26/04/2013 11:02

Une majorité de Français jugent "non justifié" le refus d'un maire de célébrer un mariage homosexuel

Une majorité de Français (57%) jugent "non justifié" le refus d'un maire de célébrer un mariage homosexuel, selon un sondage CSA pour Yagg.com publié aujourd'hui.

A l'inverse, 37% estiment cette attitude "justifiée" et 6% se disent sans opinion.

Les réponses varient beaucoup selon les sympathies politiques. Les sympathisants de gauche sont 79% à estimer que le refus d'un maire est injustifié (contre 17%). A droite en revanche, ils sont majoritaires à penser que ce refus est justifié (60% contre 38%), comme au Front national (55% contre 40%).

Alors que le projet de loi vient d'être définitivement voté, près de sept Français sur dix (69%) accepteraient de participer à un mariage entre deux personnes de même sexe. En revanche, 25% des personnes interrogées n'accepteraient pas de venir si elles étaient invitées (11% probablement pas, 14% certainement pas).

Interrogées sur le mouvement de contestation contre l'ouverture du mariage et de l'adoption à tous, 43% expriment leur "opposition" et leur "hostilité", 29% leur "soutien" et leur "sympathie". 20% se déclarent "indifférents" et 8% sans opinion.

Sondage effectué par internet les 23 et 24 avril, auprès d'un échantillon nationale représentatif de 1.010 personnes majeures résidant en France (méthode des quotas).

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Flivia44
6/mai/2013 - 10h57
Montjoye Saint Denis a écrit :

Pour les mêmes raisons stupides! Le vote sanction! Une ville a un bon maire qui bosse pour sa ville et paf malheureusement il est de la même couleur que le gouvernement que l'on veut punir alors il saute!

L'an prochain ça sera l'inverse je pari

Portrait de Flivia44
6/mai/2013 - 10h57
Divicty.34 a écrit :

Qu il demissione! Si il ne respecte pas l ègalitè  

Il y aurait plus personne sinon smileysmiley

Portrait de Flivia44
6/mai/2013 - 10h56

Les Français ont raisons

Portrait de Divicty.34
29/avril/2013 - 17h47

Qu il demissione! Si il ne respecte pas l ègalitè  

Portrait de dave22222
27/avril/2013 - 02h23

mais biensur .. à d'autres!

Portrait de rachel89
26/avril/2013 - 21h39
poulpatore a écrit :

Faux, pas dans le sens où toi tu as employé cette expression!

Pour une fois, Le_comte_des_Brumes a raison : les deux orthographes sont admises, et personnellement je préfère "autant pour moi".

Portrait de passlou
26/avril/2013 - 17h10

Si un maire ne veut pas officier lors d'une mariage gay, c'est son droit. C'est simple : il démissionne pour être en accord avec ses convictions.

Force devant rester à la loi, où il se soumet, où il se démet, c'est aussi simple que cela.

Portrait de Eisenfaust88
26/avril/2013 - 16h05
Le_comte_des_Brumes a écrit :

 

Pas besoin de mettre les pieds au Lido pour être parfaitement au fait que des demoiselles y présentent des revues dénudées. Idem pour la GP smiley

Et sinon, t'as une vie? Passer son après-midi à commenter un article...

Portrait de rachel89
26/avril/2013 - 15h38
Le_comte_des_Brumes a écrit :

Ce qui est compliqué avec le terme MARIAGE, c'est de savoir lequel des deux époux portera le nom de l'autre. Dans un vrai mariage, c'est l'épouse qui prend généralement le nom du mari smiley

Le mari a le droit de prendre le nom de sa femme s'il veut, ça n'a jamais été interdit. smiley

Portrait de rachel89
26/avril/2013 - 14h09
Le_comte_des_Brumes a écrit :

 

L'égalité des droits civils ok. Mais pas au détriment ou au détournement d'un certain vocabulaire! Vous imaginez comment la réaction des gays et lesbiennes si nous décidions à notre tour de lancer une "Marche des Fierté pour tous ? "

Ok bah je propose d'enlever carrément l'expression "mariage civil" et remplacer par "union civile" pour tous. Le mariage se ferait à l'église uniquement, comme ça on arrêterait de nous ennuyer avec une question de vocabulaire dont la majorité se fout.

Portrait de DeesseEnSabots6
26/avril/2013 - 13h55
Le_comte_des_Brumes a écrit :

 

Quelle déchéance ? Ecoutez au risque de me faire traiter d'homophobe - ce que je ne suis pas -, la provocation gay ça va bien 2 minutes ! Prenez exemple sur la Gay Pride où des mecs à moitié à poil s'affichent dans des poses sans équivoques sur des chars avec la bénédiction des élus. Nous les hétéros, si on fait de même avec nos femmes, on est condamnés d'office pour "attentat à la pudeur !"

Maintenant ce qui - me - choque la plupart des anti-"mariage" pour tous est le mot "MARIAGE" qui sonne comme une nouvelle provocation envers les hétéros. Un peu comme les végétariens qui appellent "BURGERS" de la bouffe qui n'a rien à voir avec de la viande hachée MAIS qui y ressemble quand même dans le look. Pourquoi ne pas leur donner un autre nom et une forme qui ne rappelle pas la viande, aliment qu'ils rejettent ?

UNION CIVILE OK. MARIAGE NON!

 

Simplement au nom de l'égalité des droits civiles .........

Parler de provocation est un peu fort.....

Portrait de DeesseEnSabots6
26/avril/2013 - 13h43
Le_comte_des_Brumes a écrit :

Pauvre France :s

Heureusement que de Gaulle n'est plus de ce Monde pour assister à la déchéance de notre pays !

 

Ce même De Gaulles qui en 1958 était prêt avec les militaires d'Algerie, à faire un pustch contre le gouvernement français ????? Qui était prêt avec le Général Massu suite au pusch de mai 1958 en Algérie à prendre les armes contre le gouvernement français..... Un ultimatum à été fait au gouvernement français de l'époque qui allait jusqu'au 29 mai, une partie de l'armée en Alérie en liaison avec les gaullistes, un débarquement à Paris........ Donc contraint et forcé le gouvernement de l'époque à été obligé de faire revenir De Gaulle au pouvoir........ Allons cet homme là n'était pas démocrate, mais bon il aimait la France et surtout il était très habile......

 

 

Portrait de DeesseEnSabots6
26/avril/2013 - 13h27
Montjoye Saint Denis a écrit :

Je n'ai pas dit que c'etait possible ou pas aujourd'hui, je dis simplement que sur tous les problèmes sociétaux, les Français devraient être consultés! Et bien sûr que l'on prenne en compte leur avis!! Parce que si mettre un bout de papier dans une boite une fois tous les 5 ans vous suffit, tant mieux pour vous!

Si j'aime la constitution? Déjà suis je républicain?

Si j'aime la France? avec ses libertés qui diminuent à vue d'oeil?Son egalité inexistante? sa fraternité en rêve?

 

La constitution est ainsi faite, non ne peut pas interroger les français sur tout, (en un sens heureusement par ce que déjà que les politiques ont du mal à faire des réformes impolaires au non de la paix sociale, imaginez ce qu'il en serait si il fallait leur demander à chaque nouveau texte de loi ou réforme leur avis, la réponse serait très franco française : non, non et re non, plus rien ne pourrait se faire) cette constitution de 1958 qui a été établit par ou pour le Général De Gaulle, qui voulait avoir au maximun les mains libres dans une démocratie, puisque il était en fait plutot royaliste........

Enfin je voulais vous écrire ici une chose que j'ai sur le net, et qui me semble de plus en plus d'actualité dans notre pays :

 

""Liberte, provisoire (surtout d'ailleurs si un parti comme le FN passait au pouvoir)""

""Egalité, dérisaoire (ben oui depuis quand serions nous égaux, comme disait Coluche si tu nais noir, pauvre et malade ça sera dur)""

""Fraternité, aléatoire (effectivement quand on lit certains posts ici on en est convaincu)""

Enfin tout ça pour dire que ces mots sont des mots qui dans la mondialisation n'ont plus beaucoup de sens.

 

 

Portrait de DeesseEnSabots6
26/avril/2013 - 12h36
Montjoye Saint Denis a écrit :

Parce que vous êtes partisan! Il y a des gauchistes il n'y a pas si longtemps qui pronaient la désobéissance civique, ce qui etait ni plus ni moins qu'un appel à ne pas respecter la loi.....

Et puis il y aurait 43% contre la loi, alors 37% approuvant l'attitude de maires réfractaires ce n'est pas enorme! Et bon attendons de voir le nombre de mariages pour rigoler.......

 

 

Re bonjour, le problèmes est qu'un Maire est un représentant de l'Etat et un élu, il est le garant des lois et de la république, si il refuse d'appliquer une loi (peu importe laquelle) il ne doit pas garder son role de maire, il doit aller jusqu'au bout de ces convictions et démissionner..... C'est son role de Maire qui pose problème là, pas du tout le loi en elle même.

 

Elle est voté, un maire se doit de l'appliquer.....

Portrait de laouen
26/avril/2013 - 12h06
Montjoye Saint Denis a écrit :

Tout à fait d'accord! Commençons par N.Mamère sans plus attendre!!!! Un mois de suspension ce n'est pas assez!!!

la différence c'ets que la loi, ne l'interdisait pas pour Mr Mamère... il a été sanctionné... là; la loisera effective... le refus est donc hors la loi... une démission sans attendre...

 

Portrait de Avocate du Diable
26/avril/2013 - 11h27

Les maires qui refuseront d'appliquer la loi ne pourront plus cacher leur détestation des homosexuels... l'écran de fumée aura disparu

Portrait de thyssiane
26/avril/2013 - 11h06 - depuis l'application mobile

notre cher president proclame le mariage pour tous mais liser bien ce qui suit a vos avis !!!

François Hollande veut moraliser la politique ?

Qu’il montre l’exemple !

Voilà qui tombe finalement fort mal pour le président Hollande : au moment où il veut nettoyer un peu la politique française le voilà rattrapé par une délicate affaire personnelle. Et comme vous allez le découvrir, il ne lui sera pas simple de s’en sortir sans dommages. Si on lui avait dit, que pour sauver son quinquennat, il lui faudrait impérativement se marier à Valérie Trierweiler ou, au moins, se pacser ! Incroyable ? Impensable ? Pas tant que ça. Tout commence il y a un mois avec la plainte d’un certain Xavier Kemlin, le 14 mars dernier. le bouillant défenseur de petits actionnaires a jugé scandaleux que Valérie Trierweiler, la Première Dame /Copine /Maîtresse de Hollande puisse bénéficier des largesses de la République puisqu’elle se fait loger, nourrir, entretenir, payer son personnel et ses déplacements alors qu’elle n’a aucun lien juridique ni avec François Hollande, ni avec le peuple français dans les poches duquel elle tape en toute décontraction. Bien évidemment, à la suite de cette plainte, la presse s’était à la fois faite relativement discrète, et relatait l’affaire sur un ton goguenard Seulement voilà : la plainte est bien enregistrée, et il faudra l’instruire. D’autant que sur le plan pénal, il n’y a pas trop de doute : si Valérie Trierweiler n’est ni pacsée, ni mariée à Hollande, elle n’est pas non plus élue ni chargée d’une mission officielle et ne peut donc en aucun cas bénéficier, par exemple, d’une équipe permanente de six « experts » autour d’elle à l’Élysée chargés de sa « communication ». Et si donc Trierweiler est bel et bien reconnue comme une simple maîtresse de Hollande, elle a de fait participé à des détournements de fonds publics à des fins personnelles. Inutile de dire que les peines prévues sont incompatibles avec le protocole. Tout ceci n’est guère synchrone avec l’idée qu’on peut se faire d’une république irréprochable ou d’une quelconque moralisation de la vie politique en France. Bien sûr, on pourra objecter que tout porte à croire que nos deux amants roucoulant ensemble depuis quelques temps déjà, et que ce fait était connu de tous avant même le début de la campagne présidentielle, on assiste à un concubinage notoire. François vit à la colle avec Valérie, et après tout, pourquoi pas, hein ? Le mariage, c’est pour tous, sauf eux et n’en parlons plus. Sauf qu’alors, on se retrouve dans une panade encore bien pire puisque ce concubinage, ayant officiellement commencé avant la campagne présidentielle, imposait au président de déclarer un patrimoine un peu différent de celui qu’il nous présenta en 2012 (de 1.17 millions d’euros) et qui n’arrivait donc qu’un peu en dessous des 1.3 millions d’euros fatidiques déclencheurs de l’ISF. Mais sans même aller détailler la fameuse (fumeuse ?) déclaration de patrimoine du président, il faut bien admettre que concubins notoires, François & Valérie auraient dû déclarer un patrimoine commun qui aurait largement dépassé les sommes indiquées, Valérie n’étant pas ce qu’on peut appeler de la classe populaire. Et une déclaration de patrimoine farfelue, lors d’une élection présidentielle, ne sera pas camouflée par une volée de petits bisous républicains : normalement, si la faute est caractérisée et le candidat condamné, cela équivaut à l’annulation de la présidentielle et l’inéligibilité de François. On peut tortiller les choses comme on veut, mais tout ceci se résume à deux chose : Soit Trierweiler n’a pas de lien juridique avec Hollande et dans ce cas, elle doit payer pour ses frais et rembourser ceux qu’elle a déjà fait, le contribuable n’ayant pas à servir de tiroir-caisse. Soit Trierweiler est bien la concubine de notre Président des Bisous, et la déclaration de patrimoine de François Hollande est un faux lamentable, ce qui annule son élection et offre un boulevard à un bordel indescriptible qui arriverait à point nommé pour une France complètement désemparée. Évidemment, on peut compter sur la presse et, plus largement, sur l’establishment pour étouffer tout ceci et n’en faire qu’un petit vaudeville. C’est pourquoi relayer cette information et ses implications est indispensable : après tout, c’est notre président lui-même qui réclame avec son petit air embêté des mesures fortes pour moraliser la vie politique, que diable