27/11/2012 11:28

Le CSA met en garde France 3 après le témoignage d'un ado victime de violences

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a mis en garde France 3 pour avoir diffusé le témoignage d'un adolescent sur des actes de violences qu'il subissait de la part de sa mère dans une émission du magazine belge "Strip-tease", a annoncé l'autorité mardi.

La mise en garde est le premier niveau d'avertissement du CSA, avant la mise en demeure.

En cas de récidive après une mise en demeure, le CSA peut décider, dans de très rares cas, de sanctions, comme la suppression d'une tranche de publicité, la lecture d'un communiqué d'excuses lors d'un journal télévisé ou une amende qui peut aller jusqu'à 3% du chiffre d'affaires.

Une émission de "Strip-tease" diffusée le 20 août évoquait de manière explicite des actes de violences psychologique, morale et physique qu'une mère faisait subir à son fils adolescent et que ce dernier faisait subir à sa mère.

Plusieurs éléments permettaient l'identification de l'adolescent, contrairement à l'article relatif à l'intervention des mineurs dans le cadre d'émissions TV qui prévoit que les chaînes doivent "s'abstenir de solliciter le témoignage d'un mineur placé dans une situation difficile dans sa vie privée lorsqu'il existe un risque de stigmatisation après la diffusion de l'émission", à moins d'assurer une protection totale de son identification.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Ridley
28/novembre/2012 - 03h13
legaulois2009 a écrit :

DEPUIS le 20 aout le csa est vraiment une bande de bon a rien payé a rien faire

smiley

Portrait de Ridley
28/novembre/2012 - 00h01

Le 20 aout dernier wahoo, ils sont rapide smiley

Portrait de phix
27/novembre/2012 - 17h19

Quelle réactivité !

Quand aux sanctions, il suffit de regarder le zapping pour juger de  l'angoisse des chaines face au CSA.

Ils sont payés combien au CSA ?

Portrait de legaulois2009
27/novembre/2012 - 13h55

DEPUIS le 20 aout le csa est vraiment une bande de bon a rien payé a rien faire