18/12 14:51

Johnny Hallyday: La justice ordonne le gel de 37.5% des royalties détenues par Universal Sony et Warner (BFMTV)

14h46: Selon BFMTV, la justice vient d'ordonner le gel de 37,5 % des sommes détenus par Universal, Warner et Sony depuis le 1er janvier 2018. Il s'agit de la part qui devrait revenir aux deux enfants aînés, si le droit français venait à s'appliquer.

"Les deux aînés réclamaient que 75% des revenus tirés des ventes des albums de leur père soient gelés, c'est-à-dire la part qui doit revenir à Laura, David, Jade et Joy, selon le droit français. Et ce le temps que l'intégralité de la procédure concernant le testament de Johnny Hallyday soit réglée", rappellent nos confrères.

Depuis le 5 décembre 2017, date du décès de Johnny Hallyday, les trois maisons de disques ne versent plus de royalties et conservent les sommes, explique BMTV.

08h18: La sortie de l'album «Mon pays c'est l'amour» avait été rendue incertaine par une autre action en justice de Laura Smet et David Hallyday. Ils réclamaient un droit de regard, finalement refusé par la justice.

Après cette décision sur le gel des redevances, la prochaine étape de ce dossier complexe devrait se jouer à Nanterre, en banlieue parisienne, où une audience est prévue le 22 mars pour décider de la compétence de la justice française pour trancher le litige de l'héritage Hallyday.

08h00: Son album posthume sorti le 19 octobre, «Mon pays c'est l'amour», s'est notamment écoulé à plus d'un million d'exemplaires en quelques semaines. Depuis bientôt un an, David et Laura contestent le testament de leur père, rédigé en Californie, où Johnny résidait à la fin de sa vie. Il a choisi de léguer l'ensemble de sa fortune à sa dernière épouse, Laeticia Hallyday, et leurs deux filles, Jade et Joy, sans rien laisser à ses deux aînés.

Laura Smet, 35 ans, et David Hallyday, 52 ans, ont entamé une bataille judiciaire pour réclamer leur part d'héritage, comme le prévoit le droit français.

En attendant, ils ont déjà obtenu dans une autre procédure le gel des droits d'auteur - les revenus tirés de la diffusion des titres du chanteur - et des propriétés françaises du musicien. Cette fois-ci, ils s'attaquent donc aux royalties.

07h31: Le tribunal de grande instance de Paris doit se prononcer aujourd'hui sur le gel d’une partie des royalties tirées des ventes d’album du chanteur. David Hallyday et Laura Smet réclament la mise sous séquestre de 75% des revenus tirés des ventes d’album de leur père, menacés d’être placés dans le giron du trust JPS, établi en Californie au seul bénéfice de la veuve du chanteur, Laeticia Hallyday.

Selon les experts, la décision de ce 18 décembre ne regèlera donc en aucun cas la guerre entre les deux clans. Elle pourrait seulement favoriser un des deux camps, avant l'audience cruciale fixée au 22 mars 2019.

La justice française se déclarera compétente, ou non, afin de trancher dans l'héritage de Johnny Hallyday.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Wouhpinaise
18/décembre/2018 - 19h21
Libellule65 a écrit :
@poyaso. Ah bon ? Et pourquoi ? Depuis quand l’épouse n’aurait droit à rien ? Cette femme, votre idole l’a aimé pendant plus de 20 ans, bien plus que n’importe quelle autre. Et franchement, elle le lui a bien rendu ! Cet homme avait toute sa tête et s’il n’a rien donné à ses aînés, peut-être avait-il une bonne raison que nous ne connaissons pas ! Quand aux petites, elles hériteront de leur mère. Remplacer une « injustice » par une autre, quel niveau !

Même si elles héritent de leur mère dans plusieurs dizaines d'années, ça n'enlève rien au fait que leur père les a bel et bien déshéritées comme ses 2 ainés. smiley

Portrait de Libellule65
18/décembre/2018 - 17h44 - depuis l'application mobile
poyaso a écrit :

il fallait geler 100% et diviser les revenus par 4 redistribués aux enfants uniquement!

@poyaso. Ah bon ? Et pourquoi ? Depuis quand l’épouse n’aurait droit à rien ? Cette femme, votre idole l’a aimé pendant plus de 20 ans, bien plus que n’importe quelle autre. Et franchement, elle le lui a bien rendu ! Cet homme avait toute sa tête et s’il n’a rien donné à ses aînés, peut-être avait-il une bonne raison que nous ne connaissons pas ! Quand aux petites, elles hériteront de leur mère. Remplacer une « injustice » par une autre, quel niveau !

Portrait de ale35
18/décembre/2018 - 17h02

Une décision censée

 

Portrait de seb2746
18/décembre/2018 - 16h43

ENFIN une bonne nouvelle qui parait logique.La question reste pour les 2 petites, elles n'ont RIEN car tout va à l'autre et ça, ça sent pas bon pour elles smileyDire que tout ça pouvait se régler sans avocats et surtout sans guerre, la perte d'un proche est déjà assez difficile à la base.

Portrait de Lemat
18/décembre/2018 - 16h04
la voie a écrit :

vous avez l'air de bien connaitre le dossier: vous pouvez détailler? vous pouvez nous en dire plus ?

Johnny Hallyday "devrait" environ 14 millions d'euro au fisc mais son patrimoine serait supérieur à 40 millions d'euro. C'est pour ça que Madame Boudou-Smet voudrait que l'héritage passe du côté américain, parce que 1 le testament lui donne tout et 2 les droits d'héritage sont légèrement plus bas. 

Mais ce jugement est un vrai jugement de Salomon, ils bloquent l'argent des ainés mais pas celui des petites. 

J'espère quand même qu'il y a un conseil de famille, car cela entend que 37.5 point des royalties sont aux 2 dernières et à elles seules.

Portrait de Yoshida
18/décembre/2018 - 12h11

Quand ils auront payé au fisc français ce qu'ils doivent en impôts non payés et planquent aux USA ou ailleurs depuis des années on verra ce qui leurs reste. Quand on se prétend français on l'est à 100%.. Maintenant leurs affaires de famille concernant l'héritage ça ne regarde qu'eux et ça ne doit pas être étalé sur la place publique, stars ou pas !!

Portrait de momo71
18/décembre/2018 - 11h03

j'espère que les aînés vont gagner.

Portrait de jarod.26
18/décembre/2018 - 09h15
houu punaise ce cirque continu