26/12/2014 10:41

Les grilles anti-SDF qui font scandale à Angoulême retirées provisoirement

Les grillages installés autour de neuf bancs publics à Angoulême (Charente) afin d'empêcher des SDF de s'y installer ont été temporairement retirés en raison de leur "dangerosité", rapporte La Charente Libre.
Les grilles, dont l'installation à la veille de Noël avait suscité l'indignation, ont été démontées jeudi soir, selon Antoine Truffaux, le directeur de cabinet du maire d'Angoulême, cité par le quotidien. 

Invoquant la dangerosité du dispositif après l'introduction à l'intérieur des grilles de deux adolescents hier après-midi, Antoine Truffaux précise que les grillages seront réinstallés dès réception des galets appelés à remplir ce qui deviendra une installation paysagère.
Face à la polémique soulevée par sa décision, la mairie avait expliqué avoir pris cette mesure en concertation avec des commerçants proches du Champ de Mars car les bancs étaient "utilisés quasi-exclusivement par des personnes qui se livrent à une alcoolisation récurrente, tous les jours".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de babylone1997
26/décembre/2014 - 16h58

Et aider ces sdf non ?  Du vomi l'ump... 

Portrait de Block
26/décembre/2014 - 12h43
Isaduci a écrit :

c'est moche, au sens propre comme au sens figuré

 

Je trouvais ça moche aussi smiley , mais ce matin sur BFM TV, un représentant de la mairie expliquait que ce n'etait ni des "cages" ni des "grilles", mais un dispositif provisoire destiné a recevoir et etre recouvert de galets en décoration .

 

Au final ,je comprends mieux a quoi cela aurait du ressembler une fois fini.

Portrait de Block
26/décembre/2014 - 11h15
Revenge a écrit :

comme par hasard c'est une idee d'un maire de droite

 

C'est rigolo, je lis votre post au moment meme ou passe sur BFM un reportage sur les nombreux et variés dispositifs "anti SDF" mis en place a Paris par la mairie ces 10 dernières années, et incroyable le nombre et la variété  de ces fameux dispositifs. smiley

Portrait de Isaduci
26/décembre/2014 - 10h57

c'est moche, au sens propre comme au sens figuré