un échec pour vous ? 

C'est à cause de gens comme vous que la France est nivelée vers le bas. Toujours à dénigrer le travail des autres, à critiquer la moindre innovation et progrès... Dramatique.

 

Portrait de Morlock3
25/juillet/2019 - 13h58
mariannew a écrit :

Le clown Zapata. smiley

Portrait de satine1
25/juillet/2019 - 13h56

Il recommencera et réussira. On apprend de ses échecs. 

Allez !!  Bravo !!

Portrait de Micheldu17.02
25/juillet/2019 - 12h03

Bravo à lui ! Pas évident effectivement que la plateforme, à mi chemin soit stable, peut être la faudra t' il plus grande pour un prochain essai ? A moins qu' entre temps ne soit découvert un moyen de plus grande autonomie ?......

Portrait de .Kazindrah.
25/juillet/2019 - 11h32

Comme c'est dommage !!!  Il méritait tellement de réussir après tellement d'efforts, de courage, de labeur.

Espérons qu'il ne va pas se décourager et qu'il va réitérer cette formidable tentative après quelques mises au point ; avec succès, cette fois-ci,  n'en doutons pas.

 

Portrait de joselito
25/juillet/2019 - 11h25
mariannew a écrit :

Le clown Zapata. smiley

C'est censé être drôle ??? smiley

Portrait de Picon
25/juillet/2019 - 10h08

C'est pas de jeux de s'arretter à mi-chemin,Blériot doit se retourner dans sa tombe !