20/01/2015 16:04

Le dessinateur Riss annonce que Charlie Hebdo sera de retour en kiosque "dans les semaines à venir"

Le dessinateur Riss s'est confié au Monde la veille de sa sortie de l'hôpital - il a été blessé le 7 janvier dernier dans l'attentat à Charlie Hebdo - au sujet de l'avenir de l'hebdomadaire.

Laurent Sourisseau, qui se dit prêt à "diriger le journal" mais pas "seul" - il sera en binôme avec le rédacteur en chef, Gérard Biard -, annonce que le prochain numéro de Charlie Hebdo ne sera pas en kiosque le 28 janvier prochain, mais "dans les semaines à venir".

"A plus long terme, il faudra une refondation. Mais il faut la mûrir", indique Riss en précisant que l'hebdomadaire va "demander l'aide de la Cour des comptes" afin de gérer les nombreux dons reçus.

Pour lui, Charlie Hebdo doit se "réinventer". "Moi-même, je ne sais pas si, une fois sorti de l’hôpital, j’arriverai à le faire. On va essayer, en tout cas. C’est la dynamique collective qui donnera la direction", explique-t-il.

Riss a également évoqué les critiques entendues autour de la mobilisation après les attentats. "Vu l’énormité de la mobilisation, il fallait s’attendre à ce qu’il y ait des voix dissonantes", déclare le dessinateur.

Et d'ajouter : "On a le droit de dire ’Je ne suis pas Charlie’. La question est de le dire pour de bonnes ou de mauvaises raisons. Si c’est pour défendre des terroristes, là j’ai du mal… Après, on est en démocratie. Tout le monde n’est pas obligé d’aimer Charlie".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Kohort
21/janvier/2015 - 06h45

@Ambact : ahaha trop fort. Le gars lance un appel à l'aide en nous racontant le drame de sa propre vie au travers des insultes qu'il utilise. On appelle ça de la projection!

 

Et tu nous donnes une fois de plus la confirmation que les gens de ton "espèce" (en l'occurrence,  les cons) (j'espère que tu apprécieras la référence à la théorie de l'espèce, mais la vraie cette fois, celle qui différencie les "cerveaux" de molusque des gens normaux) n'arriveront jamais à rien, du fait de leur manque de vision, de réflection et d'expression. 

 

En tous cas, et pour finir, car je ne prendrai pas la, peine de répondre à ta marrée d'insultes si tristement prévisible, merci à toi. Et à tes gens. Car grâce à vous, quand j'ai un petit coup de mou, je repense à vous et je me dis que ma situation pourrait être bien pire, tragiquement pire même. Je pourrais, tout comme vous, n'avoir que de l'eau salée entre les oreilles.

Portrait de bozo972
20/janvier/2015 - 22h20
havana56 a écrit :

C'est ce genre de propos qui mérite bien un pti détour devant la police du net, et d'une belle amende de 75000 euros, allez j'"envoie

Si tu veux te rendre utile va donc plutôt porter plainte contre Charlie hebdo dont les dessins ont causé la mort de tant d’innocents. Bizarre que personne ne l’ai fait d’ailleurs ? plus facile de s’attaquer au quidam qui use de sa liberté d’expression qu’à un magazine manipulé par les élites et ouvertement islamophobe depuis l’ère Val . C’est à se demander si ce dernier n’a pas obtenu le poste de directeur à France Inter pour services rendus.

Portrait de havana56
20/janvier/2015 - 20h58
Ambact a écrit :

Pourrait on avoir une photode Riss avec la joue arrachée ? C'est pour un dessin satirique que je prépare.

C'est ce genre de propos qui mérite bien un pti détour devant la police du net, et d'une belle amende de 75000 euros, allez j'"envoie

Portrait de bozo972
20/janvier/2015 - 20h36
sixteam a écrit :

De la manipulation ? oui, celle de terroristes en formant d'autres !

Rien d'autre, imbécile !

Garde tes insultes pour toi et les moutons qui bêlent avec leur collier « je suis Charlie » autour du cou. Selon toi, je devrais alors me taire et me satisfaire de la version officielle. T’en fais quoi de la liberté d’expression promue par notre si émouvante marche mondiale ? 

Portrait de bozo972
20/janvier/2015 - 16h28

C'est une affaire qui rapporte ! j’en veux aux deux frères aveuglés d’avoir donné autant d’importance à un média aussi pourrave et porte-voix de l’idéologie mondialiste qui, il y a peu, frôlait le dépôt de bilan. Je ne suis pas Charlie, je ne l’étais pas avant les attentats et ne le suis pas après non plus. Cette affaire sent de plus la manipulation à plein nez, manipulation qui a été profitable à bien des gens.