07/06/2014 10:44

Une pétition de 150 cinéastes réclamant l'ouverture de nouvelles négociations sur le régime des intermittents envoyée à Hollande

La Société des réalisateurs de films, qui organise la Quinzaine des réalisateurs à Cannes, a envoyé au président François Hollande et à son Premier ministre une pétition signée de 150 cinéastes réclamant l'ouverture de nouvelles négociations sur le régime des intermittents.

Parmi les premiers signataires figurent Pascale Ferran, Jean-Pierre Darroussin, Robert Guédiguian, Michel Hazavanicius, Christophe Honoré, Agnès Jaoui, Cédric Klapisch, Yolande Moreau, Nicolas Philibert, Bruno Podalydès.

Les signataires demandent "comme nous l'avions demandé à Jacques Chirac le 14 juillet 2003, jour de l'annulation du Festival d'Avignon, de ne pas agréer ce nouvel accord et de diligenter de nouvelles négociations dans des conditions réellement démocratiques".

La dernière grande réforme du régime des intermittents, en 2003, avait soulevé une forte mobilisation qui avait entraîné l'annulation de plusieurs festivals.

Les signataires notent qu'un projet de projet de réforme "plus juste et plus réaliste" émanant du Comité de suivi sur l'intermittence, formé de professionnels du spectacle, de coordinations d'intermittents et de parlementaires "n'a pas été étudié" pendant la négociation de l'assurance chômage qui a modifié le régime des intermittents.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Dimrost
8/juin/2014 - 08h56

Travailler 25% de l'année (oui c'est ce que 507h représente) et se permettre de demander plus d'argent a l'état ...

On devrait leur dire de travailler autant que les ouvriers avant d'avoir un quelconque droit... on verrait quel gueule il ferait les intermittents du spectacle.

Battez vous plutot contre ceux qui ne compte pas réellement vos heures travaillées plutot que de demander plus a l'état en oubliant que c'est les francais, deja hyper endetté, qui financent.

Portrait de valentine89
7/juin/2014 - 11h55

faut changer de métier les gars ! il y a du travail dans la restauration ! chacun doit faire des efforts dans la vraie vie - au boulot

Portrait de brems
7/juin/2014 - 10h49

Il faut arrêter : les efforts doivent être fait de tous et même des intermittents... Comment ça se passe dans les autres pays ? Peut-être faut-il moins former de gens à leur faire croire qu'ils vont être ingénieur du son ou cinéaaste ou scénariste et d'autres acteurs... Quand on occupe des seconds rôles et qu'on fait de la figuration ça devrait être un hobby pas un travail ouvrant droit aux assedics... Peut-être que ça permettrait à ces gens là de savoir ce qu'est le monde du travail et que l'argent qu'ils réclament croyant que c'est un dû provient des impôts que l'on prélève à ceux qui se lévent tous les matins qui se tapent les trajets en bus et en métro pendant les heures de pointe... Et qui n'ont que 5 semaines de congés par an... Pour les autres il reste toujours le RSA... c'est moins bien payé que les assedics mais y'a la CMU en prime !