13/01/2015 15:02

Des députés socialistes appellent à ne pas tomber dans la "surenchère" après la vague d'attentats en France

Plusieurs députés socialistes ont appelé mardi à ne pas tomber dans la "surenchère" après la vague d'attentats qui a frappé la France, alors que des voix s'élèvent à droite pour renforcer l'arsenal législatif contre le terrorisme.

Les députés Christian Paul et Razzy Hammadi ont rappelé qu'une loi sur le sujet venait d'être votée en novembre, à quelques heures de l'intervention du Premier ministre Manuel Valls devant l'Assemblée nationale.

"Il ne faut pas tomber dans l'absurde. On a une loi qui vient d'être votée et qui n'est pas encore appliquée. Appliquons-la. Si nous décidions aujourd'hui d'en voter une autre, ça va prendre des mois (...) Rien ne serait pire que la surenchère", a estimé le député de la Nièvre Christian Paul, qui a mis en garde contre la "tentation de la politique spectacle".

Selon Razzy Hammadi, la législation française "comporte tous les éléments nécessaires même si il faut peut-être quelques adaptations". Aux yeux du député de la Seine-Saint-Denis, il faut avoir le "courage de dire que tous les dispositifs législatifs ne pourront jamais venir à bout de la folie d'un acteur isolé de ce type de barbarie". Plusieurs responsables de droite, comme Hervé Mariton, souhaitent pourtant voir la France s'inspirer des mesures américaines de lutte contre le terrorisme.

L'ancienne ministre du Budget, Valérie Pécresse, plaide ainsi pour un "Patriot Act à la française", nom donné à la législation répressive mise en place aux États-Unis après le 11 septembre. "Il y a toujours des voix isolées pour faire parler d'elles", a souligné Razzy Hammadi, qui reconnaît à "l'opposition une volonté d'être à la hauteur".

Le député de Seine-et-Marne Olivier Faure a néanmoins critiqué des "slogans qui n'apportent rien et ne font que contribuer à la plus grande confusion". Pour ces députés socialistes, il n'est pas question d'importer en France la législation américaine. "Aux Etats-Unis, la restriction du champ des libertés n'a pas été porteur de résultats probants", a affirmé Razzy Hammadi.

"Comment envisager un Patriot Act au moment ou les Américains en reviennent?" a abondé Olivier Faure.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Tarmac
13/janvier/2015 - 16h50

Ils sont vraiment pathétiques ces incapables payés grassement aux frais du contribuable.

Portrait de dadouronron
13/janvier/2015 - 16h49
Timeo a écrit :

Le PS demande à Charlie Hebdo de ne plus caricaturer celui qu'on ne doit pas représenter! Ils n'ont donc rien compris!

QUOI ??? on n'a pas le droit de représenter Voldemort ? déjà qu'on ne doit pas prononcer son nom!