22/12/2017 17:47

Front National - Affaire des emplois présumés fictifs d'assistants parlementaires européens : Louis Aliot mis en examen pour abus de confiance

Louis Aliot, ancien eurodéputé et l'un des vice-présidents du Front national, a été mis en examen vendredi pour "abus de confiance" dans l'affaire des emplois présumés fictifs d'assistants de députés européens du parti d'extrême droite, a appris l'AFP de source judiciaire.

M. Aliot, député des Pyrénées-Orientales, a été interrogé pour la première fois par un juge du pôle financier, au sujet de l'emploi, de juillet 2014 à fin février 2015, de son ex-assistant parlementaire Laurent Salles, déjà mis en examen pour "recel d'abus de confiance". La présidente du FN et ex-eurodéputée Marine Le Pen et quatre assistants parlementaires étaient déjà mis en examen dans cette enquête qui vise 17 élus et une quarantaine de collaborateurs.

Sur Twitter, Louis Aliot a poussé un coup de gueule et a affirmé avoir été "victime d’une violation de mes droits de citoyen et de justiciable. "
"Je viens d’être victime d’une violation de mes droits de citoyen et de justiciable. Mon avocat déposera une plainte devant la négation élémentaire des droits de La Défense.", a-t-il déclaré.
Et d'ajouter: "Je suis sortie du bureau des magistrats à 16h15. À 17h, l’AFP téléphonait à mon avocat pour avoir des infos. Voilà le niveau du respect des procédures en France aujourd’hui !"

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions