23/09/2014 12:32

LCI ne sera plus une chaîne d'info en continu et n'emploiera plus que 54 personnes sur 247

La direction de TF1 a annoncé mardi aux salariés de LCI un "nouveau projet" pour sa chaîne d'info et la suppression de 58 postes en CDI sur les 98 existants, a indiqué Emmanuel Raoul, élu SNJ-CGT de LCI.

LCI ne sera plus une chaîne d'info en continu et n'emploiera plus que 54 personnes selon la direction.

Selon le Monde, la chaîne télévisée pourrait être transformée en simple "offre d'information en vidéo destinée aux supports numériques" (PC, tablettes et smartphones), proposée sous forme d'applications sous la marque LCI.

En raison du refus du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) fin juillet de laisser passer LCI en gratuit, TF1 avait annoncé cet été une nouvelle stratégie pour sa chaîne, chroniquement déficitaire, dont l'audience est devenue marginale.

LCI comptait jusqu'ici 247 emplois dont des pigistes et une trentaine de journalistes détachés de TF1.

TF1 va aussi déposer un recours devant le Conseil d'Etat contre la décision du CSA, d'après Emmanuel Raoul.

Lors du refus du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) fin juillet de laisser LCI devenir gratuite, TF1 avait menacé de fermer sa chaîne payante, chroniquement déficitaire et dont l'audience est devenue marginale.

Le groupe étudie plusieurs options pour transformer la chaîne et réduire ses coûts, soit en interne soit avec des partenaires extérieurs.

La direction annoncera sa décision à l'issue de trois réunions successives avec les représentants du personnel de LCI, de TF1 et de la filiale internet e-TF1.

Le PDG du groupe TF1 avait expliqué aux salariés début septembre que LCI "telle qu'elle existe actuellement" disparaîtrait début 2015 et évoqué sa transformation en simple site de production d'informations.

Les syndicats craignent un plan social pour une partie des 247 emplois équivalent temps plein de LCI, dont environ 100 journalistes en CDI et une trentaine sous contrat TF1 détachés à LCI.

Le point-clé mardi sera d'abord le maintien ou non de LCI comme chaîne de télé, et l'impact social du projet.

"Soit LCI ne reste qu'une marque, une +news factory+ qui produit des contenus, et cela ne suffira pas à employer 247 personnes. C'est le scénario noir", a commenté un délégué syndical. Soit elle reste "une chaîne de télé, mais sûrement pas sur la TNT payante, car le signal nous coûte cher. Elle pourrait rester au moins sur les box" (ADSL, câble et satellite), a-t-il poursuivi.

"Mais les redevances que nous versent les opérateurs vont baisser.

LCI n'aura sûrement plus un budget de 37 millions d'euros par an. Elle ne pourra plus être une chaîne d'info, mais plutôt une chaîne de débats, qui ne coûtent pas cher", a-t-il jugé.

L'avenir de LCI pourrait aussi passer par un partenariat avec Le Figaro : les deux groupes discutent depuis des semaines pour "réfléchir ensemble à l'avenir de LCI", a indiqué la semaine dernière le président de la Société du Figaro, Rudi Roussillon.

"Nous avons décidé d'étudier si des synergies opérationnelles et commerciales étaient envisageables entre notre site internet, une chaîne d'information comme LCI et un groupe de télévision comme TF1", a renchéri le directeur général du Figaro, Marc Feuillée. Un partenariat pourrait porter en priorité sur un contrat de fourniture de vidéos pour lefigaro.fr.

Reste l'hypothèse évoquée par certains syndicats d'une alliance Figaro-LCI sur la chaîne de télé, si celle-ci perdurait. TF1 a aussi été approché par les actionnaires du Monde (Xavier Niel, patron de Free, Matthieu Pigasse et Pierre Bergé), qui lui ont proposé de racheter LCI, mais il a sèchement rejeté leur offre et refusé de leur donner accès aux comptes. Si Le Figaro s'offrait les images de LCI, il disposerait d'un nouvel atout dans sa bataille contre Le Monde pour renforcer sa place de premier site d'information en France -- hors sites de télés.

Lancée il y a 20 ans, LCI est toujours restée une chaîne payante, alors que ses concurrentes BFMTV et i-Télé sont, elles, sur la TNT gratuite. Elles bénéficient ainsi de numéros de chaînes parmi les premiers, quand LCI est généralement reléguée bien plus loin dans la numérotation sur les box où elle est présente.

LCI n'a plus qu'une audience confidentielle de 13.000 personnes en moyenne par quart d'heure, et perd chaque année plusieurs millions d'euros.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Koro
27/septembre/2014 - 06h18

La concurrence doit bien se marrer

Portrait de HD TV
23/septembre/2014 - 15h00

Malheureusement depuis ce matin France 24 est arrivé sur la TNT en Ile-de-France et en HD ! Dommage pour LCI...

Portrait de titus01
23/septembre/2014 - 13h46

BFM TV, BFM business, itélé, LCI, Euronews, France24

pour un pays de 63 millions d'habitant ça fait peut être beaucoup!

Portrait de bruno.13
23/septembre/2014 - 13h02 - depuis l'application mobile

Le Conseil des Séniles de l'Audiovisuel doit être satisfait de mettre autant de gens au chomage ...ca ne risque pas de leur arriver à ces inutiles bons à rien qui sont payés (grassement) avec l'argent public

Portrait de BandB
23/septembre/2014 - 12h18

bon maintenant les employés restant

vont devoir aller s'installer a Tombouctou

pour faire fonctionner pas trop cher

ce nouveau site qui arrive

Portrait de BandB
23/septembre/2014 - 11h53

il serait temps de reformer ce CSA

et de mettre plutot des membres des différents partis politiques

pour plus de pluralités dans les decisions