15/03 11:01

Le chanteur Enrico Macias contraint de rembourser 30 millions d'euros à une banque au Luxembourg

Le chanteur français Enrico Macias devra rembourser 30 millions d'euros à la liquidatrice de la banque Landsbanki Luxembourg, a confirmé la justice luxembourgeoise.

L'interprète d'"Adieu mon pays" avait été condamné en première instance en 2014 à rembourser cette somme, une décision confirmée en appel en 2017. "Ce matin il y a eu un rejet du pourvoi devant la cour de cassation", a indiqué à l'AFP Me Yvette Hamilius, liquidatrice de la banque Landsbanki Luxembourg. "Cette décision est un désastre pour notre client", a réagi de son côté l'avocat luxembourgeois du chanteur, Me Pierre Hurt, sur les ondes de la radio luxembourgeoise RTL.

Enrico Macias, de son vrai nom Gaston Ghrenassia, avait emprunté en 2007 la somme de 35 millions d'euros auprès de Landsbanki Luxembourg. Mais la banque a fait faillite un an plus tard, sur fond de crise financière et de nationalisation de sa maison-mère.

Une centaine de clients de la banque, dont M. Macias, avaient intenté une action en justice en France pour escroquerie. Ils reprochaient à l'établissement d'avoir fait hypothéquer leurs biens contre un crédit versé en partie en liquide, en partie sous forme de placements financiers.

Mais en août 2017, le tribunal correctionnel de Paris a estimé qu'"il ne résulte pas du dossier que les emprunteurs ont été victimes de manœuvres frauduleuses". Le jugement en appel est attendu à Paris pour le mois de mai.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de papybd
16/mars/2019 - 01h13

Juste avant le début de la crise bancaire, en 2007, la banque islandaise Landsbanki Luxembourg avait accordé à Enrico Macias un prêt de 35 millions de type «equity release». Un emprunt de type hypothécaire, garanti par deux biens immobiliers, dont la villa tropézienne du chanteur, évaluée à 30 millions d’euros.La spécificité de ce type de prêt est que la personne ne reçoit qu’une partie du montant en liquide, 9 millions  dans ce cas précis, le reste devant être placé. Les 26 millions restants ont donc été placés dans trois polices d’assurance.

La suite, on la connaît...

Portrait de seb2746
15/mars/2019 - 19h15
JF_Lacour a écrit :

Aucun scandale, à part être sacrément naïf et même un peu c.. comme tous les clients de Madoff ou d'autres escrocs promettant des placements miraculeux et la presse en a déjà parlé plus d'une fois et ici même il me semble bien.

Enrico s'est fait blousé en beauté par une banque qui lui a prêté énormément d'argent ( en gros l'équivalent de son patrimoine immo ) pour lui vendre des placements foireux censés rapporter beaucoup ( au moins 10% par an ).

La banque a fait faillite et les placements ne valent plus rien, mais le liquidateur exige le remboursement des sommes prêtées qui sont couvertes par des hypothèques ou autres garanties.

Enrico comme les autres pigeons va devoir rembourser ; la banque lui a vendu du vent mais il fallait réfléchir avant et être moins gourmand.

Euh, vous avez vu l'histoire là ?

Lui et ses amis ont volontairement investi pour faire des bénéfices sur un tour de passe-passe avec des taux rapides pour détourner "certes" légalement la banque.

Sauf que, y'a eu la crise et la banque a planté les clients sans le vouloir. Et du coup, Enrico et ses amis l'ont eu BIEN profond.

Je m'attendais pas à ce que ses fans le défendent alors qu'il a voulu rouler une banque... (bon quoique, une banque, a voir lequel des 2 est le + magouilleur du coup :P)

Portrait de BILOU T
15/mars/2019 - 14h05

pour un particulier emprunter 35 millions !!!  quelle magouille financière se cache derrière cette opération.

Portrait de audi1975
15/mars/2019 - 13h38

Il devait servir à quoi ses 30 millions empruntés ????

Portrait de JF_Lacour
15/mars/2019 - 13h18
seb2746 a écrit :

Comme quoi l'information et les médias...

Tout est fait pour couvrir "l'ami" Macias d'un scandale, faut pas trop en parler, pas trop en dire même si les faits sont très graves au départ, une énorme magouille lui et des amis (de la même "assos").

On aura pas le BFMlive par contre car il a la carte.

Aucun scandale, à part être sacrément naïf et même un peu c.. comme tous les clients de Madoff ou d'autres escrocs promettant des placements miraculeux et la presse en a déjà parlé plus d'une fois et ici même il me semble bien.

Enrico s'est fait blousé en beauté par une banque qui lui a prêté énormément d'argent ( en gros l'équivalent de son patrimoine immo ) pour lui vendre des placements foireux censés rapporter beaucoup ( au moins 10% par an ).

La banque a fait faillite et les placements ne valent plus rien, mais le liquidateur exige le remboursement des sommes prêtées qui sont couvertes par des hypothèques ou autres garanties.

Enrico comme les autres pigeons va devoir rembourser ; la banque lui a vendu du vent mais il fallait réfléchir avant et être moins gourmand.

Portrait de DUPOND
15/mars/2019 - 13h08

triste fin de carriere et de vie 

Portrait de Philomène
15/mars/2019 - 13h07

Pôv ti puce ! va être obligé  de vendre sa villa à Saint-trop et son appart dans les beaux quartiers ?L'a plus qu'a ouvrir une cagnotte letchi !!!!smileysmiley

 

Portrait de seb2746
15/mars/2019 - 12h02

Comme quoi l'information et les médias...

Tout est fait pour couvrir "l'ami" Macias d'un scandale, faut pas trop en parler, pas trop en dire même si les faits sont très graves au départ, une énorme magouille lui et des amis (de la même "assos").

On aura pas le BFMlive par contre car il a la carte.

Portrait de Miko
15/mars/2019 - 11h10

Ouuuuh une banque antisémite !!