11/07 16:48

XV de France : Oscar Jegou et Hugo Auradou, accusés de viol en Argentine, sont en cours de transfert à Mendoza - Un voyage de 1.100 km qui doit durer entre 12 et 15 heures

16h43: Les rugbymen français Oscar Jegou et Hugo Auradou sont en cours de transfert de Buenos Aires, où ils ont été arrêtés , jusqu'à Mendoza (nord-ouest de l'Argentine), où ils doivent être entendus par la justice, a indiqué à l'AFP le porte-parole du ministère de la Sécurité de Mendoza. Javier Garcia a indiqué que les deux hommes, accusés de viol avec violences par l'avocate de la plaignante, sont transportés par voie routière, un voyage de 1.100 km qui doit durer entre 12 et 15 heures.

09h32 : Oscar Jegou et Hugo Auradou, les joueurs du XV de France accusés de viol et de violences, ont quitté mercredi Buenos Aires pour faire face à la justice dans la ville de Mendoza, dans l'ouest de l'Argentine, où les faits présumés se sont déroulés. Leur avocat a affirmé que les relations sexuelles avec la plaignante étaient "consenties".

Les deux joueurs français sont accusés par une jeune femme d'"abus sexuels aggravés", l'équivalent en droit français de "viol en réunion". Selon le témoignage de cette jeune femme, l'agression a eu lieu dans la nuit de samedi à dimanche, dans l'hôtel où logeaient les Bleus, à Mendoza, rapporte la presse locale. La victime a ensuite porté plainte dans les heures qui ont suivi, le dimanche matin.

Son avocate a dénoncé dans la presse locale une agression "sauvage". "Il s'agit d'une femme qui a été sauvagement battue.

Les deux hommes se sont livrés à un passage à tabac violent. Elle est dans un très mauvais état, très malmenée, physiquement dévastée", a déclaré Me Natacha Romano au quotidien de Mendoza, El Sol. Une enquête a été ouverte.

Selon la procureure générale de Mendoza Daniela Chaler, la déposition de la plaignante "était assez longue, complète, détaillée et correspondait, pour l'heure, aux conclusions médico-légales". "Les lésions sont compatibles avec le récit de la victime, mais pas nécessairement exclusivement issues d'une agression sexuelle", a ajouté la magistrate.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de kuwabara
11/juillet/2024 - 19h57

en france c etait juste un rappel a la loi ..dommage pour eux..

Portrait de alx59
11/juillet/2024 - 18h43
Dkdence a écrit :

Tant que la majorité des hommes penseront avec leur B*T€ …..

Forcée de constater qu’en 2024 une majorité d’hommes ne savent plus se contenter d’une simple relation amoureuse sereine fidèle ….

Conditionnée par le Porno ils en veulent toujours plus toujours plus sale plus plus plus jusqu’à en vouloir sans le consentement de la femme 

Un vraie monde de perversion 

Le procès est terminé? Ou ce sont juste vos élucubrations? 

Portrait de Koikilencoute
11/juillet/2024 - 18h37
Capri a écrit :

À garder à l’esprit : l’inflation a ete de 100 % en 2022, 200 % en 2023 et c’est parti pour 250-300 % en 2024 en Argentine.

DONC : un truc qui coutait « 10 » en 2021, coûte « 120 » en 2024… C’est inimaginable pour nous. Mais c’est la réalité chez eux. Une autre planète pour nous. Les deux très jeunes joueurs de rugby étaient-ils au courant ?

Et non, l'inflation ne sera pas de 250% en 2024, mais aura baissé à 100-150% grâce à la politique de rigueur du nouveau président (de droite) Javier Milei :

« Avec sa politique budgétaire de choc, le gouvernement de Javier Milei a réduit l’inflation à 13,2 % en Argentine en février, contre plus de 25 % en décembre, quand il a pris ses fonctions. » Courrier International

Portrait de Dkdence
11/juillet/2024 - 18h16

Tant que la majorité des hommes penseront avec leur B*T€ …..

Forcée de constater qu’en 2024 une majorité d’hommes ne savent plus se contenter d’une simple relation amoureuse sereine fidèle ….

Conditionnée par le Porno ils en veulent toujours plus toujours plus sale plus plus plus jusqu’à en vouloir sans le consentement de la femme 

Un vraie monde de perversion 

Portrait de Capri
11/juillet/2024 - 13h45

À garder à l’esprit : l’inflation a ete de 100 % en 2022, 200 % en 2023 et c’est parti pour 250-300 % en 2024 en Argentine.

DONC : un truc qui coutait « 10 » en 2021, coûte « 120 » en 2024… C’est inimaginable pour nous. Mais c’est la réalité chez eux. Une autre planète pour nous. Les deux très jeunes joueurs de rugby étaient-ils au courant ?

Portrait de 8Gako8
11/juillet/2024 - 10h45

ce qui est sur le Pérou va les remigrés sans retenu direct en France a la fin de leurs peine