26/04/2014 10:51

François Hollande n'est "pas assez à gauche" pour une majorité de sympathisants de gauche

Une majorité de sympathisants de gauche juge que François Hollande n'est "pas assez à gauche" (56%), soit 16 points de plus qu'en novembre 2012, selon un sondage BVA pour iTélé, CQFD et Le Parisien/Aujourd'hui en France publié samedi.

Parmi les mêmes, le chef de l'Etat est jugé "trop à gauche" par 6% d'entre eux et "juste comme il faut" par 36%.

Pour expliquer ce "profond changement d'image", BVA avance les effets cumulés du pacte de responsabilité, de la politique sociale-démocrate assumée du chef de l'Etat, de la réaffirmation de l'objectif des 3% de déficits public en 2015 ou du vaste plan de 50 milliards d'euros d'économie.

Près d'un sympathisant de gauche sur deux (51%) considère également que le Premier ministre Manuel Valls n'est "pas assez à gauche", contre 1% seulement qui le jugent "trop à gauche" et 46% "juste comme il faut".

Assez naturellement, 49% des sympathisants de droite considèrent que François Hollande est "trop à gauche" contre 14% qui sont d'un avis contraire et 25% qui le considèrent "juste comme il faut". Les chiffres sont respectivements de 27%, 12% et 52% pour Manuel Valls.

Enquête réalisée auprès d'un échantillon 987 personnes représentatif de la population françaises de 18 ans et plus recrutées par téléphone et interrogés par internet les 24 et 25 avril 2014.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de leon48
27/avril/2014 - 09h36 - depuis l'application mobile

On ne peut plus faire du social. On fait fuir les riches, seuls à pouvoir verser les impôts nécessaires aux aides sociales.

Portrait de minnie13
27/avril/2014 - 09h03 - depuis l'application mobile

C'est un fou ce mec il est entrain de détruire la France !!!!

Portrait de andors
26/avril/2014 - 22h54 - depuis l'application mobile
interniet a écrit :

Je plussois ! Je peux reconnaitre du talent à certaines personnes de gauche, y'en a de moins en moins à mon goût... Mais lui c'est surtout un arriviste, fumiste, ravi de la crêche, et espère une seule victoire, la baisse du chomage. Le problème, c'est dans ses 5 ans de mandat, y'a une petite chance que la situation économique exterieure bénéficie à la france, mais en tout cas il n'en sera pas l'artisan ! Enfin bref c'est un gros nul, un incapable qui a mis à la gestion de l'Etat une majorité de petits marquis et petites marquises arrivistes et opportunistes. Mon dieu les dernières révélations sur ségo... Elle n'a même pas l'intelligence d'être un peusympa avec son petit personnel, elle reprend en quelques jours ses airs de grande dame..

Je partage votre commentaire un arriviste sans charisme mais attention il est capable de tout pour garder sa place

Portrait de CYTISE
26/avril/2014 - 18h47

je pense qu'il donne trop d'argent aux etrangers aux gens du voyage et a tous ces faineants qui ne vivent que des aides; il faudrait arreter tout cela et les caisses se rerempliraient,et les etrangers ne viendraient plus chez nous s'il n'y avait plus rien a grater !!!

Portrait de Insrop
26/avril/2014 - 13h20

Ces sympathisants de gauche sont vraiment des quiches.

 

Flanby est la carpette de Bruxelles, Washington et Tel-Aviv. Il est mondialiste et francophobe, et comme il l'a déclaré "les ouvriers il s'en fout".

 

Pour espérer quelque chose de lui, il faut soit être une andouille, soit être banquier, franc-maçon, technocrate bruxellois ou du CRIF.

Portrait de SUP3RN0VA
26/avril/2014 - 12h59
1 9 4 3 a écrit :

Je suis plutôt d'accord avec vous sur le fond , mais pas sur la forme.

Je m'explique :

 

-Les législatives qui ont lieu juste après les presidentielles , c'est logique pourtant parce que la cohabitation serait ridicule puisque l'opposition reste dans le non systématique.

     Solution : changer de mentalité politique

 

-La proportionnelle , même constat ,on se retrouverait avec de l'ingouvernable à cause de l'opposition stérile.

     Solution : changer de mentalité politique.

 

En bref , vos idées de démocratie avec des référendums , la proportionnelle intégrale et des cohabitations possible avec des législatives décalées , sont louables et plus que logique sur le fond. Mais dans la forme elles sont inapplicables.

SAUF si on décide de claquer tout nos politicards dehors et qu'on arrête le principe d'opposition stérile.

Pourquoi ne pas supprimer la notion de parti ? Je crois bien que c'est le principe même de parti qui flingue la démocratie. 

Supprimer les partis n'est qu'un fantasme, seul de Gaulle a essayé et ça a créé le gouvernement le plus autoritaire qu' a connu la France depuis un siècle hors guerre mondiale.

La proportionnelle est bien mieux, les politiques sont plus modérés, plus dans l'écoute. Les extrêmes, si au départ elles sont avantagées, elles diminuent rapidement ensuite. Et si il y a tout de même un blocage, ça n'est pas pour autant dramatique, la Belgique ne fut jamais aussi bien gouverner que quand elle n'avait seulement un gouvernement expédiant les affaires courantes.

 

Portrait de SUP3RN0VA
26/avril/2014 - 12h53
VX765 a écrit :
Je pense qu'il n'y a que des sympathisants FN pour trouver F.Hollande trop à gauche.

Non, la majorité des sympatisans du FN ont été séduit par les propositions "de gauche" du FN.

Il n'y a que les français pour trouver que Hollande n'est pas assez à gauche alors que c'est le PS est le seul des principaux partis européens encore réellement socialiste. Le SPD allemand, les travaillistes anglais, le PD italien ou encore PSOE espagnol sont des partis sociaux-démocrates, seuls les français veulent encore du socialisme (qu'il soit modéré avec l'UMP et le PS ou radical avec le FN et le FG).

Portrait de miange-midémon
26/avril/2014 - 10h59

Parce que vous croyez encore aux sondages vous ?

Ils montrent leur efficacité en période préélectorale... smiley

Portrait de Bistronovitch
26/avril/2014 - 10h56

Le problème dans cette histoire c'est que les français non plus ne sont pas du tout majoritairement à gauche.

Les vieilles lunes socialistes nous mènent droit dans le mur !