27/03/2014 10:11

"François Hollande doit se remanier lui-même", selon François Fillon

Le président "François Hollande doit se remanier lui-même", déclare l'ancien Premier ministre François Fillon (UMP) dans une interview au Figaro à paraître jeudi.

"Les Français ont exprimé avec force leur rejet de la politique conduite depuis deux ans (...). Le deuxième tour doit confirmer ce rejet et surtout conduire le président à sortir enfin de l’ambiguïté. Il y a urgence : François Hollande doit se remanier lui-même", estime François Fillon.

Le Président "doit s’engager à geler toutes les hausses d’impôts pour trois ans. Il doit s’engager à baisser les charges des entreprises réellement et durablement, sans contreparties".

"Il doit en profiter pour +licencier+» les ministres qui interviennent à tort et à travers dans la vie des entreprises, sur leurs choix stratégiques, en multipliant les pressions et les menaces sur des investisseurs décrétés indésirables. Qui investirait dans ces conditions ? Oui, le changement d’équipe parait légitime mais nul n’est dupe : le responsable de la crise nationale que nous traversons est d’abord à l’Élysée. Avec 31 000 chômeurs en plus le mois dernier, il est temps que le chef de l’État assume et ose une autre politique", poursuit l'ancien chef du gouvernement.

A propos de la spectaculaire percée du Front national au premier tour des municipales, François Fillon pense que "la République n’est pas en danger à cause de l’élection de deux ou trois maires du Front national". Selon lui, le danger vient davantage de "la politique actuelle qui a plongé notre pays dans la dépression économique et civique".

Interrogé sur le bien-fondé de la stratégie de l'UMP du ni-ni (ndlr: pas d'alliance avec le FN ni avec aucune des composantes de la gauche), François Fillon affirme: "Il n’y pas de ni-ni dans cette élection, nulle part les électeurs n’ont le choix entre un candidat du PS et un candidat du FN. (...) Cela ne veut pas dire que dans une élection législative ou à l’élection présidentielle, la question du front républicain ne peut pas se poser. Mais elle n’est pas d’actualité aujourd’hui."

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Razyiel
28/mars/2014 - 02h44 - depuis l'application mobile
Milie01 a écrit :

Surtout le virer

oui et recommencer a depenser sans compter ils en ont pas eu assez des 600 milliards de dettes en plus lol

Portrait de Flivia44
27/mars/2014 - 10h31

Comment demander à un tout mou de se bouger

Portrait de Goldsworthy
27/mars/2014 - 10h23

En fait il reprend juste les mots qu'avait employés Hollande à propos de Sarkozy dans "Devoirs de vérité" en 2006... mais il a du oublier ce qu'il avait écrit ou qu'on avait du écrire pour lui...

Les plus vus