28/01 13:00

Le quotidien "L'Humanité", qui vient de se déclarer en cessation de paiements, appelle ses lecteurs à la "mobilisation générale"

Le quotidien communiste L'Humanité, qui vient de se déclarer en cessation de paiements, a appelé lundi ses lecteurs à la "mobilisation générale", souhaitant qu'un "soutien populaire et citoyen" se mette en place pour l'aider à surmonter ses difficultés financières. 

"Au moment où tant de débats et d'inquiétudes s'expriment sur les +fabriques + de +fausses nouvelles +, laisser mourir L'Humanité reviendrait à affaiblir la presse de qualité et à assécher encore plus le débat contradictoire", plaide le directeur du journal Patrick Le Hyaric dans un appel publié lundi au sein du quotidien. Rappelant "l'engagement constant de l'Humanité aux côtés des travailleurs, des milieux populaires, des +invisibles +, des penseurs qui contestent le système, des créateurs qui portent haut la culture", il a appelé ses lecteurs à "une mobilisation exceptionnelle", via des actions comme des collectes de fonds, débats ou animations de rue, pour l'aider à sortir de l'ornière.

"Depuis plusieurs mois, nous ne cessons d'alerter sur les lourdes difficultés financières qu'affronte l'Humanité. Nous n'avons ménagé aucun effort pour les surmonter", a rappelé le dirigeant du journal fondé en 1904 par Jean Jaurès et qui fut l'organe officiel du Parti communiste de 1920 à 1994. En quelques semaines, le journal a déjà pu collecter "plus d'un million d'euros" grâce à la mobilisation de ses lecteurs, mais cela ne lui a pas permis d'enrayer la dégradation de sa trésorerie, a expliqué le directeur.

En outre, "aucune banque n'a voulu à cette heure s'engager à nos côtés", tandis que les aides à la presse versées à L'Huma au titre du soutien aux quotidiens "à faibles ressources publicitaires" ont fondu d'un million d'euros depuis la fin 2015, a affirmé M. Le Hyaric qui appelle l'État à augmenter ce dispositif d'aide. Une audience se tiendra mercredi au tribunal de commerce de Bobigny pour décider de l'avenir du journal. La direction a demandé à bénéficier d'un plan de redressement judiciaire avec  poursuite de l'activité, pour éviter une liquidation.
Parmi les actions prévues pour venir en aide au journal, un meeting de soutien est d'ores et déjà prévu le 22 février à La Bellevilloise, dans l'Est parisien.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de JP67
28/janvier/2019 - 16h15

avec une nouvelle pareille !

je vais pleurer .....  de rire

"laisser mourir L'Humanité reviendrait à affaiblir la presse de qualité"  smiley

laisser pourrir un ramassis de mensonges !!!

bon voyage !!

 

Portrait de tobian
28/janvier/2019 - 15h45

   Plutôt que de faire des collectes, il vaudrait mieux chercher les raisons pour lesquelles l'Huma ne se vend plus.

Portrait de ale35
28/janvier/2019 - 15h42

ça existait encore ce truc 

 

Portrait de th93100
28/janvier/2019 - 14h26

C'est tellement désuet et d'un autre temps... l'Huma aurait du disparaitre il y a longtemps !

Les GJ ? Pas assez aux extrêmes pour vous ?

Portrait de cara
28/janvier/2019 - 13h06

Adieu !smiley

Les plus vus