04/06/2014 16:13

Pour Dominique de Villepin, Nicolas Sarkozy est "une des solutions possibles" pour la présidence de l'UMP

L'ex-premier ministre Dominique de Villepin a jugé aujourd'hui que Nicolas Sarkozy, son ancien plus grand ennemi, était "une des solutions possibles" pour la présidence de l'UMP car il est un "des très rares", avec Alain Juppé, à pouvoir rassembler la droite. 

L'UMP "est en danger de dépérissement" et l'ex-président de la République est "une des solutions possibles" pour prendre les rênes du parti, a déclaré Dominique de Villepin, lors de l'émission "Questions d'info" LCP-Le Monde-France Info-AFP. "Il fait partie des très rares" qui ont "la capacité de rassembler" la droite, a-t-il ajouté en citant également le maire de Bordeaux et ancien premier ministre Alain Juppé. "Je vois Alain Juppé et Nicolas Sarkozy", a souligné Dominique de Villepin, pour qui les deux hommes "peuvent s'entendre".
"Nicolas Sarkozy est omniprésent dans le jeu politique français, il est important qu'il dise ce qu'il souhaite. S'il souhaite être le candidat au sein de l'UMP, ça change le calendrier politique pour la droite", pense-t-il. Car, selon lui, le président de l'UMP devrait être le candidat à la présidentielle de 2017: "le congrès" d'octobre "sera décisif dans le choix du candidat pour la future l'élection présidentielle". "Nous sommes dans une zone politique dangereuse" et s'il n'y a pas d'initiatives à gauche comme à droite, "toutes les aventures sont possibles": "Marine Le Pen ou la rue...", redoute le dernier chef du gouvernement de Jacques Chirac.
Brice Hortefeux, très proche de Nicolas Sarkozy, dit souhaiter que l'ancien chef de l'Etat "soit candidat à la présidence de l'UMP", lors du congrès du parti prévu en octobre, dans un entretien au journal Le Monde publié aujorud'hui. "Le retour de Nicolas Sarkozy, qui était une possibilité, devient une nécessité. Je souhaite donc qu'il soit candidat à la présidence de l'UMP à l'automne", a déclaré Brice Hortefeux.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Laurent93
5/juin/2014 - 06h40 - depuis l'application mobile

Une solution alors que l'on dépose Coppé sur l affaire Bygmalion, affaire monté pour l'élection présidentielle de monsieur Sarkozy qui n'était au courant de rien soit disant. C'est étonnant que le plus haut politique ne soit au courant de rien et dire qu'il a gouverné la France sans doute en ne sachant jamais rien. Quelle misère ! Enfin bon le nouveau ça à l'air la même chose alors on peut se demander si un président sert vraiment à quelque chose ? C'est un peu la miss France un président : c'est là pour les représentations et font les mêmes sorties en gros comme le salon de l'agriculture. Lol.

Portrait de miange-midémon
4/juin/2014 - 18h27

Quel panier de crabes ! S'ils pensent, les uns et les autres, redonner confiance aux électeurs, ils se mettent le doigt dans l'oeil.

Ils ont envie de voir du sang neuf, des personnes qui n'ont pas la langue de bois et qui ne trainent pas de casseroles. Grâce à eux on peut équiper gratos en batterie de cuisine tous les français ! smiley

Portrait de stephaned06

Reviens Nicolas reviens ,ah ben pourquoi? Parce que la France elle a besoin de toi. La France ah ok ok ok.

Portrait de stephaned06
jajafox1 a écrit :

Je suis surtout pour une opposition intéligente et non dictact , par la seul idélogie d'une personne imbu de sa personne .

Sarko a eu la main mise sur un parti et la France ,  on a vue et en payont actuellement les dégats .

Il y a des personnes , qui elles ont continuées la vie poliique après la défaite de 2012 , non comme le gamin colèrique qui dit si je n'ai pas la confiance des Français j'arrête la politique ( pression mis une semaine avant le seconf tour ) .

Il y a des personnes comme Fillion , Juppé Bertrand and co , qui ont éssuyés les bêtises de Sarko , d'avoir laisser un parti d'opposition dans la mouise avec juste quelques conseils après son départ .

Puis étant imbu de lui même , il se prend pour le chevalier blanc , où jeanne d'Arc le sauveur de la France .Alors que ce que l'on paye aujourd"hui on le doit au dépenseet la gestion calamiteuse  d'hier .

 

Portrait de john dillinger
4/juin/2014 - 16h44

Oh mince, il est encore en vie celui là. Avec tout le bordel qu'il y'a eu à l'ump voilà au moins quelqu'un cadre de ce partie et de grande notoriété qui a su garder son calme, qui n'est pas passé de plateau télé en plateau télé donner des leçons. Je pense même qu'il se désintéresse de l'ump vu le silence qu'il a appliqué pendant les affaires. sinon il est filloniste ou copéiste voir jupéiste ? ah non je sais opportuniste