18/10/2013 11:56

Lagardère envisage également de supprimer des postes à Paris Match, Elle, et au JDD

Lagardère Active, qui a annoncé jeudi la cession de dix magazines, envisage également de supprimer des postes au sein de Elle, Paris-Match et du JDD, des titres phare du groupe qui, eux, ne sont pas mis en vente, a-t-on appris vendredi de source interne.

Ainsi, 6 postes sur une cinquantaine seraient concernés au Journal du Dimanche (JDD), le magazine féminin Elle perdrait 14 postes sur une centaine, tandis que Paris-Match se verrait amputé de 13 postes sur environ 90, a-t-on précisé de même source. Au cours d'un comité d'entreprise réuni jeudi matin, la direction de Lagardère Active a annoncé son intention de céder dix titres : Be, Première et Psychologies, Auto Moto, Campagne et Décoration, Le Journal de la Maison, Maison & Travaux, Mon Jardin Ma maison, Union et Pariscope.

Pour la direction, 350 postes sont concernés par ces cessions, "mais seulement dans un scénario du pire", a dit à l'AFP Denis Olivennes, président du directoire du groupe. Selon les élus du Comité d'entreprise, qui exigent le retrait du plan de la direction, un total de 570 emplois (CDI, CDD, pigistes) seraient en réalité menacés.

Réunis jeudi en assemblée générale, les salariés du groupe de presse ont voté une grève générale avec blocage de la sortie des magazines à partir de lundi.

Lagardère Active employait au 31 décembre 2012 3.740 salariés, dont 1.102 journalistes.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Yzeane
18/octobre/2013 - 15h13 - depuis l'application mobile

Depuis que Trierviller y écrit ? J'ai supprimer mon abonnement , alors Monsieur Lagardère , combien ont supprimé leur abonnement à cause de Trierviller ?