14/01/2017 13:35

En Chine, des femmes vendent leurs cheveux pour améliorer leur quotidien - Regardez

Les cheveux représentent un marché qui fait vivre quatre millions de personnes en Chine selon une enquête .

Les femmes les vendent pour améliorer leur quotidien

Interrogée par Itélé, Gaoa, 35 ans raconte qu'elle a déjà vendu 20 fois ses cheveux dans sa vie. Cela fait partie des on quotidien et de celui des femmes de sa famille.

"Je fais cela pour améliorer ma vie" explique t'elle.

Elle gagne 240 euros par mois et a négocié sa très longue chevelure à 75 euros. Cela fait quatre ans qu'elle ne les a pas coupé. "Je les laisse pousser, Jjen prends soin tous les jours et ce n'est pas facile de les vendre. C'est une décision qui me rend triste" renchérit-elle.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Calmos
15/janvier/2017 - 10h12 - depuis l'application mobile

En France des femmes vendent leurs corps pour améliorer leurs fins de mois, les étudiantes également pour payer leurs études ou trouver un logement , ou encore décrocher un stage.
Voilà le genre de titre que les Chinois doivent lire sur nous . Franchement je préférerai que les françaises vendent leur cheveux encore .
Une indication de montant sans infos sur le salaire moyen ou le coût de la vie ne sert à rien.
Un article pour faire sensation qui participe à la mauvaise image que les français on de la Chine .
A contrario les Chinois sont extrêmement élogieux à l égard de la France , qui pour eux est le pays du romantisme , des rois et reines , de la gastronomie , des cabarets , architecture , bref la France les fait rêver , chercher l erreur .
Cet article participe grandement au chauvinisme ambiant qui vous aide à penser que nous sommes normaux et que partout ailleurs ce sont des fous.

Portrait de Lax069
15/janvier/2017 - 01h17 - depuis l'application mobile

Nous on paye pour les couper eux sont payes pour se les faire couper lol

Portrait de Jacqbo62
14/janvier/2017 - 13h49

smiley

Tu n' les verras plus les poils de mon c.., j'en ai fait des brosses