11/04 17:11

EXCLU - Le patron de Sud Radio, Didier Maïsto, s'en prend à Jean-Michel Aphatie et confirme "ne pas être fier de diriger des journalistes" - VIDEO

Ce matin, Didier Maïsto était l'invité de Jean-Marc Morandini dans "Morandini Live" sur CNews et Non Stop People. Le patron de Sud Radio a notamment répondu à Jean-Michel Aphatie. Il y a quelques jours sur le plateau de "C à vous" sur France 5, ce dernier avait déclaré que "les classes populaires et le peuple qu'il [Didier Maïsto] veut représenter mérite mieux que le fond de vulgarité qu'il étale parfois".

"J'ai écrit un texte qui s'intitule 'Je suis vulgaire comme un gilet jaune'. C'est évidemment une mise en perspective. Quand le doigt montre la Lune, l'idiot regarde le doigt. Il a vu le mot vulgaire et il a dit que je suis vulgaire", a répondu Didier Maïsto en précisant que "Monsieur Aphatie est politiquement correct".

Au cours de l'interview, Jean-Marc Morandini lui a demandé pourquoi il n'aime pas les journalistes. Dans une vidéo postée sur Youtube, Didier Maïsto a appelé les journalistes à "sortir de leurs plateaux TV, à marcher dans la France, à prendre le métro, à écouter les gens". "Je ne suis pas fier de diriger des journalistes", continuait-t-il dans sa vidéo.

"Je ne suis pas fier de diriger une profession qui est en train de sombrer. Les gens qui bossent pour moi, ils me connaissent. Et si ça ne leur plait pas, il y a 900 radios... Moi, j'assume mes propos. Je dis ce que je dis, et il ne faut pas être caricaturale (...) Ca fait combien d'années qu'Aphatie n'a pas mis le nez dehors et marché avec les gilets jaunes ou dans d'autres défilés syndicaux ? Qu'est-ce qu'il connait du monde ? Il a le droit de dire ce qu'il dit, mais il n'a pas le droit d'attaquer", a confié le patron de Sud Radio.

Jean-Marc Morandini a ensuite questionné son invité pour savoir s'il est solidaire des journalistes qui se font agresser dans la rue. "Je suis solidaire de tous les JRI, de tous les gens qui sont sur le terrain, qui sont les premiers maillons de la chaîne. Je condamne toute forme de violence. Je l'ai toujours condamné que ça soit de la part des gilets jaunes ou de la part des policiers", a répondu Didier Maïsto.

Pour conclure, l'animateur lui a demandé de préciser ses propos sur le fait qu'il n'est "pas fier de diriger des journalistes". "Non, je ne suis pas fier. Je préférerais diriger des astrophysiciens, des médecins... (...) Les journalistes pensent tous aujourd'hui la même chose, ils sont sur le même moule (...) Aimer les gens, c'est un acte fort. On peut aimer les gens dont on n'est pas particulièrement fier".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de fairytale
12/avril/2019 - 16h08

Apathie est pathétique,c'est une vraie girouette sans envergure,il n'est pas crédible du tout. Je trouve courageux le directeur de SUD RADIO , il sait se positionner et il assure!

Portrait de soly
12/avril/2019 - 10h55
Aphatie est la honte du journalisme. Ses interventions sont sans aucun intérêt, c'est du léchage de pompes du gouvernement à chaque fois.
Portrait de djbaxter
11/avril/2019 - 15h52
Llobrega a écrit :

Faudrait vraiment arrêter de faire les poubelles et les caniveaux, pour trouver des invités

Quand t'es en désaccord, l'autre est forcément sorti d'une poubelle et vit dans le caniveau. Tu dois être l'un des promoteurs de la "tolérance" et de la "liberté d'expression" cantonnée aux gens du Bien smiley