08/03/2013 09:41

Nicolas Sarkozy s'interroge sur "la traçabilité" des enfants de couples gays

L'ancien président Nicolas Sarkozy s'est interrogé sur "le mariage pour tous" et la "traçabilité" des enfants, selon des propos rapportés par l'hebdomadaire Valeurs actuelles, daté du 7 mars.

"Les Français sont moins en colère qu'effrayés. Quand on pense que le sujet du moment, c'est la traçabilité du bifteck. Tout le monde veut savoir s?il y a du cheval dans ce qu?on mange", a affirmé M. Sarkozy, selon l'hebdomadaire.

"Mais la traçabilité des enfants, qu'est-ce qu'on en fait ? C'est tout de même plus important. Avec leur mariage pour tous, la PMA, la GPA, bientôt ils vont se mettre à quatre pour avoir un enfant. Et le petit, plus tard, quand il demandera qui sont ses parents ? On lui répondra: +désolé, il n'y a pas de traçabilité+", poursuit, selon Valeurs actuelles, l'ex-chef de l'Etat.

L'hebdomadaire de droite, sorti jeudi, fait sa une sur l'ancien président auquel il consacre un long article intitulé: "Dans la tête de Sarkozy".

Le Parti socialiste a vivement réagi jeudi aux propos de Nicolas Sarkozy, estimant que "le plus inquiétant, c'est bien la traçabilité des idées" de l'ancien président.

"Les propos de Nicolas Sarkozy rapportés par l?hebdomadaire Valeurs actuelles concernant +la traçabilité+ des enfants sont consternants de ridicule (...). En comparant des enfants issus de la procréation médicalement assistée à des morceaux de viande, Nicolas Sarkozy montre qu?il est toujours coutumier des excès les plus vulgaires", a déclaré dans un communiqué Frédérique Espagnac, porte-parole du PS.

"La ligne Buisson de flirt avec l'extrême droite et d?avilissement de la pensée politique n?était pas qu'une manoeuvre désespérée de campagne électorale. En somme, le plus inquiétant, c'est bien la traçabilité des idées de Nicolas Sarkozy", a-t-elle conclu.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Ridley
17/mars/2013 - 00h10
jarod26 a écrit :

un de plus un de moins smiley

smiley

Portrait de Ridley
17/mars/2013 - 00h10
thierry_70 a écrit :

Une crise d'ado smiley

Rhoo smiley

Portrait de Ridley
17/mars/2013 - 00h10

Il aurait pu s'interroger sur autre chose

Portrait de Razyiel
9/mars/2013 - 00h30 - depuis l'application mobile

De toute façon si on veut une filiation il faut revoir le mariage tel qu'il est aujourd'hui,
puisque quant ils adoptent en plénière, l'enfant ne saura jamais qui était ses vrais parents, alors qu'on arrête de faire les bien pensant avec ça en montrant du doigt le mariage pour tous !
Si il a été adopté c'est bien que les parent ne voulaient plus de l'enfant ?
Je suis certain qu'il y a des gamin adoptés qui ne l'ont jamais su et ne le saurons jamais alors la morale merci mais NON MERCI XD

Portrait de CYTISE
8/mars/2013 - 19h28

vu le trou de la secu on doit reserve rla PMA qui est tres couteuse aux femmes steriles  et non aux femmes homos qui elles peuvent avoir des enfants naturellement  !!!

Portrait de lililuna
8/mars/2013 - 18h58
grangette a écrit :

quand Carla entend cela qu'en pense t-elle vu qu'elle est pur le mariage te l'adoption. elle doit avoir honte d'avoir un tel mec.

Ah bon, quand on est pas d'accord avec son "mec" , on doit avoir "honte" de lui ? drôle de conception du couple...

Portrait de nde
8/mars/2013 - 18h00
Made-in-Latine a écrit :

De quel droit, les adultes decident qu'un enfant n'a pas besoin de connaitre son père ou sa mère? Il a raison, un enfant doit savoir de qui il vient! Et marre qu'ils montrent des reportages avec des enfants pour qui tout va bien avec des parents bi...Beaucoup vont mal et il faut aussi en parler aussi!

Entièrement d'accord avec vous !

Portrait de lililuna
8/mars/2013 - 17h15

Sa façon de s'exprimer dérange plus que ce qu'il dit, alors une fois de plus haro sur sarko, ça défoule les socialos, et permet une fois de plus d'oublier les lamentables erreurs de communication d'un gouvernement tout entier...

Portrait de SOSIE
8/mars/2013 - 15h57

Encore des propos honteux.

Portrait de jlpicard
8/mars/2013 - 13h17 - depuis l'application mobile

Ça me rappel la blague du boucher qui n'a pas besoin de balance ... Alors ma ptite dame , je vous en met combien du ptit gars aujourd'hui ??? 3,2 kg ? Quelques défaut ou en bonne santé ? La différence ?, en bonne santé c'est plus cher !!!

Portrait de DeesseEnSabots6
8/mars/2013 - 13h07
Bernard Buvard a écrit :

Quand des enfants naitront avec de graves malformations parce qu'issus de l'union d'un frère et d'une soeur qui s'ignorent, on s'interrogera peut-être...

 

En attendant, il faut faire plaisir à certains lobbies, sans réflechir aux conséquences...

 

Ok mais le problème existe déjà... Pourquoi le monter en épingle maintenant ????? Puisqu'il me semble que depuis des lustres déjà le don d'ovule ou de sperme se pratique et que ces dons sont anonymes donc............ depuis déjà plus de 30 ans le problème existe, pourquoi MAINTENANT ??????????? Par ce qu'il s'agit de couple homo ??????????????

pfffffffffffffffffffff il me semble bien que c'est de la pure mauvaise foi.

Portrait de fabrice78
8/mars/2013 - 13h05
Montjoye Saint Denis a écrit :

Le problème des origines existe, après ça dépend des individus mais il n'y a pas de remède comme le dialogue ou autre qui éliminerait ce manque de ne pas connaitre ses origines! Enfant d'heteros ou d'homos

Et ensuite il y a une probabilité de batir ensuite une union avec une soeur un frère, ou cousin cousine sans le savoir.

 

Créer une union avec son frere sa soeur ou son cousin existe déja..... Et la leader de cette pratique est une personne que vous soutenez corps et arme dans tous vos posts contre le mariage gay, elle s'appelle christine boutin qui est marié a son cousin

Portrait de fabrice78
8/mars/2013 - 13h00
Noa75 a écrit :

Témoignage interessant. Malheureusement, on ne peut pas calquer ton histoire sur tous les enfants francais.

Si les enfants issus d un couple homo veulent être considérés comme des enfants comme les autres, il faut deja que les évenements en prennent un minimum la forme et qu ils ne restent pas dans la marginalité comme ca reste encore un peu le cas,malheureusement , pour leurs parents. Ca serait malheureusement l héritage le moins enviable !

 

Je ne sais pas quel age tu as mais vient un temps ou la famille est importante avec les années....Quand tu vois que ton voisin recoit  sa famille, ses freres, ses tantes, présente ses grands parents a ses enfants.., je reste persuadée qu'il y a toujours chez l homme ce besoin de se sentir appartenir a une famille autre que celle définie par son sexe ou sa sexualité....

La c'est vous qui faites une différence, on est pas enfant d'hétéro, ou enfant d'homo, on est tout simplement ENFANT...il est important pour l'enfant qu'on ne lui cache rien, et c'est au moment ou il y a un secret, même le moindre petit secret, qu'un manque se crée, qu'on a l'impression qu'on nous cache quelque chose...la différence entre vous et moi c'est qu'on a pas la même rapport avec le mot "parent". Ce n'est pas parceque l'on met un enfant au monde que l'on est parent, on est géniteur mais pas forcement parent, et il y a des tas d'exemples dans l'actualité malheureusement qui montre que l'on est pas forcement parent quarcequ'on a mit au monde un enfant ( enfant congelé, battu à mort, violé etc............)....mes propos vont surement être mal compris ou mal interprétés mais je les assume. Hétéro ou Homo, géniteur ne veut pas dire parent.

Je comprend très bien le besoin d'un enfant de savoir d'ou il vient mais la non plus on peut pas en faire une généralité...un exemple: un enfant qui ne connait pas son père par exemple, qu'on lui donne la posibilité de tout savoir sur cet homme et donc de le retrouver.....il le retrouve et donc un espoir dans s'avoir plus sur lui...et la "cet homme" lui dit qu'il ne veut rien savoir, qu'il n'est pas son père et qu'il ne le sera jamais...et qu'il menace de porter plainte pour harcelement.....pensez vous réellement que cet enfant sera plus heureux??? il aura effectivement sa reponse , savoir qui est son père, mais malheureuse aura toujours cette blessure qui ne se fermera jamais.....

Cet exemple est simplement pour vous montrer que chaque cas est différents et donc qu'une solution globale est impossible.

Portrait de resojanaff1
8/mars/2013 - 12h52
dan91180 a écrit :

Si vous n'avez pas compris que c'était du second degré ,tant pis pour vou !!

mdr et quel moment tu vois que c'est du 2nd degré ? c'était marqué "lol" à côté des propos ?? 

 

Portrait de DeesseEnSabots6
8/mars/2013 - 12h50
fabrice78 a écrit :

C'est faux , je ne connais ni mon père ni ma mére biologique,donc je ne connais pas mes origines....et je nem'en porte pas plus mal. L'éducation, l'attention et la chaleur affective de ma mère adoptive sont les plus belle preuve d'amour et d'attachament. Ensuite je comprend que ce manque peut être la pour certaine personne, mais la c'est plus un manque de dialogue dès la petite enfance qui crée se manque.

 

Il n'en reste pas moins qu'il est vrai que dans certains cas (je dis bien certain) de connaitre son les géniteurs, cela aide bien dans certains cas de maladie ou il faut des donneurs compatibles...

 

Mais le problème existe que l'on soit hétéro ou homo.....

 

Et beaucoup d'enfant (même bien dans leur peau) on envie de connaitre leur origines et c'est bien légitime .....

Bon ceci étant ce débat aurait du avoir lieu aussi bien pour les hétéros que pour les homos.....

Par ailleurs je dirais que du moment qu'un enfant est abandonné par ces parents biologique je ne vois pas pourquoi il n'aurait pas le droit d'avoir de l'amour auprès d'une famille adoptive............ Il a le droit à l'amour de parents comme tous les enfants. je suis d'accord avec vous.

Portrait de resojanaff1
8/mars/2013 - 12h49

ils ont raison, oser comparer la taçabilité de la viande avec celle des enfants c'est totalement choquant ! et puis la "traçabilité" actuelle des enfants nés sous pma n'a pas l'air de le déranger, et comme par hasard là faut qu'il la ramène sur les gays tsss

Portrait de Lionel3131
8/mars/2013 - 12h24

Pauvre type !

Portrait de fabrice78
8/mars/2013 - 12h21
PECHU44 a écrit :

il a raison tous les enfants,  adolescents, veulent connaitre leurs VRAIES origines les enfants d'homo ne dérogeront pas a la règle

C'est faux , je ne connais ni mon père ni ma mére biologique,donc je ne connais pas mes origines....et je nem'en porte pas plus mal. L'éducation, l'attention et la chaleur affective de ma mère adoptive sont les plus belle preuve d'amour et d'attachament. Ensuite je comprend que ce manque peut être la pour certaine personne, mais la c'est plus un manque de dialogue dès la petite enfance qui crée se manque.

Portrait de Rosae
8/mars/2013 - 12h08

Ce discours n'est que la suite de ce qui s'est dit pendant les débats sur le mariage homos où les enfants nés de PMA et de GPA ont été traités d'enfants playmobiles et comparés à des plantes !  Cadette, pour vous répondre, le problème des origines est un problème pour tous les enfants et pas que ceux des homos. La PMA (et la GPA) sont aussi utilisés par les couples hétéros mais bizarrement, ça ne pose pas autant de problèmes pour beaucoup de nos politiques. Pourquoi ? 

Portrait de John Deuf
8/mars/2013 - 12h05

"Les Français sont moins en colère qu'effrayés. Quand on pense que le sujet du moment, c'est la traçabilité du bifteck. Tout le monde veut savoir s?il y a du cheval dans ce qu?on mange", a affirmé M. Sarkozy, selon l'hebdomadaire.

 

C'est moi ou je sens une pointe d'ironie? C'est vrai qu'en son temps, ils s'occupait de problèmes autrement plus importants comme lorsqu'il avait déclaré " Le premier sujet de préoccupation de discussion des Français, je parle sous votre contrôle, c’est cette question de la viande halal" Eh oui, à l'époque, pour les Français, la viande hallal était la préoccupation N°1.

 

Y'a rien a faire, peut pas s'empêcher de se foutre de la gueule du monde!!!!!

Portrait de fabrice78
8/mars/2013 - 11h57
dan91180 a écrit :

Si vous n'avez pas compris que c'était du second degré ,tant pis pour vou !!

"vous" et non "vou" et là c'est du premier degré.........

Portrait de Tina-v
8/mars/2013 - 11h52
DeesseEnSabots6 a écrit :

Je pense qu'il a mal exprimé sa pensée, je pense qu'il voulait parler de la souffrance de certains enfants ne connaissant pas leur origine génétique....

 

J'avoue que cela existe déjà avec ou sans le mariage pour tous...... Alors en faire le combat contre les mariage pour tous est un peu stupide, l'argument est nul!!!!

 

La procréation assistée existe déjà pour les couples hétéros et dans ce cas là aussi on ne connait pas l'origine des donneurs d'ovules ou de sperme et jamais personne ne c'est interrogé, alors ce qui serait bien pour les uns ne le serait pas pour les autres, je me demande bien pourquoi???

Je n'ai jamais parlé de mariage pour tous... Mais du fait qu'on veuille banaliser la procréation et l'adoption. 

ok ils veulent se marier, c'est une "avancée" dans leur droit, pourquoi pas, mais pour tous le reste, j'aimerai qu'on pense aux enfants avant de penser à leurs petits désirs... 

on commence toujours par assouplir les lois avant de les banaliser. je pense plutôt qu'il faudrait adapter la loi au vu des ses changements en demandant une "traçabilité" des origines qu'on soit parents hetero ou homo... 

Cela peut même s'avérer vitale, en cas de maladies... Alors pensons à eux. 

 

 

Portrait de Tina-v
8/mars/2013 - 11h39

Je ne parle pas de mariage pour tous, rien à voir avec ça.

simplement, en banalisant la procréation assistée, l'adoption, je suis sûre que nous allons au devant de graves problèmes... 

combien de reportages, de messages sur des forums internet sur la souffrance des enfants qui ne savent pas qui est leur parent?  On ne les compte plus... 

En ce qui concerne le mariage pour tous, je ne comprend pas le but. A l'origine, le mariage civil a été créé pour donner un père aux enfants de la marié, c'était un acte de filiation! Les gens en ont fais un acte d'amour, mais à l'origine, aux yeux de la lois, c'est uniquement un acte de filiation... 

Aujourd'hui, tout est banalisé,  on veut effacer les origines des enfants, les origines du mariage, tout réformer... Et on pense à plus tard? Non. A force de banaliser des actes qui sont loin d'être anodin et qui demande un suivi, on va créer des enfants qui n'arriveront pas à se construire car ils leur manqueront une partie du puzzle.

apres bien sure, il existe des parents qui gardent le maximum d'éléments concernant les parents du petit adopté, pour pouvoir l'aider à se construire. Vous ne pouvez pas savoir à quel point par exemple je désirais mettre un visage sur ce "papa" inconnu... 

Je pense que tout ceci doit être encadré scrupuleusement, limité et s'assurer du bien être de l'enfant... que si l'enfant cherche ses origines, il puisse les trouver... Que finallement, on respecte les droits de nos enfants, qu'on les écoute! 

Quon arrête de cacher l'égoïsme des parents derrière l'amour et qu'on pense aux enfants, à leur avenir. Que tout ceci soit mieux encadré, mieux gérer et traiter au sérieux! 

Portrait de DeesseEnSabots6
8/mars/2013 - 11h34
comimoumou a écrit :

Je pense que malheureusement, il est très présomptueux de penser pouvoir comprendre les enfants adoptés ou concu par PMA sans l'avoir été soi-même. Bien que je prenne souvent sa défence, le trouve là que c'est, soit une grave faute de communication, soit une provoque intentionnelle pour relancer le débat sur la question. Perso, je laisse le soin aux personnes issus de l'adoption ou de la PMA témoigner, comme cela a déjà été fait, pour nous aider à comprendre le vécu de chacun face à cette situation. On pourrai se risquer, par compassion, à penser qu'il arrive un moment dans la vie d'un enfant adopté ou procrééer où il se demande d'où il vient, mais il semble que cela ne soit pas une systèmatique.... Maintenant la PMA n'est pas un "problème" qui ne concerneque  seulement les couples de même sex, tout comme les mère porteuses, car bon nombre de couples hétéros souhaiteraient aussi avoir recours à ce mode de procréation, donc la question, non pas de la "tracabilité", mais des origines pose une réelles question, surtout si il arrive par la suite que l'enfant vienne à souffrire de maladies génétiques ou autre pathologies

 

je connais un couple qui a eu une petite fille (ma cousine notament) avec donneur de sperm (son mari était stéril) et la petite a eu une leucemie et on a pas pu trouver de donneur compatible, si on avait connu l'origne du donneur peut etre aurions nous trouvé un donneur de moelle épinière et malheureusement au bout de 3 années de combat archanée de ma petite cousine elle est décédée à 10 ans..

 

Alors oui ça pose des problèmes ce genre de procréation, mais je vois pas bien le rapport avec le mariage pour tous puisque les problèmes existent déjà..............

Portrait de fabrice78
8/mars/2013 - 11h32
apollo21 a écrit :

nous les gays,on n'a pas de leçons à recevoir d'un mec qui frappe les femmes:cécilia dans son autobiographie a relaté ce fait,d'ou son divorce!

tout à fait d'accord....

Portrait de DeesseEnSabots6
8/mars/2013 - 11h30

Je pense qu'il a mal exprimé sa pensée, je pense qu'il voulait parler de la souffrance de certains enfants ne connaissant pas leur origine génétique....

 

J'avoue que cela existe déjà avec ou sans le mariage pour tous...... Alors en faire le combat contre les mariage pour tous est un peu stupide, l'argument est nul!!!!

 

La procréation assistée existe déjà pour les couples hétéros et dans ce cas là aussi on ne connait pas l'origine des donneurs d'ovules ou de sperme et jamais personne ne c'est interrogé, alors ce qui serait bien pour les uns ne le serait pas pour les autres, je me demande bien pourquoi???

Portrait de fabrice78
8/mars/2013 - 11h02
Tina-v a écrit :

Si cela avait été quelqu'un d'autre qui s'était exprimé de la sorte, cela n'aurait pas eu un tel retentissement.... 

Je ne connais pas mon père, et cela a été très difficile pour moi à l'adolescence. J'y pense encore parfois aujourd'hui, et je vis avec ce vide là... Je n'ai rien contre les homosexuels, mais je suis tout a fait d'accord avec monsieur Sarkozy.

Au fond, les parents ne pensent pas au traumatisme que cela causera chez leurs enfants. Ils font des goss pensant que leur amour ne nous fera manquer de rien mais c'est faux... Quand on ne sait pas d'où l'on vient, on a du mal à se construire, il nous manque un repère...

Alors oui, au final, on est traité comme des bouts de viande, personne ne se soucie de nos droits,  car on décide à notre place de choses fondamentales nécessaires à notre propre développement...

 

Au lieu de penser à toutes ces personnes trop concentrées sur leur bonheur pour penser à celui de leurs enfants, penser plutôt à ces enfants sans racines, sans repères. À qui il manquera toujours quelque chose... Mais bien sûre, ici on s'en moque gentillement car c'est IN d'être ouvert d'esprit et d'avoir des opinions qui le prouvent...

 Et on va sûrement me taxer d'homophobe car j'ai eu le malheur de ne pas penser comme tout le monde...

 

peace 

Je comprend votre réaction, mais je ne connais ni mon père ni ma mére, et j'ai eu la chance d'avoir une mére adoptive qui m'a donné l'amour et la force nécessaire.  On ne peut malheureusement faire une généralité ni de votre cas ni du miens... Je n'ai aucun vide de ne pas connaitre mes "procréateurs" car pour moi ce n'est que cela. Ma vrai famille, ma mére est cette femme qui c'est battu pour moi, pour mon éducation et qui a fait de moi l'homme que je suis aujourd'hui. Je ne peux donc pas vous laissez dirz qu'on est traité comme des bouts de viande...il y a surement un manque d'information dans votre parcours de vie mais n'en faites pas une généralité.

Portrait de Juliet1
8/mars/2013 - 11h02

Quelle honte de parler de "traçabilité" pour des êtres humains. Et pourquoi cela poserait-il plus de problèmes pour les enfants de couples homosexuels que pour les autres? 

Portrait de fabrice78
8/mars/2013 - 10h49

Il ferait mieux de s'occuper de savoir si sa fille est vraiment bien de lui!!!!

Portrait de Tina-v
8/mars/2013 - 10h42

Si cela avait été quelqu'un d'autre qui s'était exprimé de la sorte, cela n'aurait pas eu un tel retentissement.... 

Je ne connais pas mon père, et cela a été très difficile pour moi à l'adolescence. J'y pense encore parfois aujourd'hui, et je vis avec ce vide là... Je n'ai rien contre les homosexuels, mais je suis tout a fait d'accord avec monsieur Sarkozy.

Au fond, les parents ne pensent pas au traumatisme que cela causera chez leurs enfants. Ils font des goss pensant que leur amour ne nous fera manquer de rien mais c'est faux... Quand on ne sait pas d'où l'on vient, on a du mal à se construire, il nous manque un repère...

Alors oui, au final, on est traité comme des bouts de viande, personne ne se soucie de nos droits,  car on décide à notre place de choses fondamentales nécessaires à notre propre développement...

 

Au lieu de penser à toutes ces personnes trop concentrées sur leur bonheur pour penser à celui de leurs enfants, penser plutôt à ces enfants sans racines, sans repères. À qui il manquera toujours quelque chose... Mais bien sûre, ici on s'en moque gentillement car c'est IN d'être ouvert d'esprit et d'avoir des opinions qui le prouvent...

 Et on va sûrement me taxer d'homophobe car j'ai eu le malheur de ne pas penser comme tout le monde...

 

peace