23/04 11:45

L'architecte en charge des travaux de Notre-Dame, Philippe Villeneuve, donne son avis sur la reconstruction de la charpente et de la flèche - VIDEO

Hier soir dans le 20h de France 2, Philippe Villeneuve, l'architecte en chef de la reconstruction de Notre-Dame de Paris, témoignait pour la première fois.
Les journalistes ont pu le rencontrer à l'intérieur de Notre-Dame et il a partagé avec eux son point de vue sur la reconstruction. Pour la charpente, faut-il refaire une charpente en bois ou utiliser de nouveaux matériaux? Faut-il refaire la flèche à l'identique ou la moderniser? 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de berrygone
23/avril/2019 - 19h31

Dans le cas de Notre-Dame, on parle bien de restauration. Tout est dit dans ce terme. Sans cette tragédie, personne n'aurait émis l'idée de remplacer le toit en plomb par une verrière ou de moderniser la flèche. La pyramide du Louvre est une œuvre moderne certes, mais construite aux abords du Louvre lui-même. Et aujourd'hui encore, cette pyramide a encore des détracteurs (pas autant qu'à l'époque il faut le reconnaitre). Jamais il n'a été question de modifier le bâtiment en y ajoutant une pyramide sur son toit ou que sais-je encore.

Cet incendie est un accident qui a laissé de grosses cicatrices. Et personne n'aime voir les cicatrices. Je voudrais simplement me réveiller et revoir Notre-Dame comme avant...tout simplement. On peut aimer l'art contemporain...mais pas ici.

Portrait de lucieat
23/avril/2019 - 13h46

Comme à toutes les époques, je pense qu'il faut laisser une trace du XXI ème siècle, je verrais bien une grande verrière à la place du trou occasionné par la chute de la flèche pour éclairer le choeur et une très haute flèche de verre et de métal pour qu'on voit le ciel à travers, et pourtant j'aime les vieilles pierres, l'art médiéval et je ne suis pas toute jeune, mais il faut vivre avec son temps. Voyez la Pyramide du Louvre, en a-t-on dit dessus et le flèche de Violet Le Duc en son temps avait fait scandale, tout comme la Tour Eiffel, mais que serait Paris sans ces oeuvres modernes ?