15/06 14:31

Les Etats-Unis et la Pologne lancent un groupe multinational basé à Varsovie pour combattre la désinformation diffusée par la Russie sur la guerre en Ukraine, annonce le Département d'Etat américain

Les Etats-Unis et la Pologne ont lancé un groupe multinational basé à Varsovie pour combattre la désinformation diffusée par la Russie sur la guerre en Ukraine, a annoncé le Département d'Etat américain. James Rubin, envoyé spécial et coordinateur d'une cellule au sein du Département d'Etat qui surveille la désinformation en provenance de l'étranger, à l'origine de cette initiative, se trouvait à Varsovie à l'occasion de cette annonce.

Le groupe "réunira des gouvernements partenaires partageant les mêmes points de vue pour coordonner les messages, promouvoir des comptes-rendus précis sur l'invasion à grande échelle de la part de la Russie, amplifier les voix ukrainiennes et exposer la manipulation de l'information par le Kremlin", a indiqué le Département d'Etat dans un communiqué.

Selon M. Rubin, cette structure sera installée dans des locaux fournis par le ministère des Affaires étrangères à Varsovie et comprendra une dizaine de représentants occidentaux. "Les pays qui ont accepté de participer sont l'Ukraine, le Canada, la Finlande, la France, l'Allemagne, l'Italie, la Lettonie, la Lituanie, la Pologne, la Slovénie", a déclaré M. Rubin à la presse.

L'Otan et le Service européen pour l'action extérieure, soit le service diplomatique de l'Union européenne, participeront également à ce travail. James Rubin a fait remarquer que l'Occident arrivait "tard dans le jeu", contrairement à la Russie qui "considère, depuis des décennies, la désinformation et le domaine de l'information comme un domaine essentiel de sa politique étrangère".

Il a également souligné que la Pologne était un partenaire idéal pour cette initiative car "la Pologne et les Etats-Unis prennent la menace de la désinformation avec le même sérieux". L'agence de presse officielle (PAP) en Pologne, pays membre de l'Otan et soutien inébranlable de l'Ukraine depuis le début de l'invasion russe en février 2022, a été la cible le mois dernier de ce que le gouvernement a qualifié de "cyberattaque russe". Des fausses informations sont apparues sur les fils de l'agence, affirmant que les Polonais seraient mobilisés pour aller combattre en Ukraine.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions