18/10/2018 08:31

Le ministère américain de la Justice a annoncé l'arrestation d'une employée du Trésor, soupçonnée d'avoir transmis des informations à un journaliste

Le ministère américain de la Justice a annoncé  l'arrestation d'une employée du Trésor, soupçonnée d'avoir transmis des informations confidentielles à un journaliste, dans un contexte de renforcement de la lutte contre les fuites au sein du gouvernement de Donald Trump. Natalie Mayflower Sours Edwards, 40 ans, a été inculpée pour avoir transmis des rapports sur des transactions financières suspectes, qui ont alimenté douze articles du site d'informations en ligne Buzzfeed en un an, selon un communiqué du ministère.

Ces articles portent sur les soupçons de collusion entre Moscou et l'équipe de campagne de Donald Trump, au coeur de l'enquête du procureur spécial Robert Mueller, que Donald Trump compare régulièrement à "une chasse aux sorcières".

Employée dans le service chargé de la lutte contre les crimes financiers, Mme Sours est accusée d'avoir pris en photo ou d'avoir téléchargé des rapports envoyés au Trésor par les banques quand elles détectaient des activités suspectes. Elle les aurait alors transmis par SMS ou par une messagerie cryptée à un journaliste.

Son acte d'inculpation donne les noms et les dates des articles tirés de ces informations. Ils ont tous été publiés par Buzzfeed et ont été écrits par le journaliste spécialiste des questions de sécurité nationale Jason Leopold et certains de ses collègues.

Le président Trump a qualifié de "traîtres" les responsables de fuites et le ministère de la Justice a ouvert plusieurs enquêtes sur leurs auteurs. L'arrestation de Mme Sours a, dans ce cadre, valeur d'exemple pour les autorités.

Elle "montre que ceux qui échouent à protéger l'intégrité des informations gouvernementales seront tenus responsables de leur comportement", a commenté un haut-responsable du FBI, William Sweeney, cité dans le communiqué du ministère.

Un employé du Sénat a plaidé coupable lundi pour avoir menti à des enquêteurs sur sa liaison avec une journaliste de Buzzfeed, à qui il avait lui aussi livré des informations sensibles - mais non confidentielles.

Ailleurs sur le web

Vos réactions