13/11/2018 08:16

Invitée régulièrement à la télé, Maggy Biskupski porte parole des policiers en colère s'est suicidée cette nuit avec son arme de service à son domicile

Maggy Biskupski s'est donnée la mort avec son arme de service cette nuit selon les informations du Parisien. Âgée de 36 ans, cette gardienne de la paix qui travaillait en région parisienne, dans le 78, était devenue ces dernières années l'un des visages symboliques de la grogne au sein des forces de l'ordre, du mal-être des policiers, de leur ras-le-bol face à leurs conditions de travail sur le terrain. Elle avait participé à de nombreuses émissions de télé pour expliquer le malaise des policiers et  quel point "Être flic, c'est une vocation mais c'est aussi un sacrifice lourd de conséquences..." comme elle l'avait écrit elle même dans une tribune libre.

Après l'attaque de deux véhicules de police au cocktail Mototov, à l'automne 2016 à Viry-Châtillon, elle avait même fondé une association, la MPC (pour Mobilisation des policiers en colère). Pour être sortie de son devoir de réserve à cette occasion en parlant devant les caméras de télévision, elle était visée par une enquête de l'IGPN, l'Inspection générale de la police nationale (ou plus communément la police des police). 

Le Parisien rapporte que Maggy Biskupski s'est donnée la mort avec son arme de service. Elle a été retrouvée à son domicile de Carrières-sous-Poissy, dans les Yvelines, et avait laissé une lettre. Prise en charge par les secours, elle est très rapidement décédée de ses blessures après s'être tiré une balle dans la tête.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de GreenArrow
13/novembre/2018 - 17h49

Se serait une histoire de détournements de fonds liés à son association. Elle aurait reconnu il y a quelques jours avoir détourné quelques milliers d'euros de l'association et craignait que cela soit rendu public.

Portrait de justicepointzero
13/novembre/2018 - 15h30

bravo madame d'avoir eu le courage de vos opinions malheureusement ce monde est de plus en plus pourri ! reposez en paix et courage à vos collègues et à votre famille smiley

Portrait de MARTINI
13/novembre/2018 - 13h02
ELLE_ a écrit :

Et l'eau ça mouille !

ça mouille parce que c'est mouillé !

Portrait de Morlock3
13/novembre/2018 - 12h06

R.I.P

Portrait de GreenArrow
13/novembre/2018 - 12h04
«®» a écrit :

Je ne crois pas au suicide. Dans tous ses passages TV elle dégageait une force de vivre et de combattre.

Stop de voir des complots. Une force dans son combat lors d'interview télé peut aussi cacher une très grosse fragilité. Elle est humaine, je pense qu'elle a dû s'en prendre pleins la tronche après ses passages TV et la toucher.Bref c'est très triste d'en arriver là dans tout les cas. RIP.

Portrait de nina83
13/novembre/2018 - 10h53

Quelle tristesse pour en arriver là..... elle s'est sentie abandonnée smiley j'espère que les flics vont se remettre en cause aussi..... 

Portrait de france66
13/novembre/2018 - 10h27

Quand l'Etat va enfin s'occuper de ce problème ? Encore combien de suicides chez les forces de l'ordre pour qu'il y est du changement ? Mais oui, c'est plus facile de s'occuper des taxes sur le carburant....

Portrait de arcawen
13/novembre/2018 - 10h19
Citoyen86 a écrit :

Très triste mais affronter la racaille tous les jours ne doit pas être une sinécure. On aimerait entendre Moix tiens.

Ca ne concerne pas les migrants donc il s'en tape.

Portrait de soly
13/novembre/2018 - 08h44
luciep a écrit :

Grande tristesse... Je me souviens de quelle ignoble façon Y.Moix les avait sali, elle et son collègue, chez Ardisson, les accusant de "ch..r dans leur froc". Immense respect pour elle...

Grande tristesse effectivement... Y. Moix, ce minable personnage qui sévit encore à la télévision.

Portrait de luciep
13/novembre/2018 - 08h34

Grande tristesse... Je me souviens de quelle ignoble façon Y.Moix les avait sali, elle et son collègue, chez Ardisson, les accusant de "ch..r dans leur froc". Immense respect pour elle...

Portrait de sylvie-16
13/novembre/2018 - 08h32

C'est bien tristesmileyCourage à sa famille et à ses collègues