29/04/2012 11:10

Imbroglio: DSK affirme n'avoir donné aucune interview au quotidien "The Guardian"

Dominique Strauss-Kahn n'a "donné aucune interview au Guardian" et cet entretien est "un montage fait à partir d'un livre à paraître de M. (Edward) Epstein", a affirmé à l'AFP l'entourage de l'ancien directeur du Fond monétaire international.

"Ce livre écrit au style indirect ne contient par ailleurs aucune citation entre guillemets de Dominique Strauss-Kahn", a-t-on ajouté de même source.

Vendredi, le quotidien britannique Guardian a publié ce qu'il a présenté comme une interview de M. Strauss-Kahn au journaliste américain Edward Epstein, dont le livre ("Trois jours en mai") sur l'affaire du Sofitel de New York paraît lundi sur internet. Dans ce texte, DSK accuse ses adversaires politiques de s'être servis de l'affaire du Sofitel pour faire échouer sa candidature à l'élection présidentielle.

"Peut-être ai-je été naïf sur le plan politique mais je n'ai tout simplement pas cru qu'ils iraient si loin (...), je ne pensais pas qu'ils pourraient trouver quelque chose capable de m'arrêter", déclare ainsi l'ex-patron du FMI à M. Epstein, selon les propos rapportés par le Guardian.

La diffusion de ces propos entre les deux tours de la présidentielle a déclenché une passe d'armes entre l'équipe du candidat PS François Hollande et celle du président candidat UMP Nicolas Sarkozy.

Nicolas Sarkozy a estimé samedi que DSK "devrait avoir la pudeur de se taire".

Sa porte-parole, Nathalie Kosciusko-Morizet, a ironisé sur François Hollande qui "vient de se trouver un nouveau témoin de moralité en la personne de Dominique Strauss-Kahn", "un témoin de moralité qui est mis en examen pour proxénétisme aggravé".

M. Strauss-Kahn "dénonce +les hommes de Nicolas Sarkozy+" dans l'affaire du Sofitel de Manhattan qui a fait échouer sa candidature à l'Elysée, "vraiment ils sont forts les hommes de Nicolas Sarkozy!", a-t-elle lancé.

L'équipe Hollande a dénoncé "une exploitation outrancière" de la part du camp adverse.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Marilyn94
29/avril/2012 - 13h40 - depuis l'application mobile

C est. Plutôt du côté de ses amis PS qu il faut regarder..... Le mou ne serait pas la si DSK

Portrait de minnie13
29/avril/2012 - 13h31

oh le pauvre, trompez à l'insu de son plein gré !!!

Portrait de juliette
29/avril/2012 - 11h53

Je me disais bien que faire sortir DSK au moment ou Hollande est en tête dans les sondages était bizarre....L'UMP tente le tout pour le tout et surtout tente de dissimuler encore quelques jours les casserole qu'il traine. DSK a la bi** en fleur mais Sarko a du sang sur les mains...

Portrait de sunny
29/avril/2012 - 11h31

Et voilà comment, une fois de plus, on détourne des propos de leur contexte pour faire tout un buzz... A qui profite le crime?

Portrait de Micky88
29/avril/2012 - 11h27

Ce qu'il y a de bien avec les socialistes c'est que, comme à la Samaritaine en son temps, il se passe toujours quelque chose mais à l'insu de leur plein gré.
Là DSK n'est ni responsable, ni coupable... Une étape de plus franchie depuis l'affaire du sang contaminé où là, ils étaient encore responsables mais pas coupables...

Comme la majorité d'entre eux viennent de la fonction publique, on retrouve bien là ce qui a constitué la base du fonctionnement des fonctionnaires : l'irresponsabilité face aux événements et aux conséquences dont ils peuvent être à l'origine.

Portrait de Lylasrose
29/avril/2012 - 11h20

Il s'enfonce de plus en plus celui la... L intervention du pervers sexuel SOCIALISTEentre les deux tours va être le boulet de François Holande ...