24/04 14:50

Le Conseil d'Etat valide à nouveau l'arrêt des soins de Vincent Lambert en état végétatif depuis 2008

Le Conseil d'Etat a validé la décision médicale d'interrompre les traitements de Vincent Lambert, tétraplégique en état végétatif depuis dix ans, dont le cas est devenu le symbole du débat sur la fin de vie en France.

La plus haute juridiction administrative a estimé que la décision collégiale d'arrêt des soins, prise le 9 avril 2018 par le CHU de Reims et contestée par les parents du patient, était légale.

Fin janvier, le tribunal administratif de Châlons-en-Champagne avait validé cette procédure d'arrêt des soins, qualifiant leur maintien d'"obstination déraisonnable".

Les parents du patient, fermement opposés à la fin de vie par arrêt des traitements de leur fils, qui se trouve dans un état végétatif "irréversible" depuis un accident de la route en 2008 et est aujourd'hui âgé de 42 ans, cherchent à obtenir en justice le maintien des soins.

Au terme d'une longue bataille, ils ont déposé une requête en urgence devant le juge des référés du Conseil d'Etat pour tenter de suspendre la décision collégiale du CHU de Reims, prise le 9 avril 2018, et validée fin janvier par le tribunal administratif (TA) de Châlons-en-Champagne (Marne).

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Harriet
24/avril/2019 - 20h41
Lou Jacobs a écrit :

entre les frais de justice, et les frais médicaux, ce cas coûtent des millions d'euros à la collectivité... la famille va t elle être sollicitée pour payer tout ca?

Ce serait à souhaiter .... ça calmerait (probablement) leurs velléités de vie ... à tout prix ! 

Portrait de hummerH2
24/avril/2019 - 19h45
audi1975 a écrit :

Ses parents catho intégristes s'acharnent en ne pensant qu'à eux et pas à leur fils ! 

C'est à se demander si ils savent se regarder chaque matin devant une glace et qu'ils ont la capacité de ne PLUS penser à eux mais à leur fils ! A vomir ! 

Faut croire qu'à partir d'un certain degré, croire en un Dieu rend vraiment cinglé !!!

Ça me rappelle il y a une vingtaine d'années, un avocat de ma ville qui avait organisé une grande fête chez lui.

Toute la soirée et la nuit ils avaient, en chantant,  "remercié le seigneur de leur avoir offert ce privilège d'avoir sélectionné leur fils pour le rejoindre au Paradis".

Un gosse de 15 ans décédé dans un accident de scooter !!!  smiley

Il devrait y avoir une pancarte obligatoire devant chaque église, synagogue et autre mosquée:

"Attention, l'abus de religion rend con" !

Portrait de Voltaire .
24/avril/2019 - 17h34

Pauvre garçon ! je le plains comme je plains son épouse .... mais qu’ on le laisse ENFIN  s’éteindre paisiblement !

Portrait de bichon33
24/avril/2019 - 16h23

La mère commence sérieusement à nous gonfler avec ses idées d'un autre siècle (et je ne parle pas du précédent). Si elle retrouve son pauvre fils "au paradis" il va sérieusement lui botter le c...et pas la remercier.

Portrait de Sabetmathis
24/avril/2019 - 15h36

Il était temps j’espère que cette décision va être exécutée !!