09/11/2014 20:27

EN DIRECT - François Fillon: «Je suis scandalisé et en colère contre des accusations qui mettent en cause mon honneur»

20h27: Bruno Lemaire (UMP) demande la démission de Jean-Pierre Jouyet

20h11: "Ceux qui pensent que ces accusations vont m'affaiblir, ils se trompent, elles me font redoubler d'ardeur"

20h10: "Je suis outré et dégoûté, soit des manipulations des journalistes, soit d'une machination grave venant de l'Elysée"

20h09: "Jamais , je n'ai fait pression sur la justice."

20h08: "Je demande à Monsieur Jouyet de dire la vérité. Il y a un troisième témoin, nous étions trois à ce déjeuner. Une personne ayant autant travaillé auprès de Monsieur Jouyet, qu'auprès de moi"

20h07: "Si jamais les enregistrements révélaient que Monsieur Jouyet s’est exprimé comme cela, cela serait un scandale d’État"

20h06: «À aucun moment je n’ai demandé cela à Monsieur Jouyet. S’il dit le contraire c’est un menteur. (...) C’est une infamie»

20h04: «Je suis scandalisé et en colère contre des accusations qui mettent en cause mon honneur», a déclaré François Fillon sur TF1

19h32: Claude Bartolone a concédé dimanche une "maladresse" de Jean-Pierre Jouyet, qui a changé de version à propos d'un déjeuner avec François Fillon, mais assuré qu'il n'y avait "pas de cabinet noir à l'Elysée".

"Ce n'est pas ce déjeuner qui a pu provoquer la moindre intervention sur la justice, d'abord, parce que le secrétaire général (de l'Elysée, Jean-Pierre Jouyet, NDLR) n'en a pas le pouvoir", a souligné le président de l'Assemblée nationale sur France 5.

19h20: Le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll a rejeté dimanche tout lien entre la rencontre en juin de Jean-Pierre Jouyet et François Fillon et l'enquête judiciaire sur les pénalités pour dépassement des comptes de campagne de Nicolas Sarkozy en 2012.

"Comme si on pouvait saisir la justice suite à un déjeuner", s'est écrié M. Le Foll, également ministre de l'Agriculture, au micro de France Inter, en réponse à une question sur le lancement de cette enquête après un déjeuner entre M. Jouyet, secrétaire général de l'Elysée, et l'ancien Premier ministre de M. Sarkozy.

17h17: Le secrétaire général de l'Elysée, Jean-Pierre Jouyet, a souligné que, depuis 2012 et l'élection de François Hollande, "il n'y a plus aucune intervention de la présidence de la République dans une affaire judiciaire", dans une déclaration lue à l'AFP.

M. Jouyet a précisé avoir dit, lors d'un déjeuner en juin dernier avec François Fillon, qui évoquait les pénalités pour la campagne présidentielle 2012 de Nicolas Sarkozy, que l'Elysée "ne pouvait rien s'agissant de cette procédure relevant de la justice".

17h04: Le secrétaire général de l'Elysée, Jean-Pierre Jouyet, a admis que, lors d'un déjeuner en juin dernier, François Fillon lui a parlé de l'affaire Bygmalion et des pénalités liées au dépassement du plafond des dépenses de campagne de Nicolas Sarkozy en 2012, dans une déclaration lue à l'AFP.

"François Fillon m'a fait part de sa grave préoccupation concernant l'affaire Bygmalion. Il s'en est déclaré profondément choqué (...) Il a également soulevé la question de la régularité du paiement des pénalités payées par l'UMP pour le dépassement des dépenses autorisées dans le cadre de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy", a ajouté M. Jouyet, après avoir démenti jeudi toute intervention de l'ex-Premier ministre auprès de lui concernant les affaires judiciaires de M. Sarkozy.

12h53: Sur son compte Twitter, François Fillon vient d'annoncer qu'il sera ce soir l'invité du JT de 20H de TF1.
Il répondra aux questions de Claire Chazal.

Rappelons que François Fillon va porter plainte en diffamation contre les deux journalistes du Monde qui affirment qu'il a sollicité Jean-Pierre Jouyet pour que ce dernier accélère les procédures judiciaires visant Nicolas Sarkozy.

"François Fillon va porter plainte contre les deux journalistes Gérard Davet et Fabrice Lhomme, et contre Le Monde, pour diffamation", a annoncé l'entourage de l'ex-Premier ministre.

Dans leur livre Sarkozy s'est tuer (éd. Stock), les journalistes du Monde affirment que Fillon, lors d'un déjeuner près de l'Élysée le 24 juin avec le secrétaire général de l'Élysée, lui a demandé d'accélérer les procédures contre Sarkozy.

Jouyet et Fillon ont démenti. Mais les deux journalistes maintiennent leurs accusations et affirment avoir enregistré avec son assentiment le récit que leur en a fait l'actuel secrétaire général de l'Élysée.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de cueillette37
10/novembre/2014 - 06h06

sûrement sincère. chazal nulle dans les interview

Portrait de JeanRi
9/novembre/2014 - 22h58

Pour demander des démissions, ils sont forts à l'UMP, le balais devant leur porte, ils connaissent #touspourris

Portrait de lavatere
9/novembre/2014 - 20h59

Je ne sais pas, comme tout le monde, où se trouve la vérité, mais par contre j'ai été choquée de la façon dont Mr Fillion a été interrogé  par claire Chazal,  il est temps qu'elle fasse autre chose, car les interviewes  politique ne sont pas son fort.

Portrait de Yazid Manou
9/novembre/2014 - 20h50
Fanlabiz a écrit :

C'est qui le fameux témoin qui étaitau déjeuner ?

Antoine ­Gosset-Grainville, ex-directeur adjoint de cabinet de François Fillon.

Portrait de Fanlabiz
9/novembre/2014 - 20h19 - depuis l'application mobile

C'est qui le fameux témoin qui étaitau déjeuner ?

Portrait de toyoyo
9/novembre/2014 - 20h18

Claire Chazal est en forme ce soir. Elle était pugnace à l'interview. On dirait que Fillon pleure sur la photo.

Portrait de natrod4
9/novembre/2014 - 19h13 - depuis l'application mobile

et merde ! le film va encore commencer plus tard !!!

Portrait de cueillette37
9/novembre/2014 - 17h58

quel cirque encore !

Portrait de iracoubo
9/novembre/2014 - 17h01 - depuis l'application mobile

comment voulez vous faire confiance aux politiques de tous bords.Coluche avait raison : un pour tous tous pourris.

Portrait de akaloupile
9/novembre/2014 - 15h19 - depuis l'application mobile

Il vient pour dire qu'il n'a pas dit ce que Jouyet dit qu'il avait dit et que les journalistes disent aussi maintenant.
Que TF1 invite également les journalistes et leur enregistrement et on saura tout, tout de suite.
Mais je rêve ...

Portrait de rafaella20
9/novembre/2014 - 13h25
elefan7 a écrit :

Si on commence a donner la parole a tous les hommes politiques pour des affaires dont tout le monde se fout dans un journal de 20h il ne faut pas s'etonner que les Français soient dégoutés de la politique et n'ont plus envie de voter...

 

Fillon n'a plus d'avenir dans la politique pourquoi donc aurait il un interet a voir Sarko condamné a moins qu'il s'agisse d'une vengeance personnelle...et les vengeances personnelles c'est du niveau des attaques de Sarko...

Fillon a mis une certaine pagaille dans l"UMP   !!!!!! Il n'inspire pas confiance !