18/06 13:30

Ne supportant pas que le Rassemblement national veuille privatiser les chaînes de télé publiques, un journaliste de France 3 sort de sa réserve et laisse exploser sa colère - Regardez

Dimanche dernier, lors de l'émission "Dimanche en Politique" sur France 3 Alpes, le journaliste Jordan Guéant n'a pas caché sa colère face à Alexis Jolly, candidat RN dans la 6e circonscription de l'Isère, concernant la privatisation des chaînes du service public que souhaite le RN.

"Désolé pour vous mais j'espère que vous pourrez retrouver de bonnes conditions de travail, et j'en suis sûr. Ne vous inquiétez pas. On prendra soin de vous", a déclaré l'élu RN. Des propos qui ont vite fait réagir le journaliste de France 3.

"Alors, je suis désolé Alexis Jolly. Vous allez me forcer à me sortir de ma réserve et après je vous redonnerai la parole", a indiqué Jordan Guéant. Et d'ajouter : "Je suis désolé je vais sortir un peu du rôle du journaliste mais j'ai un peu l'impression, sans vouloir vous offenser, que vous crachez dans la soupe que vous êtes en train de boire. En fait, le service public de l'audiovisuel, c'est exactement lui qui vous donne la parole aujourd'hui. Il permet de faire vivre cette campagne électorale comme aucun autre média".

"C'est le service public de l'audiovisuel qui vous permet de vous adresser à vos électeurs et peut-être de vous faire réélire. Cela donne un petit peu une impression assez étrange d'entendre des responsables politiques, quels qu'ils soient, dire qu'ils vont privatiser le service public", a poursuivi le présentateur de "Dimanche en politique" sur France 3 Alpes.

"J'ai plein d'autres collègues qui font très bien leur travail, qui ne sont pas à l'antenne, et qui s'inquiètent aujourd'hui effectivement de tout ça. Parce que le service public de l'audiovisuel, M. Jolly, et le service public en général, c'est le patrimoine de ceux qui n'en ont pas", a conclu le journaliste dans cet extrait que Jeanmarcmorandini.com vous propose de découvrir (voir vidéo ci-dessus).

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Ocarina
19/juin/2024 - 12h55
Moraline a écrit :

C'est un syndrome de la Tourette de systématiquement insulter ses contradicteurs ?

Pour le temps de parole, et sans vouloir vous renvoyer votre "nullité", ça n'est imposé QUE pendant des élections. Le reste du temps c'est open bar. Et heureusement sinon Cnews aurait déjà implosé.

 

Sur CNEWS, même en dehors des périodes électorales, on voit dans "La grande Interview avec Laurence Ferrari" autant de personnalités politiques de gauche que de droite ou d'extrême droite ; ce matin d'ailleurs c'était Manon Aubry, et Bompart y était il y a moins d'une semaine ; si les Talibans de la verdure n'y viennent pas, c'est qu'ils s'y refusent en y étant invités, et les absents ont toujours tort.

 

Portrait de GLGD
19/juin/2024 - 12h49
Moraline a écrit :

C'est un syndrome de la Tourette de systématiquement insulter ses contradicteurs ?

Pour le temps de parole, et sans vouloir vous renvoyer votre "nullité", ça n'est imposé QUE pendant des élections. Le reste du temps c'est open bar. Et heureusement sinon Cnews aurait déjà implosé.

 

Oui t'es vraiment nul. Le temps de parole des politiques doit être compté et représentatif des forces politiques TOUT le temps. En période de campagne officielle, le temps de parole est égalitaire.

Le temps de parole des journalistes, chroniqueurs et intervenants extérieurs n'est pas compté. Sinon les médias publics seraient à 80% déséquilibrés à gauche. Nul n'est pas une insulte, c'est un qualificatif péjoratif. Nul en Français en plus d'être nul en politique.

Portrait de Moraline
19/juin/2024 - 11h53
Koikilencoute a écrit :

Si le RN obtient le pouvoir, il n'a qu'à mettre des gens de droite à la direction de France Télévisions, ça règle le problème. Et si les salariés se mettent en grève, tant mieux, ça nous fera des économies.

Delphine Ernotte est contente d'apprendre qu'elle est de gauche.

Portrait de Moraline
19/juin/2024 - 11h51
GLGD a écrit :

Tu viens juste de démontrer ta nullité. Que la chaîne soit privée ou publique ne change rien au respect des règles du temps de parole qui s'imposent à toutes les chaînes. 

C'est un syndrome de la Tourette de systématiquement insulter ses contradicteurs ?

Pour le temps de parole, et sans vouloir vous renvoyer votre "nullité", ça n'est imposé QUE pendant des élections. Le reste du temps c'est open bar. Et heureusement sinon Cnews aurait déjà implosé.

 

Portrait de seb2746
19/juin/2024 - 11h30
Koikilencoute a écrit :

Si le RN obtient le pouvoir, il n'a qu'à mettre des gens de droite à la direction de France Télévisions, ça règle le problème. Et si les salariés se mettent en grève, tant mieux, ça nous fera des économies.

1 seule chaine RN, super l'idée, vive 1930 en Allemagne, puis obligation d'avoir les cheveux blonds et des lentilles bleus  Pas trop mal au bras à force de le lever si haut ?

Encore un qui devrait faire un tour dans un camp, histoire de voir la "solution finale"...

Portrait de Koikilencoute
18/juin/2024 - 20h39

Si le RN obtient le pouvoir, il n'a qu'à mettre des gens de droite à la direction de France Télévisions, ça règle le problème. Et si les salariés se mettent en grève, tant mieux, ça nous fera des économies.

Portrait de GLGD
18/juin/2024 - 19h58
Moraline a écrit :

Oui. Exactement. C'était le sens de sa parole.

Maintenant imaginons que France 3 soit rachetée par un milliardaire (qui ne soit pas Bolloré). Un milliardaire qui n'aurait pas envie de promotionner le RN parce qu'ils ont des objectifs n'allant pas dans le sens de ses affaires à lui.

La chaine étant privé, l'élu RN n'aura plus de micro sur ce média.

Poin poin poinnnnnnn....

Tu viens juste de démontrer ta nullité. Que la chaîne soit privée ou publique ne change rien au respect des règles du temps de parole qui s'imposent à toutes les chaînes. 

Portrait de bruno.13
18/juin/2024 - 19h05

Pour le coup, imiter LFI et ses purges ne serait pas une mauvaise idée pour nettoyer le service public audiovisuel,  qui devrait pourtant être politiquement neutre mais qui en fait, est à gauche toute. Au fait, le journaleux, est-ce compatible avec ton admiration de Mélenchon que tu bénéficie de presque 8000€ pour une 3ème abattement de tes impôts ? N'est ce pas une niche fiscale qu'il faudrait annuler pour participer au financement des mesures totalement irresponsables de ton maître à penser ?

Portrait de cmeta
18/juin/2024 - 19h01

pas facile de quitter ses amis les fonctionnaires, de toute façon les journalistes ne sont pas impartiaux ils sont tous nuls il a peur comme les autres

 

Portrait de YVESM
18/juin/2024 - 18h50

De la dissonance cognitive ?

De la bêtise ?

Du journalisme : non.

S’est-il fait avoir : oui.

Portrait de Moraline
18/juin/2024 - 18h22
Jiben79 a écrit :

Ils ont tellement peur que l'on supprime leurs avantages les gauchistes qu'ils perdent leurs nerfs.

Même pas. Les journalistes savent se recaser. Ceux qui vont réellement morfler ce sont les techniciens et tout le personnel que personne ne voit jamais.

Alors je sais qu'on est entré dans un monde merveilleux ou c'est chacun pour sa gueule, mais ça risque de gonfler d'un coup les chiffres du chômage d'une catégorie "modeste" de personnel pas du tout inféodé à une quelconque idéologie.

Un autre aspect à prendre en compte c'est la fin de toute diffusion gratuite, que ça soit en direct ou en replay.

J'espère que vous avez bien payé Netflix.

Portrait de Moraline
18/juin/2024 - 18h16
8Gako8 a écrit :

Jordan Guéant pour info tu es dans obligation de l'invité donc non vous ne lui donner pas la parole dans le Service Public smiley

Oui. Exactement. C'était le sens de sa parole.

Maintenant imaginons que France 3 soit rachetée par un milliardaire (qui ne soit pas Bolloré). Un milliardaire qui n'aurait pas envie de promotionner le RN parce qu'ils ont des objectifs n'allant pas dans le sens de ses affaires à lui.

La chaine étant privé, l'élu RN n'aura plus de micro sur ce média.

Poin poin poinnnnnnn....

Portrait de Moraline
18/juin/2024 - 18h13
Ocarina a écrit :

La presse écrite est bien privée, et là dedans il y en a pour tous les goûts que ce soit de droite de gauche et même extrêmes à droite comme à gauche ; donc tout lecteur peut y trouver son compte...

 

La presse privée est en train de mourir. ET SURTOUT la presse privée ne vit QUE des subventions PUBLIQUES et pas du tout des ventes au numéro.

Et la télé privée offre peu ou prou le même éventail. Ca n'est pas le propos : la vraie spécificité du service public c'est qu'il ne dépend pas des annonceurs.

Donc de par le fait il est impossible de museler un reportage en menaçant de retirer une campagne de pub.

C'est ça la vraie raison de l'insistance du RN pour démanteler le service public audiovisuel. Faire en sorte que toute tentative d'enquête sur quel que sujet que ce soit devienne impossible.

Ca n'est même pas pour des raisons de "gauchisme" exacerbé, ça c'est un élément de langage pour que vous le répétiez dans ces espaces.

Portrait de Moraline
18/juin/2024 - 18h08
MICMAH458 a écrit :

Ce "journaleux" vient de montrer qu'il a commis la première faute à ne pas faire quand on est journaliste, un vrai : celle justement de ne pas sortir du cadre lorsque l'on interviewe un invité, de garder sa neutralité la plus absolue et donc de ne pas laisser transparaître ses propres convictions, qui d'ailleurs n'intéressent personne, afin de laisser au spectateur la liberté de se faire sa propre opinion, la plus objective possible.  Il n'est donc pas un bon journaliste, dans le sens premier du terme, à savoir qu'il doit se contenter de recueillir les informations et ensuite les retransmettre à ses auditeurs, en toute impartialité.

Pascal Praud désapprouve ce message.

Portrait de Moraline
18/juin/2024 - 18h07
bergil a écrit :

" il aurait toute latitude de nommer des patrons de chaine allant dans le sens de leur courant de pensée " vous pensez que Macron ne l'a pas fait ?

Il faut croire que non puisque vous êtes tous en train d'affirmer que ce sont des chaines islamo gauchistes...

Portrait de Moraline
18/juin/2024 - 18h06
Le Suisse a écrit :

conclusion:  s'il vous plait le RN gardez le controle sur la TV publique comme cela elle pourra faire votre propagande smiley

C'est pas le but ???

Portrait de Ocarina
18/juin/2024 - 18h05
Moraline a écrit :

En nommant des patrons oui. En privatisant certainement pas.

Petit exemple histoire qu'on soit raccord : LCI et BFMTV sont régulièrement moquées ici parce qu'elles ne sont pas assez à droite. Et pourtant elles sont privées.

Privatiser des chaines audiovisuelles c'est même quasiment l'assurance qu'un opposant à Bolloré se jettera sur l'occasion pour y déployer une idéologie quelconque. Qui par essence ne pourra pas être RN, et vous recommencerez à gueuler sur "la pensée unique", et tous ces arguments Cnews compatibles.

La presse écrite est bien privée, et là dedans il y en a pour tous les goûts que ce soit de droite de gauche et même extrêmes à droite comme à gauche ; donc tout lecteur peut y trouver son compte...

 

Portrait de Moraline
18/juin/2024 - 18h05
alleo baba a écrit :

Le service public n a aucune neutralité. Ça se saurait s ils servaient a quelque chose d autre que servir le roi Macron 

Ah oui il y a ça aussi...

Il faudrait vous mettre d'accord. Soit le service public est "islamo gauchiste" et mange des enfants, soit le service public est "aux ordres de Macron".

Déjà si vous pouviez être raccord sur le sujet ça vous éviterait de dire une chose et son contraire.

Portrait de Moraline
18/juin/2024 - 18h03
Ocarina a écrit :

A l'heure actuelles les chaines de tv ou radios publiques ne sont dédiées qu'à la gauche & l'islamo gauchisme depuis des années; donc ça permettra d'inverser les choses.

 

Euh... en vertu de quoi s'il vous plait ? Privatiser c'est au contraire l'assurance qu'un concurrent à Bolloré va se servir du média pour sa propre cause.

Qui ne sera pas RN puisque le terrain est déjà occupé.

Portrait de Moraline
18/juin/2024 - 18h01
Ocarina a écrit :

A l'heure actuelles les chaines de tv ou radios publiques ne sont dédiées qu'à la gauche & l'islamo gauchisme depuis des années; donc ça permettra d'inverser les choses.

 

En nommant des patrons oui. En privatisant certainement pas.

Petit exemple histoire qu'on soit raccord : LCI et BFMTV sont régulièrement moquées ici parce qu'elles ne sont pas assez à droite. Et pourtant elles sont privées.

Privatiser des chaines audiovisuelles c'est même quasiment l'assurance qu'un opposant à Bolloré se jettera sur l'occasion pour y déployer une idéologie quelconque. Qui par essence ne pourra pas être RN, et vous recommencerez à gueuler sur "la pensée unique", et tous ces arguments Cnews compatibles.

Portrait de Jiben79
18/juin/2024 - 17h48

Ils ont tellement peur que l'on supprime leurs avantages les gauchistes qu'ils perdent leurs nerfs.

Portrait de alleo baba
18/juin/2024 - 17h46

Le service public n a aucune neutralité. Ça se saurait s ils servaient a quelque chose d autre que servir le roi Macron 

Portrait de remarques
18/juin/2024 - 17h44

Je ne vois pas où est le problème, ces chaines publiques ont déjà un comportement de chaine privé depuis plusieurs années en toute impunité ! 

Portrait de 8Gako8
18/juin/2024 - 16h57

Jordan Guéant pour info tu es dans obligation de l'invité donc non vous ne lui donner pas la parole dans le Service Public smiley

Portrait de MICMAH458
18/juin/2024 - 16h55

Ce "journaleux" vient de montrer qu'il a commis la première faute à ne pas faire quand on est journaliste, un vrai : celle justement de ne pas sortir du cadre lorsque l'on interviewe un invité, de garder sa neutralité la plus absolue et donc de ne pas laisser transparaître ses propres convictions, qui d'ailleurs n'intéressent personne, afin de laisser au spectateur la liberté de se faire sa propre opinion, la plus objective possible.  Il n'est donc pas un bon journaliste, dans le sens premier du terme, à savoir qu'il doit se contenter de recueillir les informations et ensuite les retransmettre à ses auditeurs, en toute impartialité.

Portrait de Ocarina
18/juin/2024 - 16h56
Moraline a écrit :

Il n'est venu à l'idée de personne que si le RN était au pouvoir il aurait toute latitude de nommer des patrons de chaine allant dans le sens de leur courant de pensée ?

Auquel cas, tout en restant publique, ces chaines auraient un contenu plus en phase avec les désirs du RN.

Or il n'est pas question de ça. Donc soit ils sont stupides (et je ne le crois pas), soit le projet de privatisation est un leurre pour avoir du blé dans les caisses.

Et dans la foulée perdre définitivement la main sur un média qui, quoi qu'on en dise, est suivi par une majorité des français. Oui perdre parce que les patrons acheteurs ne sont pas au service du RN ni d'aucun autre parti. Ils sont au service de leurs bénéfices.

Par exemple imaginons qu'un Xavier Niel achète France Télé. Vous croyez vraiment que le patron de Free a les mêmes idées qu'un Bolloré ?

Vous vivez sur un fantasme complètement illusoire, et même de votre point de vue il y a beaucoup plus à perdre qu'à gagner. Si le repreneur supprime la majorité voire la totalité des infos sur ses chaines, alors le RN aura perdu un pan important de sa communication audiovisuelle.

Vous jouez avec le feu, vous allez vous brûler.

A l'heure actuelles les chaines de tv ou radios publiques ne sont dédiées qu'à la gauche & l'islamo gauchisme depuis des années; donc ça permettra d'inverser les choses.

 

Portrait de Le Suisse
18/juin/2024 - 16h16
Moraline a écrit :

Il n'est venu à l'idée de personne que si le RN était au pouvoir il aurait toute latitude de nommer des patrons de chaine allant dans le sens de leur courant de pensée ?

Auquel cas, tout en restant publique, ces chaines auraient un contenu plus en phase avec les désirs du RN.

Or il n'est pas question de ça. Donc soit ils sont stupides (et je ne le crois pas), soit le projet de privatisation est un leurre pour avoir du blé dans les caisses.

Et dans la foulée perdre définitivement la main sur un média qui, quoi qu'on en dise, est suivi par une majorité des français. Oui perdre parce que les patrons acheteurs ne sont pas au service du RN ni d'aucun autre parti. Ils sont au service de leurs bénéfices.

Par exemple imaginons qu'un Xavier Niel achète France Télé. Vous croyez vraiment que le patron de Free a les mêmes idées qu'un Bolloré ?

Vous vivez sur un fantasme complètement illusoire, et même de votre point de vue il y a beaucoup plus à perdre qu'à gagner. Si le repreneur supprime la majorité voire la totalité des infos sur ses chaines, alors le RN aura perdu un pan important de sa communication audiovisuelle.

Vous jouez avec le feu, vous allez vous brûler.

conclusion:  s'il vous plait le RN gardez le controle sur la TV publique comme cela elle pourra faire votre propagande smiley

Portrait de frachou55
18/juin/2024 - 16h10
Moraline a écrit :

Il n'est venu à l'idée de personne que si le RN était au pouvoir il aurait toute latitude de nommer des patrons de chaine allant dans le sens de leur courant de pensée ?

Auquel cas, tout en restant publique, ces chaines auraient un contenu plus en phase avec les désirs du RN.

Or il n'est pas question de ça. Donc soit ils sont stupides (et je ne le crois pas), soit le projet de privatisation est un leurre pour avoir du blé dans les caisses.

Et dans la foulée perdre définitivement la main sur un média qui, quoi qu'on en dise, est suivi par une majorité des français. Oui perdre parce que les patrons acheteurs ne sont pas au service du RN ni d'aucun autre parti. Ils sont au service de leurs bénéfices.

Par exemple imaginons qu'un Xavier Niel achète France Télé. Vous croyez vraiment que le patron de Free a les mêmes idées qu'un Bolloré ?

Vous vivez sur un fantasme complètement illusoire, et même de votre point de vue il y a beaucoup plus à perdre qu'à gagner. Si le repreneur supprime la majorité voire la totalité des infos sur ses chaines, alors le RN aura perdu un pan important de sa communication audiovisuelle.

Vous jouez avec le feu, vous allez vous brûler.

moi je ne me brulerais pas  ,  je suis pas RN , j en ai juste assez de  la droite et la gauche et encore plus l extrême gauche , je suis un français qui a connu les heures de gloire et de tranquillité et qui fait un constat , depuis 40 ans des promesses et plus rien n est tenu , on se fout des Français - on aime que l Europe - l Europe on en a besoin  mais  la France a besoin de son argent pour les Français  . pour en revenir au propos , les nantis ou les gens qui sont hors de France et qui me donnent des conseils me font vomir - donc de toute façon , les fréquences devront être partages par tout les courants politique - c est des chaines publiques 

Portrait de bergil
18/juin/2024 - 16h08

" il aurait toute latitude de nommer des patrons de chaine allant dans le sens de leur courant de pensée " vous pensez que Macron ne l'a pas fait ?

Portrait de Moraline
18/juin/2024 - 15h50
frachou55 a écrit :

moi je dis que le RN a raison , ras le bol de ces nantis qui se partagent le gâteau entre gens de gauche , de bien pensants qui ne cessent de se gaver d'argent public - qui adore parler des pauvres mais qui refuse de les côtoyer sauf si çà leur rapporte quelques choses . ces fréquences sont publics , elles appartiennent aux Français - tout les courants de pensée auraient le droit se de faire embaucher sur le service public sans avoir a se faire traiter de facho a la moindre remarque désobligeantes sur un délinquants ou autres dégénères protégés par l'état ( LR centriste et gauchiste )  

Il n'est venu à l'idée de personne que si le RN était au pouvoir il aurait toute latitude de nommer des patrons de chaine allant dans le sens de leur courant de pensée ?

Auquel cas, tout en restant publique, ces chaines auraient un contenu plus en phase avec les désirs du RN.

Or il n'est pas question de ça. Donc soit ils sont stupides (et je ne le crois pas), soit le projet de privatisation est un leurre pour avoir du blé dans les caisses.

Et dans la foulée perdre définitivement la main sur un média qui, quoi qu'on en dise, est suivi par une majorité des français. Oui perdre parce que les patrons acheteurs ne sont pas au service du RN ni d'aucun autre parti. Ils sont au service de leurs bénéfices.

Par exemple imaginons qu'un Xavier Niel achète France Télé. Vous croyez vraiment que le patron de Free a les mêmes idées qu'un Bolloré ?

Vous vivez sur un fantasme complètement illusoire, et même de votre point de vue il y a beaucoup plus à perdre qu'à gagner. Si le repreneur supprime la majorité voire la totalité des infos sur ses chaines, alors le RN aura perdu un pan important de sa communication audiovisuelle.

Vous jouez avec le feu, vous allez vous brûler.